Email catcher

trompeur

Définition

Définition de trompeur ​​​ , trompeuse ​​​ adjectif et nom

(personnes) Qui trompe, est capable de tromper par mensonge, dissimulation. ➙ déloyal, fourbe, hypocrite, perfide. nom rare ➙ menteur.
(choses) Qui induit en erreur. Apparences trompeuses. ➙ menteur.

Synonymes

Synonymes de trompeur, trompeuse adjectif

menteur, à double face, double, fourbe, hypocrite, mystificateur, artificieux (littéraire), perfide (littéraire)

fallacieux, chimérique, décevant, faux, illusoire, insidieux, mensonger, captieux (littéraire), spécieux (littéraire)

Exemples

Phrases avec le mot trompeur

Mais le mystère reste entier, car si l'on veut boire au pichet trompeur, on n'aspire que de l'air.Ouest-France, 24/09/2012
De par ces ingérences, l'enfant reste englué dans un discours non dit ou trompeur, venant de l'autre, sans pouvoir accéder à sa propre parole.Figures de la psychanalyse, 2010, Maria Izabel Oliveira Szpacenkopf (Cairn.info)
Le doute est permis : en l'absence de réglementation, ces labels sont trompeurs car chaque constructeur fixe ses propres critères.Capital, 31/10/2011, « Les autos basse conso, vraies bonnes affaires? »
Mais ça peut aussi être des signes qui sont trompeurs.Ouest-France, Samuel NOHRA, 10/09/2019
Mais depuis ces derniers mois, plusieurs messages ont été signalés par la plateforme pour contenu trompeur.Ouest-France, 09/11/2020
Ce qui paraît trop beau est au final toujours trompeur et fatal.Ligeia, 2019, Marc Décimo (Cairn.info)
Mais ces chiffres sont trompeurs : ils n'intègrent pas les services multimédias, souvent compris dans les offres par abonnement.Capital, 24/12/2009, « Cinq méthodes pour réduire la facture de votre mobile »
Le rouge de la couverture est trompeur : les photographies sont toutes en noir et blanc.Ouest-France, 31/12/2019
Certains aliments nous remplissent l'estomac, mais ils sont trompeurs car ils nous donnent encore plus faim.Ouest-France, 14/08/2018
Mais beaucoup jugent ce chiffre trompeur, car la fréquentation a chuté avec la pandémie.Ouest-France, 16/05/2021
D'autre part, le titre de l'ouvrage est trompeur et mal choisi.Vingtième siècle, 2012 (Cairn.info)
Car c'est double plaisir de tromper le trompeur.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
D'autant que les enfants expriment aussi de manière générale beaucoup plus facilement un genre fluide que les adultes, ce qui peut être trompeur.Enfances & PSY, 2016, Serge Hefez (Cairn.info)
Ce métier avait bien ses périls, les astres sont si trompeurs !Émile Gaboriau (1832-1873)
Mais la cour abonde en périls ; de perfides rivaux y étalent un éclat trompeur.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
De cette manière, le caractère trompeur de la phantasia générique se voit transféré et limité au champ des seules phantasiai fausses.Les études philosophiques, 2006, Bernard Collette, (Cairn.info)
On l'accuse d'être avide et trompeur ; mais on reconnaît que, quand il est bon et sincère, il ne l'est pas à demi.George Sand (1804-1876)
De même l'apparence signifie-t-elle l'aspect trompeur des choses ou l'aspect extérieur d'une chose, donné dans la représentation.L'enseignement philosophique, 2009, Olivier Verdun (Cairn.info)
Il souligne donc le caractère inexact et trompeur de l'expression « breveter la vie ».Europarl
N'est-il pas comme tous les hommes, injuste et trompeur ?Jules de Gastyne (1847-1920)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de TROMPEUR, EUSE adj. parfois subst.

Qui trompe, qui impose, qui abuse. Les filles ne doivent pas croire aux promesses des hommes, car ce sont de grands trompeurs. Les plaisirs de ce monde sont trompeurs & decevants.
 
On dit proverbialement, A trompeur trompeur & demi, pour dire, qu'il est permis de tromper celuy qui nous veut tromper.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent du chinois Top 10 des mots qui viennent du chinois

Le français, au cours de son histoire, s’est continuellement enrichi de mots venus d’autres langues : l’anglais, bien sûr, mais aussi...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine