dément

définitions

dément ​​​ , démente ​​​ adjectif et nom

vieilli Qui est atteint de démence. ➙ aliéné, fou. —  nom Un regard de dément.
Déraisonnable, insensé.
familier Extraordinaire. Un film dément.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Sûre de sa victoire, elle ne vous prévient pas, elle vous laisse faire les avances, vous reçoit avec une froideur apparente qu'elle dément bien vite par un tendre regard.Stendhal (1783-1842)
Il est dément de vouloir transformer des terres agricoles pour produire des biocarburants, dans un contexte de croissance démographique et de pénurie céréalière mondiale.Europarl
Mais voilà que le roi la dément et la répudie, et n'en veut rien savoir : tout le travail des lois, il le met sous les pieds.Jules Michelet (1798-1874)
Il s'est toujours piqué d'être un moraliste : sa définition de la blague ne dément point cette innocente prétention.Jules Lemaître (1853-1914)
Tout se soutient dans cet homme ; rien encore ne se dément dans cette grandeur qu'il a acquise, dont il ne doit rien, qu'il a payée.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Le sentiment profond et unanime des nations dément les faits et dit que c'est le contraire qui est vrai.Victor Hugo (1802-1885)
Mais, non ; la nuance de ces yeux-là n'est point variable, et leur silence ne se dément pas.Georges Darien (1862-1921)
Mais les nations victimes de sa déplorable obéissance ne sauraient lui tenir compte des sentiments cachés que sa conduite dément.Benjamin Constant (1767-1830)
Elle dément ce qu'on dit, avec, au reste, bien peu de fondement, sur les rapports d'affection qui existent entre une grand'-mère et ses petits-enfants.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
A ce moment, du fond du cachot numéro quatorze, un grand cri dément jaillit et réveilla de sinistres échos dans l'escalier.Michel Zévaco (1860-1918)
Je peinais à suivre ces invraisemblances et cependant la réalité a une force qui ne se dément point.Paul Féval (1816-1887)
J'ai été on ne peut plus content de sa conversation, et son noble caractère ne se dément pas.Albert Du Casse (1813-1893)
D'ailleurs, une accusation semblable ne se discute pas ; elle se prouve ou se dément par des faits.Édouard Rod (1857-1910)
Je ne m'accoutumerai jamais à ces théories que la conduite dément ; mais il faut que je m'arrête, car ce que j'aurais à vous dire ne peut pas s'écrire.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
On a prétendu que ce brave homme était ivre lors de l'explosion ; c'est une erreur, que son adresse même dans cette circonstance dément d'une manière positive.Louis Constant Wairy (1778-1845)
Dans la lecture de ce grand acte, une chose inspire l'admiration et le respect, c'est une impartialité qui ne se dément nulle part.Jules Michelet (1798-1874)
Il finit par tomber dans un nihilisme dément : il lui semble que s'il se retournait assez vite, il pourrait voir face à face le néant.Romain Rolland (1866-1944)
Le front plein, pur, bien encadré de cheveux noirs abondants, semble rêveur, et ne dément pas l'expression de la figure, qui est entièrement mélancolique.Honoré de Balzac (1799-1850)
À ce moment, une motocyclette, comme un insecte dément, le frôle, de si près, que j'ai cru que son vêtement, au moins, avait dû être arraché...Octave Mirbeau (1848-1917)
Soit pitié, soit crainte, elle ne dément pas mon rôle de frère ; et les grands parents, malgré toutes mes sottises, paraissent résolus à me supporter pour l'amour d'elle.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions Être fleur bleue Être fleur bleue

Pourquoi est-on « fleur bleue » quand on lit des romans à l’eau de rose ?

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 25/05/2021