dérivatif

 

définitions

dérivatif ​​​ nom masculin et adjectif

Ce qui permet de détourner l'esprit de ses préoccupations. ➙ distraction, divertissement. Chercher un dérivatif à ses ennuis.
adjectif Linguistique Qui est formé par dérivation. Un verbe dérivatif.
 

synonymes

dérivatif nom masculin

distraction, divertissement, diversion, exutoire

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je m'attacherais d'autant plus à ces questions, qu'elles sont un dérivatif très-heureux pour les préoccupations de la politique intérieure.Maurice Joly (1829-1878)
Vous cherchez dans le labeur un dérivatif, une consolation.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Il m'avait semblé que mon cœur affligé devait y rencontrer un dérivatif à mes désespérances !Jules Massenet (1842-1912)
La musique servit de premier dérivatif à cette hyperesthésie...Louis Mullem (1836-1908)
Et j'en suis à me demander comment l'idée si simple, si pratique, de ce dérivatif paraît avoir jusqu'à ce jour échappé à la sagacité, cependant proverbiale, du cabinet moscovite.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Et puis, le travail est un dérivatif et la science un réfrigérant.Charles Turgeon (1855-1934)
Je voulus, en ce moment, donner un dérivatif à l'état d'exaltation où je le voyais et procéder au pansement de sa blessure.Paul Bourget (1852-1935)
Il songea qu'apprendre là, en se cachant les gravures, des alinéas sans étincelle lui octroierait contre ses obsessions un dérivatif exempt de péril.Raymon Roussel (1877-1933)
Le séton, et c'est un dérivatif commandé seulement par des lésions profondes et menaçantes, aurait été employé pour combattre cette affection rebelle.Émile Blanche (1820-1893)
Rinalte s'en aperçut et, en hôte averti, s'efforça de trouver un dérivatif.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Le mouvement seul, était un dérivatif pour elle.Mark Twain (1835-1910), traduction François de Gail (1874-1947)
Cet homme, qui ne s'était jamais reposé, trouva un dérivatif excellent dans des occupations, à première vue, puériles et indignes de son génie.Alfred Schalck de La Faverie (1857-1921)
Par exemple, la borne à laquelle vient se heurter l'inassouvi peut l'amener à se replier sur soi et à chercher dans la vie intérieure un dérivatif à ses passions déçues.Émile Durkheim (1858-1917)
C'est ce même principe vireux qui agit si énergiquement comme dérivatif de l'humeur goutteuse aux extrémités inférieures, en appliquant du levain à la plante des pieds.Mercier de Compiègne (1763-1800)
Chrysoclabus désignait un vêtement enrichi d'un clavus d'or, mais d'un or peut-être douteux, si l'on s'en rapporte au sens du mot français, son dérivatif, chrysocale.Eugène Muller (1826-1913)
Les bêtes sont naturellement curieuses et les sensations nouvelles sont habituellement un tout-puissant dérivatif à leur chagrin.Louis Pergaud (1882-1915)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DERIVATIF, IVE » adj.

Terme de Grammaire. Mot, diction qui tire son origine d'une autre qu'on appelle son primitif.
Le mot du jour Confinement Confinement

Confinement est sans aucun doute le mot du jour, jour un peu long, à notre regret, mais qui incite ou qui invite à la réflexion.

Alain Rey 15/04/2020