distraction

 

définitions

distraction ​​​ nom féminin

Action de distraire (I) ; son résultat. ➙ prélèvement ; détournement.
Manque d'attention habituel ou momentané aux choses dont on devrait normalement s'occuper, l'esprit étant absorbé par un autre objet. ➙ inattention ; distrait. Oublier qqch. par distraction. —  Une distraction. ➙ bévue, étourderie, oubli.
Diversion apportée par une occupation propre à délasser l'esprit en l'amusant. Il vous faut un peu de distraction. ➙ détente.
Occupation qui apporte la distraction. ➙ divertissement, loisir. Le cinéma est sa seule distraction.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Toutes les règles de l'humanité ne sont-elles pas faites de telle sorte que les atteintes de la vie, par une perpétuelle distraction des pensées, ne puissent être senties ?Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Pour secouer la somnolence qui faisait parfois tomber nos paupières alourdies, nous avions la distraction de quelques alertes.Amédée Achard (1814-1875)
La plus légère distraction de la nature dans la construction de la machine infiniment compliquée eût rendu la vision impossible.Albert Farges (1848-1926)
Comment s'expliquerait-il le plaisir, lui à qui jamais l'idée n'est venue de prendre une heure de distraction ?...Émile Gaboriau (1832-1873)
D'un côté, c'est très mauvais pour la santé, et de l'autre cela provoque une distraction et de la fatigue.Europarl
L'opération était des plus délicates, un tour de main malheureux, une distraction d'un moment, et l'œuvre de longues semaines était gâtée sans retour.Gaston Maspero (1846-1916)
Fanny éclata de rire en voyant l'extatique distraction où se perdait la physionomie de sa cousine.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Il se demande, nous a-t-il dit dans son discours, si ce qu'il a dit était une source de distraction.Europarl
Il y a tellement de questions que le débat portant sur un centre n'est rien d'autre qu'une distraction.Europarl
Longtemps, avec cette gravité particulière aux tout-petits et aux grands dont l'intelligence s'est éteinte, il s'occupa à cette distraction enfantine.Michel Zévaco (1860-1918)
Il fuit la rêverie, il marche, il court vers le but et, s'il éprouve un échec, il demande à la vie publique un instant d'oubli et de distraction.Gaston Lavalley (1834-1922)
Ce sera l'enrouement de celui-ci, la distraction de celui-là ; les voix s'en prendront à l'orchestre, et réciproquement.George Sand (1804-1876)
Dès lors la mère ne se permit aucune distraction ; ses nouvelles occupations absorbèrent tout son temps.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Mais l'influence du roman ne s'arrête pas là ; il n'est pas uniquement l'entretien et la distraction intellectuelle d'un grand nombre d'esprits vides ou médiocrement cultivés.Elme-Marie Caro (1826-1887)
En même temps, je crois que ce petit voyage vous serait salutaire ; vous avez besoin de distraction, et cela se comprend, après les épreuves que vous venez de traverser.Hector Malot (1830-1907)
Et je m'aperçois tout à coup que, dans un moment de distraction, il a déchiré toutes les marges des premières pages.Edmond de Goncourt (1822-1896) et Jules de Goncourt (1830-1870)
Je n'avais qu'une seule passion, celle de l'étude : j'allais pouvoir m'y livrer à tout jamais, sans distraction et sans contrainte.George Sand (1804-1876)
Durant quelques minutes d'une distraction pleine de rêves et de frissons, je me perdis dans de vaines et incohérentes conjectures.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Je voudrais aussi ajouter que je n'ai pas signé le registre, hier, sans doute par distraction.Europarl
Tandis qu'il se livrait à cette distraction, une voiture s'arrêta près de la porte, et bientôt un double coup de marteau retentit.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DISTRACTION » s. f.

Retranchement, separation, diversion, action par laquelle on distrait. On a jugé son opposition pour la distraction d'une telle terre. On a fait la distraction des sommes qui ne luy appartenoient pas dans ce payement. Il a été condamné à l'amende pour la distraction du ressort. Il faut se retirer dans la solitude pour vacquer à la contemplation, à la priere, à l'estude sans distraction. Les Casuïstes font un peché des distractions volontaires.
Le mot du jour Panacée Panacée

On la croit capable de tout résoudre, elle, la déesse Panakeia, herboriste et guérisseuse. La panacée, fidèle à son origine grecque, est remède (akos) universel (pan-) :  une plante imaginaire qui guérissait de tous les maux. Pour les druides, le gui était une panacée ! 

Aurore Vincenti 18/04/2020