désarçonner

 

définitions

désarçonner ​​​ verbe transitif

Mettre (qqn) hors des arçons, jeter à bas de la selle. Le cheval a désarçonné son cavalier. ➙ démonter.
au figuré Faire perdre son assurance à (qqn). ➙ déconcerter, démonter. —  au participe passé Elle est restée désarçonnée.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je désarçonne

tu désarçonnes

il désarçonne / elle désarçonne

nous désarçonnons

vous désarçonnez

ils désarçonnent / elles désarçonnent

imparfait

je désarçonnais

tu désarçonnais

il désarçonnait / elle désarçonnait

nous désarçonnions

vous désarçonniez

ils désarçonnaient / elles désarçonnaient

passé simple

je désarçonnai

tu désarçonnas

il désarçonna / elle désarçonna

nous désarçonnâmes

vous désarçonnâtes

ils désarçonnèrent / elles désarçonnèrent

futur simple

je désarçonnerai

tu désarçonneras

il désarçonnera / elle désarçonnera

nous désarçonnerons

vous désarçonnerez

ils désarçonneront / elles désarçonneront

 

synonymes

désarçonner verbe transitif

démonter, jeter à bas, renverser

déconcerter, décontenancer, démonter, dérouter, déstabiliser, troubler, déboussoler (familier)

être désarçonné

[cavalier] vider les étriers (vieilli)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elle se disait qu'il fallait désarmer ses ennemis par l'audace, et ne pas se laisser désarçonner comme cela du premier coup.Pamphile Le May (1837-1918)
Thalcave, que ses bonds ne pouvaient désarçonner, ne le maintenait pas sans peine.Jules Verne (1828-1905)
L'animal cherche à désarçonner sa cavalière qui lui scie la bouche avec le mors.Jules Lermina (1839-1915)
Tout en galopant, son cheval fit un écart qui faillit le désarçonner.Alfred Assollant (1827-1886)
En ce temps-là, les gens cherchaient à se faire plaisir ; trahir, tromper, désarçonner ses compagnons, voilà maintenant, ce qui leur plaît.Charles-Victor Langlois (1863-1929)
Le taureau, fou de rage, tantôt essayait de le désarçonner, tantôt galopait avec frénésie.Joseph Henri Rosny (1856-1940)
Si ces malédictions avaient pu me désarçonner et rouler mon corps sous le sabot de mon cheval, personne n'eût bougé un doigt pour arrêter l'exécution d'un si juste châtiment.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Au mouvement qu'il fit pour se désarçonner, il se sentit étreindre les pieds comme par deux mains de fer.Victor Hugo (1802-1885)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESARÇONNER » v. act.

Faire perdre les estriers ou les arçons à un Cavalier dans une jouste, ou en un combat.
 
DESARÇONNER, signifie figurément, Mettre en desordre l'esprit ou les affaires de quelqu'un. Les argumens de son adversaire l'ont desarçonné. Les chicanes qu'on luy a fait dans ce procés l'ont desarçonné.
 
On le dit encore plus particulierement de ceux qui chassent quelqu'un de quelque charge, de quelque employ ou commission, & qui se mettent en leur place. Il a plaidé long-temps pour conserver cet office, mais enfin un tel l'a desarçonné, & en est à present pourveu.
 
DESARÇONNÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le dessous des mots Lexicovid Lexicovid

Tous les grands événements historiques contribuent à créer ou à diffuser un vocabulaire spécifique.

Marie-Hélène Drivaud 27/09/2020