démonter

 

définitions

démonter ​​​ verbe transitif

Jeter (qqn) à bas de sa monture. ➙ désarçonner.
au figuré Étonner au point de faire perdre l'assurance. ➙ déconcerter, interloquer.
Défaire (un tout, un assemblage) en séparant les éléments. Démonter un échafaudage.

se démonter ​​​ verbe pronominal

Perdre son sang-froid. ➙ s'affoler ; → perdre contenance. Il ne s'est pas démonté pour si peu.
passif Être démontable. Ce lit se démonte.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je démonte

tu démontes

il démonte / elle démonte

nous démontons

vous démontez

ils démontent / elles démontent

imparfait

je démontais

tu démontais

il démontait / elle démontait

nous démontions

vous démontiez

ils démontaient / elles démontaient

passé simple

je démontai

tu démontas

il démonta / elle démonta

nous démontâmes

vous démontâtes

ils démontèrent / elles démontèrent

futur simple

je démonterai

tu démonteras

il démontera / elle démontera

nous démonterons

vous démonterez

ils démonteront / elles démonteront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On laisse à d'autres le soin de démonter son mécanisme et la curiosité de contrôler ses résultats.Hippolyte Taine (1828-1893)
Mais j'y pense ; je n'ai pas besoin de briser ma charrette ; elle peut se démonter et se remonter à volonté...Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Tout le monde se laisserait démonter ; pour ma part, je n'ai plus de cœur à rien.Mark Twain (1835-1910), traduction François de Gail (1874-1947)
Dix minutes suffirent pour démonter la charrette ; puis tous les travailleurs réunirent leurs forces pour monter le fond de la caisse.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Il espérait pouvoir démonter les gonds de la porte et joindre alors son ennemi, mais sa main vacillante frappait la boiserie et non le fer.Ernest Capendu (1826-1868)
Mais, prudemment, le roi avait, la nuit, fait démonter le pont, et la petite troupe dut rebrousser chemin.Anatole France (1844-1924)
Il fallait démonter les voitures au pied du col, les transporter sur des traîneaux, pour les remonter de l'autre côté des monts.Adolphe Thiers (1797-1877)
Mais le baron était un homme qui ne se laissait pas démonter, quand il avait enfourché un dada.Hector Malot (1830-1907)
À moins de démonter la machine pièce à pièce, il fallait renoncer à la tirer de la fondrière.Jules Verne (1828-1905)
Il prend tout tellement au sérieux, il est si mélancolique, si positif, si formaliste, qu'il y a de quoi nous démonter, nous autres hommes du bel air.......... ........................................................................George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Il alla déclarer la chose à messieurs les inquisiteurs, qui lui commandèrent de démonter la figure et n'en plus faire usage, crainte que le vulgaire ignorant ne se scandalisât.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Pendant cette journée, les réparations de l'hélice antérieure avaient été très activement conduites ; mais il avait fallu la rentrer en dedans pour pouvoir démonter ses branches, qui étaient faussées.Jules Verne (1828-1905)
Mais autre chose est la vigilance, autre chose cette application incessante à se regarder vivre et penser, à se démonter soi-même comme une mécanique.Charles Wagner (1852-1918)
La motocyclette s'immobilisa, il fallut la démonter et remettre, une fois encore, sur l'étau l'ouvrage de toute une jeunesse.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Pour terminer, nos propositions doivent avoir pour but de structurer l'avenir, et non de démonter toutes nos réussites passées.Europarl
Jacques, tout en assurant que ce serait peine inutile, se mit à démonter nos pauvres grabats ; je rassemblai mes ustensiles de cuisine, quatre écuelles et deux pots de terre.George Sand (1804-1876)
Cette maisonnette avait plusieurs pièces ; il fallait deux heures pour la monter et une heure pour la démonter.Pons de l'Hérault (1772-1853)
L'attaque disposée, tout combiné pour la rendre utile, les batteries firent pendant quarante heures un feu soutenu pour chercher à démonter celles de la redoute.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Après avoir envoyé les blessés en avant et fait démonter les batteries, il ordonna aux troupes de battre en retraite.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Il revint le lendemain, mais pour reprendre ses bagages, dégarnir ses machines des peaux qui les recouvraient, les démonter et y mettre le feu ; tout fut brûlé sous ses yeux.Amédée Thierry (1797-1873)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEMONTER » v. act.

Oster à un Cavalier sa monture, luy faire perdre sa monture. Ce Marchand estoit monté sur un bon cheval, il a trouvé des voleurs qui l'ont demonté. Il est venu une maladie sur les chevaux, la plus-part des Cavaliers de l'armée sont demontez.
 
DEMONTER, signifie aussi, Desassembler les corps composez de plusieurs pieces d'assemblage. Demonter une montre, une gruë, une charpente. On dit aussi, Demonter un lit, un cabinet, des tablettes, pour les transporter. Demonter un fusil, pour le nettoyer. On dit aussi en guerre, qu'on a demonté le canon de l'ennemi, lors qu'on a ruiné les affusts, & qu'on l'a mis hors d'estat de tirer. On dit aussi qu'un luth est demonté, quand il n'y a point de cordes.
 
DEMONTER, est en usage figurément en Morale, & on dit que des Courtisans ont des visages qui se demontent, pour dire, qu'ils en changent selon l'occasion, & qu'ils paroissent tristes & joyeux, selon que cela plaist à leurs maistres. Cet argument convaincant suffit pour demonter le plus opiniastre Ministre. Voilà une affliction qui est capable de demonter l'esprit d'un Philosophe. Il a la cervelle demontée, son esprit ne fait pas bien ses fonctions.
 
DEMONTÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020