Email catcher

déconcerter

Définition

Définition de déconcerter ​​​ verbe transitif

Faire perdre contenance à (qqn) ; jeter dans l'incertitude. ➙ décontenancer, dérouter, surprendre. Son attitude déconcerte. pronominal Il se déconcerta et rougit. au participe passé ➙ décontenancé.

Conjugaison

Conjugaison du verbe déconcerter

actif

indicatif
présent

je déconcerte

tu déconcertes

il déconcerte / elle déconcerte

nous déconcertons

vous déconcertez

ils déconcertent / elles déconcertent

imparfait

je déconcertais

tu déconcertais

il déconcertait / elle déconcertait

nous déconcertions

vous déconcertiez

ils déconcertaient / elles déconcertaient

passé simple

je déconcertai

tu déconcertas

il déconcerta / elle déconcerta

nous déconcertâmes

vous déconcertâtes

ils déconcertèrent / elles déconcertèrent

futur simple

je déconcerterai

tu déconcerteras

il déconcertera / elle déconcertera

nous déconcerterons

vous déconcerterez

ils déconcerteront / elles déconcerteront

Synonymes

Synonymes de déconcerter verbe transitif

décontenancer, confondre, démonter, dérouter, désarçonner, désemparer, désorienter, déstabiliser, interdire, surprendre, troubler, déconfire (vieux)

Exemples

Phrases avec le mot déconcerter

Cette sorte d'égalitarisme porté dans la sphère médiane qu'est l'école contribue à déconcerter les praticiens.Spirale. Revue de recherches en éducation, 2017, Frédérique Marie Prot (Cairn.info)
Un discours politique qui a pu déconcerter certains mais qui, dans l'ensemble, a remporté l'adhésion du public.Ouest-France, Sarah BOUCAULT, 24/08/2019
Du côté des communes, ces décisions de dernière minute ont eu de quoi déconcerter.Ouest-France, Béatrice CHOT-PLASSOT, 18/06/2021
Quels spectacles faits pour déconcerter l'âme la mieux trempée !Jules Claretie (1840-1913)
Il y a là de quoi déconcerter le praticien, même le mieux disposé à l'égard de la recherche, et le dissuader d'aller plus avant.Revue française de gestion, 2006, Gérard Koenig (Cairn.info)
La traversée du centre-ville peut déconcerter le client de passage, devant la mine triste de certains magasins.Ouest-France, 20/06/2019
Le jour où la conscience humaine se déconcerterait, le jour où le succès aurait raison devant elle, tout serait dit.Victor Hugo (1802-1885)
Dans l'ensemble, on les approuve, même si l'absence de mousse et d'odeur peuvent déconcerter au premier abord.Ouest-France, Alix DEMAISON, 27/11/2018
Changer d'emploi chaque année n'est pas perçu comme un signe de stabilité, adopter de nouvelles positions politiques à chaque nouvelle rencontre peut déconcerter, etc.Cahiers critiques de thérapie familiale et de pratiques de réseaux, 2014, Niels Weber (Cairn.info)
Mais un événement auquel on était loin de s'attendre vint tout à coup déconcerter les calculs des uns et les espérances des autres.Régis de Chantelauze (1821-1888)
Le terrassement de ce chantier de fouilles peut déconcerter certains riverains.Ouest-France, 25/06/2012
Cette curiosité tous azimuts, qui pourra déconcerter certains, contribue à l'attrait de ce dernier ouvrage d'un technologue passionné.Natures Sciences Sociétés, 2014 (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DECONCERTER v. act.

Interrompre, gaster un concert. Il y avoit deux Musiciens yvres qui deconcerterent tous les autres. Une querelle qui survint les deconcerta, les empêcha d'achever le concert.
 
DECONCERTER, se dit figurément en choses morales, de ce qui trouble & qui ruine les desseins qu'on avoit faits. La perte de cette bataille deconcerta tout le party ennemy.
 
DECONCERTER, se dit aussi à l'égard des personnes qu'on trouble, qu'on rend muettes, qu'on remplit de confusion. Cet Advocat fut tout deconcerté, quand on luy fit voir clairement qu'il alleguoit faux.
 
DECONCERTÉ, ÉE. part. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Faire un carton Faire un carton

D’un film numéro un au box-office ou d’un candidat qui bat ses concurrents haut la main, on dit familièrement qu’ils ont fait un carton : ils ont...

Alain Rey 17/06/2024
sondage de la semaine