troublant

 

définitions

troublant ​​​ , troublante ​​​ adjectif

Qui rend perplexe en inquiétant. ➙ déconcertant. Coïncidence, ressemblance troublante. Rêve troublant.
Qui éveille le désir. Un regard troublant.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Les sons n'arrivaient qu'à bercer sa fièvre sinon à l'aviver ; tandis qu'il demeurait dans l'ombre, les yeux arrêtés sur le troublant visage qui ne livrait rien des secrets de l'âme.Henri Ardel (1863-1938)
Cette abstention avait, pour un tiers peu au courant, quelque chose de troublant qui allait jusqu'au mystère.Marcel Proust (1871-1922)
Ce prétendu grand homme eut sur elle par son regard une influence physique qui rayonna jusque dans son cœur en le troublant.Honoré de Balzac (1799-1850)
Elle devait être jeune, car le timbre de sa voix était d'une fraîcheur délicieuse, avec quelque chose, dans les notes graves, d'étrange et de profondément troublant.Alphonse Allais (1854-1905)
À mon sens, l'aspect le plus troublant est que le profil de risque a changé.Europarl
Mais c'était un printemps tout de même, tiède, suave, troublant, avec de légers bourdonnements de mouches, des senteurs de plantes nouvelles.Pierre Loti (1850-1923)
Une quinzaine d'années seulement nous séparaient, et elle avait perdu de la jeunesse juste ce qu'il fallait pour qu'une femme gardât un parfum aimable et non troublant.René Boylesve (1867-1926)
Il est enseveli sous l'amas des vocables et disparaît parmi tant de paragraphes qui commencent à le déclarer troublant et finissent à une description d'âme généralement vague.Paul Valéry (1871-1945)
Je ne sais rien de plus troublant que de retrouver dans une grande fille le sourire qu'on lui vit enfant.Maurice Barrès (1862-1923)
A travers la lourde porte on perçoit quelque chose de doux et de troublant, quelque chose d'exquis comme un chant pour endormir les anges.Joséphine Marchand (1861-1925)
Il est dès lors d'autant plus troublant de constater la détérioration continue des réserves d'eau européennes.Europarl
Et cependant, dans le voisinage, il y avait– suivant l'expression des astronomes– un astre troublant qui aurait dû produire certaines perturbations sur le cœur de ce gentleman.Jules Verne (1828-1905)
Elle aura le charme troublant d'une page de littérature où l'amour discute l'être aimé à la curiosité des foules et à la raillerie des pamphlétaires.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Toujours fortement ému, il réagissait énergiquement sur les autres, tantôt les soumettant par la force, tantôt les troublant par son émotion.François Guizot (1787-1874)
Et d'ailleurs, n'y avait-il pas dans tout cela quelque chose de troublant et d'inexplicable qui eût ébranlé l'âme du plus intrépide ?Maurice Leblanc (1864-1941)
Rien de troublant ne venait jusqu'à sa chair du grand labeur d'amour dont la splendide matinée s'emplissait.Émile Zola (1840-1902)
La mena-t-il au sabbat ou lui fit-il croire qu'elle y avait été, en la troublant par des breuvages, des fascinations magnétiques ?Jules Michelet (1798-1874)
Partout où les rochers se montraient moins abordables, j'apercevais des troupes d'animaux marins paisiblement étendus au soleil, ou troublant le silence du rivage par leurs longs mugissements.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Mais ne creusons pas dessous, nos yeux verraient un spectacle affligeant pour notre sensibilité, troublant pour notre intelligence.Jean Pérez (1833-1914)
Notre sentimentalisme nous fait percevoir des drames là où il ne se passe rien de plus troublant que des faits généraux de nutrition.Remy de Gourmont (1858-1915)
Afficher toutRéduire
Vidéos La redingote, par Karim Duval La redingote, par Karim Duval

Découvrez une mini-série exclusive pour Le Robert, par l'humoriste Karim Duval.

05/03/2020