se désister

 

définitions

se désister ​​​ verbe pronominal

Droit Renoncer à (une poursuite, une action en justice).
Renoncer à une candidature ; se retirer d'une élection. Se désister en faveur de qqn.
 

conjugaison

pronominal

indicatif

présent

je me désiste

tu te désistes

il se désiste / elle se désiste

nous nous désistons

vous vous désistez

ils se désistent / elles se désistent

imparfait

je me désistais

tu te désistais

il se désistait / elle se désistait

nous nous désistions

vous vous désistiez

ils se désistaient / elles se désistaient

passé simple

je me désistai

tu te désistas

il se désista / elle se désista

nous nous désistâmes

vous vous désistâtes

ils se désistèrent / elles se désistèrent

futur simple

je me désisterai

tu te désisteras

il se désistera / elle se désistera

nous nous désisterons

vous vous désisterez

ils se désisteront / elles se désisteront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Leur alliance n'avait donc rien d'assez rassurant pour décider le directoire à les écouter, et à se désister de ses projets.Adolphe Thiers (1797-1877)
Loin de vous désister, vous vous êtes ligué avec mes ennemis.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Quant à l'envoi de cette pétition, ce sont les sections qui l'ont voulu, nous ne sommes que leurs mandataires ; mais on les engagera à s'en désister.Adolphe Thiers (1797-1877)
Il fallut se désister pour éviter une condamnation.Octave Mirbeau (1848-1917)
Cette découverte lui inspira de nouvelles réflexions, et le disposa davantage à la paix, sans le porter toutefois à se désister de ses prétentions essentielles.Adolphe Thiers (1797-1877)
S'il a peur, qu'il décide papa à se désister.Émile Gaboriau (1832-1873)
L'affaire ne dépend plus maintenant que de moi seul, les messieurs, qui au début s'étaient entendus pour avoir une part dans la publication, ayant demandé à s'en désister.Auguste Angellier (1848-1911)
Cette objection, si elle était fortement articulée et que les puissances ne voulussent point s'en désister, laisserait peu de jour à la possibilité d'un accommodement.Pierre Alexandre Fleury de Chaboulon (1779-1835)
Le prévôt adjugea la charge au premier, et le second, qui avait appelé au parlement, ne tarda pas à se désister.Gustave Fagniez (1842-1927)
Le roi n'y voulait consentir qu'après avoir reçu un acompte, et ce ne fut pas sans peine qu'il fut amené à se désister de cette prétention.Jules Verne (1828-1905)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESISTER » v. n.

qui ne se dit qu'avec le pronom personnel. Abandonner une entreprise, une demande, un appel. Il est fâcheux qu'un homme se desiste de la recherche d'une fille, quand elle a été faite publiquement. Il se faut desister d'une demande en Justice, d'un appel, quand on a justifié qu'ils sont insoûtenables.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre B Relaxez-vous avec Robert : La lettre B

Découvrez les bienfaits du bien-être et de la béatitude avec les mots en B du Grand Robert.

20/02/2020