dessécher

 

définitions

dessécher ​​​ verbe transitif

Rendre sec (ce qui contient naturellement de l'eau). ➙ sécher. Vent qui dessèche la végétation. Le froid dessèche les lèvres.
Rendre maigre. La maladie l'a desséché. —  au participe passé Vieillard desséché. ➙ décharné.
Rendre insensible, faire perdre à (qqn) la faculté de s'émouvoir. ➙ endurcir. Dessécher le cœur.

se dessécher ​​​ verbe pronominal

Rendre ou devenir sec. La peau se dessèche au soleil.
Maigrir.
Devenir insensible. Se dessécher à force d'étudier.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je dessèche

tu dessèches

il dessèche / elle dessèche

nous desséchons

vous desséchez

ils dessèchent / elles dessèchent

imparfait

je desséchais

tu desséchais

il desséchait / elle desséchait

nous desséchions

vous desséchiez

ils desséchaient / elles desséchaient

passé simple

je desséchai

tu desséchas

il dessécha / elle dessécha

nous desséchâmes

vous desséchâtes

ils desséchèrent / elles desséchèrent

futur simple

je dessécherai / ro je dessècherai

tu dessécheras / ro tu dessècheras

il desséchera / ro il dessèchera / elle desséchera / ro elle dessèchera

nous dessécherons / ro nous dessècherons

vous dessécherez / ro vous dessècherez

ils dessécheront / ro ils dessècheront / elles dessécheront / ro elles dessècheront

 

synonymes

se dessécher verbe pronominal

se déshydrater

s'endurcir, se racornir

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Un homme est venu, mon banquier, me proposer des actions sur je ne sais quelle affaire de marais à dessécher ou à exploiter.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Chacun a prononcé un discours à sa louange ; ses parents les plus proches ont commencé les premiers, et son corps a été entouré de feu pour le faire dessécher.Paul de La Gironière (1797-1862)
La suppuration étend le progrès sur tout le corps, tandis que les pustules du visage commencent à se dessécher.Edmond de Goncourt (1822-1896)
La reconnaissance a vu ses racines se dessécher, comme le lit d'une mare ; mais, à sa place, l'ambition a crû dans des proportions qu'il me serait pénible de qualifier.Comte de Lautréamont (1846-1870)
Il est bien fâcheux que je n'aie eu personne avec qui analyser, brins par brins, mon chagrin, pour le dessécher, puis le réduire en poussière qu'on jette au vent.Maurice Barrès (1862-1923)
Veuillez considérer que, depuis quinze ans, l'art de dessécher, de défricher, de bâtir ; de creuser des puits, de disposer les étables, d'exécuter les transports a fait des progrès.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Quels songes impurs, quelles pensées acres et dévorantes ne viendront pas s'attacher à ton cerveau pour le dessécher ?Albert le Roy (1856-1905)
Certains caveaux, imprégnés d'une grande quantité de salpêtre, ont la propriété de dessécher les corps et de les conserver entiers durant des siècles.George Sand (1804-1876)
Je vous avouerai que, depuis que je parle, mon gosier à eu le temps de se dessécher.Eugène Chavette (1827-1902)
Gaston avait comblé tous les vides de ce cœur créé pour être celui d'une épouse, d'une mère, et que l'indifférence des hommes avait meurtri sans le dessécher.Lucien Biart (1828-1897)
L'expérience m'a bien vieilli ; j'ai vécu deux ou trois siècles, mais du moins elle m'a mûri sans me dessécher.George Sand (1804-1876)
Cette espèce de cave portative était la provision de la route ; il voulait, disait-il, se rafraîchir le gosier que la poussière du chemin allait dessécher.Astolphe de Custine (1790-1857)
Je ne mettrai point mon enfant auprès du brasier ; je ne l'exposerai point à s'y dessécher ou à manquer aux lois de l'honneur.George Sand (1804-1876)
Dans une rancheria, au-dessus d'un noria on a suspendu un mouton entier pour le dessécher à l'air.Ernest Michel (1837-1896)
La nature a destiné les fleuves à dessécher les marais, en élevant leur sol par des alluvions.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Un seigneur comme monsieur le marquis, continua-t-il , ne doit pas se dessécher le cerveau dans ces vaines études.Voltaire (1694-1778)
Mais le mardi matin, sous ces douches de feu que versait le soleil, les infortunés sentirent leurs membres se dessécher peu à peu.Jules Verne (1828-1905)
De ce foyer s'épandra sur le monde la lumière nouvelle, qui, loin de dessécher les anciens continents, leur redonnera peut-être chaleur, vie et jeunesse.Victor Hugo (1802-1885)
La science sait bien toute seule creuser, flétrir et dessécher les faces humaines ; elle n'a pas besoin que la vieillesse lui apporte des visages tout ridés.Victor Hugo (1802-1885)
Les philosophes stoïciens, qui s'exerçaient à l'insensibilité complète, eux qui étaient parvenus à glacer le rire, à dessécher la source des larmes, n'ont pu triompher de la peur.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESSECHER » v. act.

Oster l'humidité de quelque chose, la rendre seche. Le tabac pris en fumée desseche le cerveau. Le Soleil fait le sel en dessechant les marais salans. On dit aussi, Dessecher des marais, quand on fait escouler les eaux par plusieurs rigoles ou saignées.
 
DESSECHÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le dessous des mots En selle, Gisèle ! En selle, Gisèle !

La grande boucle est l’un des événements sportifs majeurs en France.

Marie-Hélène Drivaud 17/09/2020