décharné

 

définitions

décharné ​​​ , décharnée ​​​ adjectif

Qui n'a plus de chair.
Très maigre. Visage décharné. ➙ émacié.
au figuré Style décharné, dépouillé, sec.
 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'est également quelque chose de fort, de noble, de nu, de roide, de sec et de décharné, de grec et d'académique, un retour laborieux vers le simple et le vrai.Charles-Augustin Sainte-Beuve (1804-1869)
Élaine le voyant ainsi couché, les cheveux en désordre, la barbe longue, décharné comme s'il eut été son propre squelette, jeta un petit cri de douleur et de pitié.Alfred Tennyson (1809-1892), traduction Francisque Michel (1809-1887)
C'est un spectre pâle et décharné, une pauvre insensée qui reçoit leurs caresses avec une stupide insensibilité !Jean-Baptiste-Joseph Champagnac (1798-1858)
C'était un spectacle vraiment fantastique que celui qu'offrait cet homme au corps décharné dansant et chantant autour d'un animal destiné au sacrifice.Ernest Capendu (1826-1868)
Le personnage était grand et décharné, et enveloppé d'un suaire de la tête aux pieds.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Son œil et son esprit attirés, fascinés, par ce visage décharné que la lumière vacillante faisait paraître encore plus creux, restaient fixés sur lui.Guy de Maupassant (1850-1893)
Je savais qu'il était malade, mais ça m'a donné un coup tout de même de le voir si décharné.Émile Zola (1840-1902)
Gourmand décharné, dont toutes les nations sont l'immense pâture, ne peux-tu montrer un peu de patience dans ce cas unique ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Quoique d'aspect jeune et dans la force de l'âge, il semblait n'avoir que le souffle, tant étaient pâles ses lèvres, décharné son visage et maladif son teint.Ernest Daudet (1837-1921)
Oui, que la misère, cette immense sauterelle, dévore nos champs et absorbe nos moissons, jamais du moins la famine au visage décharné n'approchera du trône.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Arrive un grand homme sec et décharné, ayant à peine trente ans et en montrant plus de quarante, tant la misère l'avait vieilli !Alphonse Esquiros (1812-1876)
A l'imitation du roi décharné, les femmes, les bouffons et les prêtres avaient d'immuables figures d'argent, de fer, de cuivre, de bois et d'étoffe.Marcel Schwob (1867-1905)
Dans les panneaux de chêne, ce n'est qu'un hideux squelette que les larves ont décharné !Octave Uzanne (1851-1931)
Le bébé décharné que la mère serrait sur sa poitrine allait, à son tour, en être la victime...Henri Ardel (1863-1938)
C'était un vrai visage de spectre, jaune, décharné aux pommettes saillantes, aux yeux renfoncés dans leurs orbites... on eût dit un déterré de deux mois !Eugène Chavette (1827-1902)
Ses yeux pâlissaient, il s'était décharné davantage, on disait qu'il s'en allait de la poitrine.Émile Zola (1840-1902)
À l'imitation du roi décharné, les femmes, les bouffons et les prêtres avaient d'immuables figures d'argent, de fer, de cuivre, de bois et d'étoffe.Marcel Schwob (1867-1905)
Un beau matin, vers trois heures, il mourut, et l'on étendit son corps décharné sur la table d'amphithéâtre.André Gill (1840-1885)
Ce livre, il le feuilleta avec avidité, et son doigt décharné se fixa sur l'un des feuillets.Jules Verne (1828-1905)
Sa parole haletante s'arrêta tout à fait, et sur son visage décharné des larmes coulèrent sans qu'elle pût les retenir.Hector Malot (1830-1907)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020