aride

 

définitions

aride ​​​ adjectif

Sec, desséché. Climat aride. —  Qui ne porte aucun végétal, faute d'humidité. ➙ stérile. Sol aride.
au figuré Dépourvu de générosité, de tendresse, de sensibilité. Cœur aride.
au figuré Dépourvu d'intérêt, d'agrément, d'attrait. Sujet aride. ➙ ingrat, rébarbatif, sévère.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Après beaucoup de temps et d'efforts, nous entrâmes vers le soir dans un petit port aride et silencieux, qu'animait seulement le vol circulaire de quelques gouailles.Alphonse Daudet (1840-1897)
Il y avait dans ces occupations et dans tout l'aspect de cet intérieur je ne sais quelle brutalité d'habitudes qui semblait expliquer l'aride tristesse de l'extérieur et la compléter.Émile Souvestre (1806-1854)
Le sol mêlé de gravier, de pierre et de sable est aride, quoique arrosé par plusieurs belles rivières.François-Xavier Garneau (1809-1866)
Votre petite fille n'entend guère les harmonies célestes : son voyage de noces est bien aride !Sainte Thérèse de Lisieux (1873-1897)
La marge de solvabilité est peut-être un sujet compliqué, technique, voire aride, mais il revêt cependant une importance véritablement pratique et concrète.Europarl
C'est une masse solide et aride, désolée et silencieuse, sans le moindre vestige de végétation et où il est évident qu'aucun animal ne trouverait le moyen de subsister...Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
C'est le feu souterrain qui dessèche la plante et qui transforme en désert aride la montagne où le lis fleurissait.Sophie Gay (1776-1852)
Au lieu de cela, nous sommes pour la deuxième fois saisis d'un rapport truffé de tableaux et de statistiques qui le rendent très aride.Europarl
Par l'action de la liberté, le roc aride devient une terre fertile, le marais infect se dessèche, les déserts se revêtent d'une riante verdure.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Enfin, si le second acte est forcément un peu aride, le premier est un très cordial tableau d'intérieur bourgeois, et le quatrième contient des scènes d'une émotion poignante.Jules Lemaître (1853-1914)
Les habitants cosmopolites y demandent volontiers à la spéculation l'opulence que le sol rare et aride leur refuse.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Comme une plante qui se dessèche dans un terrain aride, il se développerait et s'épanouirait à l'aise dans un terrain plus riche.Jules de Gastyne (1847-1920)
Alors que le malheur se prolonge, il a quelque chose d'aride, de décourageant, qui lasse de soi-même, autant qu'il importune les autres.Madame de Staël (1766-1817)
Au bout de huit jours, l'œuf épuisé par le parasite ne forme plus qu'une pellicule aride.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
Ce côté, qui paraît d'abord aussi aride que l'autre, est cependant cultivé en coton ; toutes les petites vallées sont autant de jardins.Dominique Vivant Denon (1747-1825)
L'île que j'ai vue si verte à cette saison des pluies est parfois bien aride à la saison sèche.Ernest Michel (1837-1896)
Cependant bien que le sable, soit qu'il s'étende en couches, soit qu'il se relève en dunes, recouvre en grande partie le sol australien, ce sol n'est pas absolument aride.Jules Verne (1828-1905)
Si la moisson était maigre, si le sol était aride, ce n'était pas la faute de mon courage, et je pouvais être une victime respectable de l'humaine impuissance.George Sand (1804-1876)
Pendant ce temps-là les nouveaux compagnons laissaient derrière eux le long sommet de la côte aride.Alfred Tennyson (1809-1892), traduction Francisque Michel (1809-1887)
Bientôt elles s'éclairassent ; et il distingue une plaine aride et mamelonneuse, comme on en voit autour des carrières abandonnées.Gustave Flaubert (1821-1880)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ARIDE » adj. masc. & fem.

Sec, maigre, ou sterile. Il y a long-temps qu'il n'a pleu, la terre est aride. cette contrée est aride, infertile.
 
ARIDE, se dit figurément en choses spirituelles. Esprit aride, un sujet aride, pour dire, sterile.
Le mot du jour Tendresse Tendresse

Tendre renvoie, dès son apparition en français, à ce qui est jeune et plein de fraîcheur. Pensez à l’âge tendre ou au vert tendre des jeunes pousses à l’arrivée du printemps.

Aurore Vincenti 28/04/2020