desserrer

 

définitions

desserrer ​​​ verbe transitif

Relâcher (ce qui était serré). ➙ défaire. Desserrer sa ceinture d'un cran. Desserrer une vis (➙ dévisser). —  Desserrer son étreinte. —  pronominal, au figuré L'étau se desserre : les contraintes diminuent.
locution Ne pas desserrer les dents : ne rien dire.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je desserre

tu desserres

il desserre / elle desserre

nous desserrons

vous desserrez

ils desserrent / elles desserrent

imparfait

je desserrais

tu desserrais

il desserrait / elle desserrait

nous desserrions

vous desserriez

ils desserraient / elles desserraient

passé simple

je desserrai

tu desserras

il desserra / elle desserra

nous desserrâmes

vous desserrâtes

ils desserrèrent / elles desserrèrent

futur simple

je desserrerai

tu desserreras

il desserrera / elle desserrera

nous desserrerons

vous desserrerez

ils desserreront / elles desserreront

 

synonymes

desserrer verbe transitif

relâcher, défaire

écarter

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il faut s'entendre, desserrer les dents, le cœur aussi, se parler, comme on fait entre hommes.Jules Michelet (1798-1874)
Un jour qu'elles étaient seules, elle l'essaya ; mais tout à coup, en levant les yeux, elle ne pouvait plus desserrer les dents.Camille Lemonnier (1844-1913)
Pour faciliter une telle évolution, il convient de desserrer la protection de nos frontières et de supprimer les aides à l'exportation.Europarl
De la main gauche il parvint d'abord à desserrer vite la dragonne et récupéra l'usage de son bras.Paul Adam (1862-1920)
Sancho frissonna de tout son corps, et fit le ferme propos de ne pas desserrer les dents tant qu'il serait avec ces gens-là.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Il n'acheva pas la question et se mit à jouer sans desserrer les dents, mais pâle, pâle, et avec des mains qui tremblaient.Maurice Level (1875-1926)
Ces gymnastes improvisés « travaillaient » méthodiquement, sans desserrer les lèvres, comme des « riflemens » à la parade.Jules Verne (1828-1905)
Après être resté des trois ou quatre jours sans desserrer les dents, tout à coup il se mettait à discourir sur toutes sortes de sujets avec une agaçante volubilité.Émile Gaboriau (1832-1873)
Dans ce moment-là, mon poignet gauche a porté à faux ; j'ai été obligé de desserrer les doigts.Eugène Sue (1804-1857)
Je pouvais d'un geste desserrer cet étau de fer qui lui serrait le crâne, d'un mot seulement !Jules Verne (1828-1905)
Surpris tout à coup par le mal, l'infortuné n'avait pas eu le courage de desserrer sa ceinture algérienne, ni de se défubler de son arsenal.Alphonse Daudet (1840-1897)
Mais s'il était résolu à ne pas desserrer les dents, il se rattrapait sur les réflexions intimes.Eugène Chavette (1827-1902)
Mademoiselle, vous nous rendrez grand service, car le pauvre enfant n'a personne à qui causer, et avec nous c'est comme un fait exprès, il ne veut pas desserrer les dents.George Sand (1804-1876)
Pendant qu'on les allait chercher, ils parvinrent à lui desserrer les dents et lui firent avaler une goutte d'eau-de-vie, ce qui la rappela à elle-même.Jules Michelet (1798-1874)
Tout d'abord, il est indispensable de desserrer l'étau que constitue le pacte de stabilité pour pouvoir consolider la demande intérieure, fondement d'une économie saine.Europarl
Les mandibules enserrent la pelote de mortier ; et l'idée, le vouloir de les desserrer ne viendra pas à l'insecte tant que cette pelote n'aura pas reçu sa destination.Jean-Henri Fabre (1823-1915)
La malade étant toujours insensible, on dut lui desserrer les dents pour lui faire prendre la potion.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Enfin, sans desserrer les bras, elle se tut, et ce ne fut plus que par les yeux qu'elle l'interrogea, le pressant, le suppliant.Hector Malot (1830-1907)
Il ne l'écoutait pas, se contentait de la regarder parler, quand d'aventure elle daignait desserrer les lèvres.Albert Delpit (1849-1893)
On prend un petit anneau, dans lequel on passe quelques plumes, que l'on serre entre deux fils à l'aide d'un nœud qui ne peut se desserrer.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESSERRER » v. act.

Lascher ce qui étoit serré. Quand un Chirurgien a ouvert la veine, il desserre la ligature. Il faut desserrer vostre corps de juppe, il vous serre trop. On desserre le pressoir, quand on veut oster le marc.
 
On dit aussi, que le temps se desserre, lors que le grand froid se relasche, qu'il commence à degeler. Quand il vient de la neige, le temps commence à se desserrer.
 
On dit proverbialement, qu'un homme n'a pas desserré les dents, quand par honte, ou par autre cause, il n'a point parlé du tout dans une compagnie.
 
DESSERRÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Vidéos Le Secret Gutenberg Le Secret Gutenberg

Découvrez vite Le Secret Gutenbergle premier jeu d’évasion autour des grands textes de la langue française !

22/10/2020