détendu

 

définitions

détendu ​​​ , détendue ​​​ adjectif

Qui n'est plus tendu. Ressort détendu.
au figuré Dont la tension (corporelle, intellectuelle) est relâchée. —  Climat détendu.
 

synonymes

détendu, détendue adjectif

calme, apaisé, décontracté, relâché, serein

distendu, lâche

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce grand espace, ces lumières aveuglantes, cet orchestre surtout, qui jouait un air languissant et triste, tout cela avait détendu mes nerfs, et j'avais pleuré !...Octave Mirbeau (1848-1917)
La jeune fille était retombée sur le fauteuil, comme un arc détendu après un effort terrible.Octave Féré (1815-1875)
Si, dans ce cas, le lien qui rattache l'homme à la vie se relâche, c'est que le lien qui le rattache à la société s'est lui-même détendu.Émile Durkheim (1858-1917)
À huit heures trois quarts, on commença d'entendre les roulements du tambour, qui, détendu à dessein, rendait ce son sourd et funèbre qui accompagne les convois.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Une fois encore, un policy-mix détendu est favorable à la croissance et à l'emploi, parce qu'il permet une détente des conditions monétaires.Europarl
Malgré son trouble et sa frayeur, ces réflexions s'étaient faites instantanément dans son esprit, et son visage s'était détendu.Hector Malot (1830-1907)
Les systèmes de véhicule intelligent permettent d'éviter totalement les situations dangereuses et, en soulageant les conducteurs, favorisent un style de conduite plus détendu et préventif.Europarl
Ceci arrive le plus souvent la nuit, au lit ; l'esprit étant entièrement détendu, le jugement n'a plus sa pleine puissance d'action, mais l'imagination est encore active.Arthur Schopenhauer (1788-1860), traduction Jean Alexandre Cantacuzène (1829-1897)
L'homme, à l'état rêveur, est naturellement prodigue et mou ; l'esprit détendu ne peut pas tenir la vie serrée.Victor Hugo (1802-1885)
Sans doute il repose, en quelque lieu solitaire, des fatigues de la chasse, son arc détendu à ses côtés, et ses chiens haletant autour de lui.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
On aurait pu penser, en effet, qu'un mécanisme intérieur, un ressort subitement détendu, en modifiait la course.Jules Verne (1828-1905)
Mais les événements, les chagrins, les soucis, les joies, la pratique de la vie, en un mot, ont détendu rapidement des caractères beaucoup plus rigides que le mien.Jean de la Brète (1858-1945)
Il se leva droit sur ses pieds, comme si un ressort se fût détendu en lui.Paul Féval (1816-1887)
Cet art ayant été longtemps tenu en ogive, s'est détendu en arc ; on ne savait pas combien le gothique qui mène à la grâce en recélait...Gustave Coquiot (1865-1926)
Dans ces derniers mois, je t'ai écrit de longues lettres où mon cœur trop gonflé s'est détendu.Alfred Dreyfus (1859-1935)
Il se sentait las d'une bonne fatigue, détendu et comme amolli par le grand air, pris par le calme endormeur des vastes plaines et des bois sourds.Georges Ohnet (1848-1918)
Cette pensée transitoire le ramena à l'amour : ses bras, par un ressort soudain détendu, s'ouvrirent et, si elle y était tombée, ils se fussent refermés sur l'infini.Remy de Gourmont (1858-1915)
Le cœur le plus bronzé se fût amolli, détendu à ces mélodies pénétrantes, douces comme une rosée de larmes.Eugène Sue (1804-1857)
Une fois le pistil fécondé, le lit nuptial va être détendu, les feuilles de la rose se fanent et tombent une à une.Alphonse Karr (1808-1890)
Dans un policy-mix détendu, il n'y a pas de conflit entre l'objectif de stabilité et les évolutions budgétaires et salariales.Europarl
Afficher toutRéduire
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre C Relaxez-vous avec Robert : La lettre C

Calme, conscience et coquillettes vous attendent parmi les mots en C du Grand Robert.

17/02/2020