dévaler

 

définitions

dévaler ​​​ verbe

verbe intransitif Descendre brutalement ou très rapidement. Rochers qui dévalent de la montagne. —  Être en pente raide (chemin, terrain).
verbe transitif Descendre rapidement. Elle dévalait l'escalier quatre à quatre.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je dévale

tu dévales

il dévale / elle dévale

nous dévalons

vous dévalez

ils dévalent / elles dévalent

imparfait

je dévalais

tu dévalais

il dévalait / elle dévalait

nous dévalions

vous dévaliez

ils dévalaient / elles dévalaient

passé simple

je dévalai

tu dévalas

il dévala / elle dévala

nous dévalâmes

vous dévalâtes

ils dévalèrent / elles dévalèrent

futur simple

je dévalerai

tu dévaleras

il dévalera / elle dévalera

nous dévalerons

vous dévalerez

ils dévaleront / elles dévaleront

 

synonymes

dévaler

verbe transitif

descendre, dégringoler, débouler (familier)

verbe intransitif

rouler, dégringoler, tomber, débouler (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le talus, de tous côtés, s'est couvert d'hommes qui se mettent à dévaler en même temps que nous.Henri Barbusse (1873-1935)
Ne nous faites pas dévaler cette pente une nouvelle fois !Europarl
J'entendais dans le lointain des aboiements épouvantables, et je vis dévaler du haut de la colline fauve, à grandes enjambées, des formes blanches...Jules Lemaître (1853-1914)
Pour dévaler la côte, il retrouva des jambes de vingt ans.Maurice Level (1875-1926)
Alors, avec un emportement désespéré, elle gravissait la montée obscure, au risque de se blesser aux souches d'arbre ou de dévaler au fond du ravin.André Theuriet (1833-1907)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEVALER » v. act.

Descendre. Devaler la montée, l'escalier. On devale toûjours pour arriver dans un tel endroit. Le sang monte & devale pour faire sa circulation. Il étoit logé au troisiéme estage, il est devalé au second. Ce mot vient de devallare, fait de vallis. Menage.
 
DEVALER, signifie aussi, Mettre plus bas. Il faut devaler ce chauderon d'un cran, il est trop haut. Devalez ce tableau pour le mieux voir. Prenez l'eschelle, & devalez ce Livre qui est en la plus haute tablette. Devaler du vin dans la cave. On a devalé la chasse de Sainte Geneviefve.
Le mot du jour Ce qu’autorise le couvrefeu Ce qu’autorise le couvrefeu

On peut écrire plusieurs types de billets sur la langue. Il y a d’abord ceux des passionnés, des exégètes, qui vous font goûter avec une verve jubilatoire les mille et une richesses truculentes de l’histoire d’un mot.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 03/11/2020