descendre

 

définitions

descendre ​​​ verbe

verbe intransitif (auxiliaire être)
Aller du haut vers le bas. Descendre d'une montagne. Elle est descendue par l'ascenseur, par l'escalier. Descendre à pied, en courant.
locution Descendre dans la rue : aller manifester. Descendre en ville : aller en ville.
Aller vers le sud. De Paris, nous descendrons à Arles.
Loger, au cours d'un voyage. Descendre chez des amis, à l'hôtel.
Descendre de : cesser d'être sur, dans ; sortir de. Descendre de cheval, de train, de voiture.
Descendre à terre (d'un navire). ➙ débarquer.
Faire irruption (➙ descente (I, 2)). La police est descendue dans cet hôtel.
au figuré Aller vers ce qui est considéré comme plus bas. Il est descendu bien bas ! ➙ tomber.
Descendre dans le détail, jusqu'au moindre détail : examiner successivement des choses de moins en moins importantes ou générales.
(choses)
Aller de haut en bas. Les cours d'eau descendent vers la mer. ➙ couler. Le soleil descend sur l'horizon. ➙ se coucher.
La nuit ; le soir descend. ➙ tomber.
S'étendre de haut en bas. Robe qui descend à la cheville, jusqu'aux chevilles.
Aller en pente. La rue descend à pic.
Diminuer de niveau. ➙ baisser. La marée descend. Le thermomètre est descendu d'un degré. —  Les prix descendent. ➙ diminuer.
au figuré (personnes) Tenir son origine, être issu de (➙ descendance).
verbe transitif (auxiliaire avoir)
Aller en bas, vers le bas de. Il a descendu l'escalier quatre à quatre. —  Descendre une rivière (de l'amont vers l'aval).
Porter de haut en bas. Descendre un vieux lit à la cave.
familier Avaler, boire. Il a descendu son demi cul sec.
familier Faire tomber ; abattre. Se faire descendre. ➙ tuer. —  locution Descendre (qqn, qqch.) en flammes : critiquer, attaquer violemment. ➙ éreinter.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je descends

tu descends

il descend / elle descend

nous descendons

vous descendez

ils descendent / elles descendent

imparfait

je descendais

tu descendais

il descendait / elle descendait

nous descendions

vous descendiez

ils descendaient / elles descendaient

passé simple

je descendis

tu descendis

il descendit / elle descendit

nous descendîmes

vous descendîtes

ils descendirent / elles descendirent

futur simple

je descendrai

tu descendras

il descendra / elle descendra

nous descendrons

vous descendrez

ils descendront / elles descendront

 

synonymes

descendre

verbe intransitif

baisser, décroître, diminuer, faiblir

[astre] se coucher, [nuit] tomber, [mer] se retirer

rétrograder, baisser, être relégué

loger, résider, séjourner

descendre jusqu'à

condescendre à, consentir à

s'abaisser à, s'avilir au point de, se ravaler au point de

verbe transitif

dégringoler, dévaler

suivre, emprunter, longer

décharger, débarquer

décrocher, déposer

abaisser, baisser, [une voile] affaler, amener

[familier] critiquer

[familier] tuer

[familier] boire

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Alors, l'enfant le prit par la main, et ils se mirent à descendre l'escalier d'un pied léger et prudent, tremblant quand une marche craquait, et s'arrêtant souvent pour prêter l'oreille.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
C'était l'heure à laquelle le roi devait descendre dans la cour encombrée de chevaux richement caparaçonnés, d'hommes et de femmes richement vêtus.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Elle l'écouta descendre l'escalier, tirer le verrou de la porte extérieure et la fermer derrière lui.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Les deux autres paysans qui les accompagnaient servirent, sans descendre de leurs bourriques, de spectateurs à cette mortelle tragédie.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Pour la première fois, des mouvements syndicaux ont réussi à faire descendre des milliers de travailleurs dans les rues : un signe qu'il convient de prendre très au sérieux.Europarl
Il lui fut impossible cependant de descendre dans cette maison, car il voulait accompagner son ami, du moins jusqu'au-delà de la ville.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Je pris l'habitude de la descendre dans mes bras tous les matins et de la remonter tons les soirs.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Finalement, la police ordonna de faire descendre le rideau de fer et la manifestation se termina.Nikolai Rimsky-Korsakov (1844-1908), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Pour que les officiers pussent passer sans monter ni descendre, de grandes planches formaient passerelle d'une porte à l'autre.Vicente Blasco Ibáñez (1867-1928), traduction Georges Hérelle (1848-1935)
Et il fallait se fâcher pour la faire descendre de cette escarpolette d'un nouveau genre.Oscar Méténier (1859-1913)
Mais il est moins mal à l'homme vaillant de monter jusqu'à toucher le point où il serait téméraire, que de descendre jusqu'à toucher le point où il serait lâche.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Sans prendre le temps d'en dire davantage, nous nous hâtâmes de descendre par le sentier inégal, où nous glissions et faisions des rainures dans le gazon détrempé par la pluie.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Le fantôme se tenait tranquille et elle aussi, non par courage, mais par nécessité ; car il n'était guère moins dangereux pour elle de rentrer dans sa chambre que de descendre.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
Il m'accorda cependant la permission de descendre dans le jardin pour prendre un peu l'air, escorté toutefois de deux muets qui ne me perdaient pas de vue.Rudolph Erich Raspe (1736-1794) et Gottfried August Bürger (1747-1794), traduction Théophile Gautier (1836-1904)
Car l'âme qui a la plus longue échelle et qui peut descendre le plus bas : comment ne porterait-elle pas sur elle le plus de parasites ?Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Pourtant, la stratégie coordonnée pour l'emploi aurait pu être utile, mais il aurait fallu descendre dans un plus grand détail, parler de problèmes plus précis et comparer les pays.Europarl
Il ne lui avait jamais parlé qu'une fois, – était-il dit dans ces lettres, – en mauvais anglais et sans descendre de son cheval.Lord Rosebery (1847-1929), traduction Augustin Filon (1841-1916)
Je me souviens qu'ensuite je crus, petit à petit, descendre dans le monde des rêves par ce sentier de lumière qui jetait sur la mer un éclat mélancolique.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Nous continuions à descendre en tournant, et nous arrivâmes à des ravines plus profondes qui semblaient devoir nous conduire sur les bords de quelque ruisseau.Walter Scott (1771-1832), traduction Auguste-Jean-Baptiste Defauconpret (1767-1843)
Et l'ombre d'autrefois ne devait plus descendre entre nous ; ce n'était plus que sur mon cœur qu'elle devait peser désormais.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DESCENDRE » v. act. & neut.

Faire un mouvement d'un lieu superieur vers un inferieur. L'eau descend naturellement, & ne monte que par violence. On descend la riviere de Loire depuis Roane jusqu'à Nantes. Les astres montent jusqu'au zenit ou au meridien, & descendent jusqu'au nadir. Jacob vit monter & descendre les Anges le long d'une eschelle. On a fait descendre les degrez quatre à quatre à ce voleur. Les Sergents ont saisi un carrosse, & en ont fait descendre le maistre. Depuis les Alpes jusqu'à la Mer on va toûjours en descendant. On dit aussi, Il est allé descendre en un tel lieu, pour dire, Il y est arrivé, il y est venu loger.
 
En ce sens on dit que JESUS-CHRIST est descendu du Ciel en terre, qu'il est descendu dans les Enfers, pour dire, dans le tombeau. Les Payens ont feint qu'Hercule, Enée, Orphée étoient descendus aux Enfers.
 
DESCENDRE, signifie aussi, Abaisser. Il faut descendre ce chauderon d'un cran. Il faut descendre cette tapisserie. Descendre une lampe, une chasse.
 
DESCENDRE, signifie aussi, Transporter en un lieu plus bas. Joseph fut descendu dans un puits. Descendez ces futailles du grenier. Les Tonneliers descendent le vin à la cave.
 
DESCENDRE, se dit aussi en parlant du relâchement des cordes des instruments. Il faut descendre ce luth d'un ton.
 
DESCENDRE, se dit aussi de ce qui atteint à un lieu plus bas. Les soutanelles ne descendent que jusqu'aux genoux. Les soutanes descendent jusqu'aux talons.
 
DESCENDRE, signifie aussi, Se transporter sur les lieux pour les visiter. Il a été ordonné qu'un tel Conseiller descendroit sur les lieux pour en connoistre l'estat. Le Seigneur a dit dans l'Ecriture, qu'il descendroit, & qu'il verroit : Descendam & videbo.
 
DESCENDRE, signifie aussi, Faire une irruption dans un pays avec hostilité. Les Turcs sont descendus en Hongrie avec 100. mille hommes. Les Hollandois n'ont jamais osé descendre en France. Les François sont descendus quelquefois en Angleterre.
 
On dit aussi, Descendre la garde, quand on la releve, par opposition à monter, qu'on dit quand on la pose.
 
DESCENDRE, se dit figurément en choses spirituelles & morales. Le St. Esprit est descendu sur les Apostres. Il descend dans nos coeurs avec la grace. On dit aussi d'un grand esprit, d'une grande beauté, que c'est un Ange descendu du Ciel.
 
DESCENDRE, signifie encore, Estre humilié, s'abaisser, soit par vertu, soit par un revers de fortune. Les Rois descendent quelquefois du throsne, quittent leur majesté pour se familiariser avec leurs sujets. Corneille a dit en parlant des grandeurs :
 
Et monté sur le faiste il aspire à descendre.
 
Il est fâcheux de descendre, & d'avoir un employ moindre que celuy qu'on a exercé. Il ne faut pas d'un stile noble & élevé descendre dans le burlesque. On dit en ce sens, qu'il faut descendre dans le particulier, dans le detail, pour dire, examiner les circonstances d'une affaire, penetrer jusques dans les minuties.
 
DESCENDRE, en termes de Genealogie, signifie, Estre né ou issu d'un pere commun par une suite de generations. La verité est que nous descendons tous du premier pere Adam. N. S. descendoit des Rois de Juda, il étoit de la lignée de David. Cet homme est descendu en ligne directe, en ligne collaterale des anciens Rois de Castille. On le dit aussi des peuples. Nicole Gilles veut que les François soient descendus des Troyens ; les autres, des anciens Allemans. On dit aussi qu'un mot descend d'une telle racine, descend de l'Hebreu, du Grec, est derivé d'un tel mot originaire.
 
DESCENDU, UË. part. pass. & adj.
Le Top 10 des mots les plus étonnants Top 10 des mots des politiques Top 10 des mots des politiques

Travailleur, dégagisme, abracadabrantesque... Choisis délibérément, employés à l'improviste ou totalement inventés, certains mots marquent durablement le discours des femmes et des hommes politiques français. Qu'ils soient surprenants, brutaux, décalés, peu connus ou utilisés mal à propos, ils ont tous pour point commun d'être largement repris dans les médias et commentés à l'infini. De la chienlit du général de Gaulle au perlimpinpin d'Emmanuel Macron, voici dix mots qui prouvent que le lexique des politiques n'en finit pas de nous étonner.

Édouard Trouillez 10/06/2020