Email catcher

dévergondage

définitions

dévergondage ​​​ nom masculin

Conduite dévergondée, relâchée. ➙ débauche, immoralité, licence. —  au figuré Un dévergondage d'imagination.

synonymes

dévergondage nom masculin

débauche, dépravation, libertinage, vice

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Trouble encore accru par le déchaînement des passions comprimées et le dévergondage effréné qui succède à la libération.Montesquieu (1689-1755)
Ces misérables feuilles, dont le cynisme et le dévergondage étaient sans bornes, on les plaçait à dessein sur une commode ou sur une cheminée dans les appartements.Alcide de Beauchesne (1800-1873)
Elle troublait et souillait l'harmonie poétique de notre existence par son caquet puéril et le dévergondage de son étroite imagination.George Sand (1804-1876)
Séduite par ma gaieté bruyante, mon insolence, mon dévergondage, la pauvre fille abandonna, sans balancer, une existence luxueuse pour vivre de ma vie précaire.Charles Barbara (1817-1866)
De ce qu'elles les cachent mieux, ou de ce que, chez elles, le dévergondage de l'esprit colore et stimule celui des sens, s'ensuit-il que ces vices soient plus tolérables ?George Sand (1804-1876)
Dans la société régnait une légèreté extraordinaire, un certain dévergondage d'idées qui avait quelque chose de drôle, sans être toujours agréable.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
En cela, du moins, notre temps est particulièrement éprouvé, puisque le dévergondage des mœurs ne le cède en rien au dévergondage des idées.Charles Turgeon (1855-1934)
Dans nos milieux riches et mondains, le mariage a souffert particulièrement du dévergondage d'une certaine littérature devenue florissante, et que nous appellerons « passionnelle ».Charles Turgeon (1855-1934)
Au vrai, si l'on excepte certaines unions estimables, il y a mille chances que l'amour libre, en aiguisant les convoitises, entraîne le commun des mortels au pire dévergondage.Charles Turgeon (1855-1934)
Si nous ne donnons pas satisfaction à la morale publique, on dira que l'institut entier se livre au dévergondage le plus affreux.Henry Gréville (1842-1902)
Et la satiété prompte, le goût du changement, le dévergondage invincible, qui lui rendaient la fidélité odieuse, ne l'avaient-ils pas poussée à la trahison ?Georges Ohnet (1848-1918)
Voilà les raisons qui vous ont suffi, à vous, pour m'accuser du plus ignoble dévergondage, pour mépriser, pour fouler aux pieds mon pauvre amour...Paul Bourget (1852-1935)
J'ai tort, peut-être, de rapporter ici ce mot impudique, mais il exprime si bien le dévergondage régnant à cette époque.Pétrus Borel (1809-1859)
Or, dans ce dévergondage universel, je serai tout d'un coup raisonnable à moi tout seul ?Jules Janin (1804-1874)
Peut-être le dévergondage entêté de sa fille lui faisait-il prendre en pitié les passions humaines.Émile Zola (1840-1902)
Ce fut, on le sait, comme la bombe de l'anarchiste éclatant dans un milieu tranquille, satisfait de tout son inconscient dévergondage.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
Le petit goût musqué, réglé et froid du siècle avait horreur de ce qu'il nommait le dévergondage d'esprit.Gustave Flaubert (1821-1880)
Il n'est pas venu jusqu'ici, je crois que ma plante est toujours digne d'être rosière, j'avoue qu'un peu plus de dévergondage me plairait mieux.Marcel Proust (1871-1922)
Ses hommes femmes et ses femmes hommes, ce dévergondage d'esprit montre un pays bien fatigué.Jules Michelet (1798-1874)
Or dans l'époque dont il est, il y a surtout deux goûts dominants en littérature d'imagination : c'est à savoir la vertu et le dévergondage.Émile Faguet (1847-1916)
Afficher toutRéduire
Drôles d'expressions C’est la quadrature du cercle C’est la quadrature du cercle

Cette expression est utilisée pour désigner un problème dont on sait par avance, parce que cela a été dûment démontré, qu’il n’a pas de solution.

Étienne Klein 15/09/2021