dévidoir

définitions

dévidoir ​​​ nom masculin

Instrument pour dévider.
Pêche Grand moulinet à manivelle.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
C'était une sorte de dévidoir, dont les huit branches pinçaient à leur extrémité de petites banderoles ornées de sentences sacrées.Jules Verne (1828-1905)
Fritz trouva dans un coin un harpon et un dévidoir à corde, qu'il fixa au devant du radeau pour harponner, disait-il, les gros poissons que nous pourrions rencontrer.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Là une figure pâle qui, sur un dévidoir voit filer l'irrésistible fil que rien n'arrêtera.Jules Michelet (1798-1874)
Ou croirait qu'un charme fatal le lie indissolublement à son métier, que le bruit monotone du dévidoir a pour lui un langage secret qui l'appelle et l'attire.Paul Sébillot (1843-1918)
Pour arriver à la toile, il fallait un rouet et un dévidoir ; les conseils de ma femme suppléèrent à mon manque d'habileté, et je parvins à construire ces indispensables instruments.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Sous la table de tilleul où l'on découpait, il y avait un grand dévidoir, dont les deux tourrettes d'osier, mobiles, tendaient un écheveau de laine rouge.Émile Zola (1840-1902)

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEVIDOIR » s. m.

Instrument qui tourne sur un pivot avec des aisles qu'on étend, ou qu'on resserre comme on veut, sur lesquelles on met l'escheveau de fil qu'on veut devider. On l'a appellé en Latin devolutorium.