dévisager

définitions

dévisager ​​​ verbe transitif

Regarder (qqn) avec attention, avec insistance. ➙ fixer. Dévisager un nouveau venu.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je dévisage

tu dévisages

il dévisage / elle dévisage

nous dévisageons

vous dévisagez

ils dévisagent / elles dévisagent

imparfait

je dévisageais

tu dévisageais

il dévisageait / elle dévisageait

nous dévisagions

vous dévisagiez

ils dévisageaient / elles dévisageaient

passé simple

je dévisageai

tu dévisageas

il dévisagea / elle dévisagea

nous dévisageâmes

vous dévisageâtes

ils dévisagèrent / elles dévisagèrent

futur simple

je dévisagerai

tu dévisageras

il dévisagera / elle dévisagera

nous dévisagerons

vous dévisagerez

ils dévisageront / elles dévisageront

synonymes

dévisager verbe transitif

examiner, détailler, fixer, observer, scruter

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je lui demanderai comment il s'y prend pour dévisager les gens, quand il fait noir comme dans un four.Émile Gaboriau (1832-1873)
A force de dévisager le nouveau venu, les plus jeunes laissaient leur soupe tomber de leur cuiller qu'ils mettaient de travers dans leur bouche.Élise de Pressensé (1826-1901)
Mais elle ne vit que de la pitié dans cette tendresse qui s'offrait toujours, il devait la mépriser pour la dévisager de la sorte.Émile Zola (1840-1902)
Jamais, prétendait-elle, jamais elle n'avait pu seulement lui voir le bout du nez, tant elle savait bien prendre ses précautions ; mais elle se promettait bien qu'elle finirait par la dévisager...Émile Gaboriau (1832-1873)
Nous pouvons dévisager nos collègues du continent en face et leur dire que l'on peut manger du boeuf britannique en toute sécurité.Europarl
Il était travaillé d'une pudeur, l'idée qu'on pourrait dévisager la jeune fille, l'aborder, plaisanter peut-être, lui causait un insupportable malaise.Émile Zola (1840-1902)
Se découvrir poliment, ce n'était pas assez pour réparer sa première inconvenance et la dame continuait à le dévisager, sans lui adresser la parole.Fortuné du Boisgobey (1821-1891)
Cinq ou six curieux, plus enragés que les autres, s'élancèrent sur ses traces, espérant le voir, le dévisager, mais il était loin déjà.Émile Gaboriau (1832-1873)
Les trois essayèrent de le dévisager, mais le voyageur avait le visage enfoui dans les plis de son manteau.Michel Zévaco (1860-1918)
Ce qui ne l'est plus, c'est de dévisager à trente pas une personne qui vous tourne le dos...Émile Gaboriau (1832-1873)
Il m'avait dit tout cela d'un air enjoué, extrêmement respectueux, et sans me dévisager, sans fouiller d'un regard déshabilleur mon corsage, mes jupes, comme font, en général, les hommes.Octave Mirbeau (1848-1917)
Et ces regards méprisants, ces airs de pitié qu'elle avait pour vous dévisager les gens, tous les convives l'un après l'autre !Fernand Vandérem (1864-1939)
Pourtant, une femme, enveloppée d'un ample domino noir, semblait s'être donné pour mission de les dévisager, car elle regardait attentivement tous ceux qui passaient devant elle.Albert Delpit (1849-1893)
La vieille qui, tout d'abord, voulait me mordre, me dévisager, prit enfin son mal en patience.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Encore, si votre visite faisait du bien à monsieur ; mais il est capable de vous dévisager et d'en crever lui-même.Émile Zola (1840-1902)
Elle resta là, une minute peut-être, à dévisager les lettres gravées sur le mince carré de bristol, avec une émotion si intense que sa main en tremblait.Paul Bourget (1852-1935)
Et la vieille fille continuait à le dévisager, luttant contre son respect inné, absolu, du prêtre, qui la retenait de mépriser cette basse servilité vis-à-vis d'une maison puissante.René Boylesve (1867-1926)
Tintin, qui s'approcha pour le dévisager, reçut un crachat en pleine figure, mais il méprisa cette injure et ricana de la belle manière en reconnaissant le général ennemi.Louis Pergaud (1882-1915)
L'écrivain eut le temps de dévisager un homme de taille moyenne, très bien pris dans le drap sombre d'une redingote ajustée.Paul Bourget (1852-1935)
Puis ils consultèrent les deux précédents, qui se mirent à leur tour à me dévisager.Guy de Maupassant (1850-1893)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DEVISAGER » v. act.

Blesser quelqu'un au visage, ensorte qu'il en soit defiguré & gasté. Une fusée luy a crevé entre les mains, qui l'a tout devisagé.
 
On le dit même des égratignures. Ce chat luy a donné quelques coups de griffe qui l'ont devisagé. Si vous reprochez à une vieille son âge, elle taschera de vous devisager.
 
DEVISAGÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Déjouez les pièges ! « Des yeux marron », ou « marrons » ? « Des yeux marron », ou « marrons » ?

Consultez la règle complète de l'accord des adjectifs de couleur.

10/06/2020