diffus

définitions

diffus ​​​ , diffuse ​​​ adjectif

Qui est répandu dans toutes les directions. Douleur diffuse. Lumière diffuse.
littéraire Qui délaye sa pensée. ➙ verbeux. Écrivain diffus. —  Style diffus.

synonymes

diffus, diffuse adjectif

tamisé, voilé

abondant, prolixe, verbeux

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Considérée au départ comme un problème local et diffus, la pollution par le mercure est perçue désormais comme un mal planétaire, chronique et aigu.Europarl
Mais quelle comparaison peut-on faire entre ce modèle de perfection poétique et un versificateur lâche, diffus, irrégulier jusqu'à la plus excessive licence ?Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Vouloir peindre l'ouragan qui ravagea l'âme du capitaine, ce serait être trop diffus par le temps qui court.Honoré de Balzac (1799-1850)
C'était bizarre, incohérent, diffus, hérissé de modulations dures, d'harmonies sauvages, dépourvu de mélodie, d'une expression outrée, trop bruyant, et d'une difficulté horrible.Hector Berlioz (1803-1869)
Considérée initialement comme un problème local diffus, la pollution au mercure apparaît à présent comme mondiale, chronique et grave.Europarl
La suite de l'histoire, on ose l'espérer, dissipera ce qui resterait encore de diffus sur ce point, maintenant réduit à sa plus simple expression.Louis Mullem (1836-1908)
Considérée au départ comme un problème grave mais local, la pollution par le mercure est désormais ressentie comme un phénomène mondial, diffus et chronique.Europarl
Car depuis, il resta un écrivain facile, agréable, diffus, délayant, et bref, peu de chose.Jules Michelet (1798-1874)
C'est tumultueux, diffus, enchevêtré, avec quelque chose du trouble remuant des morceaux de papier colorié d'un kaléidoscope qu'on secouerait.Edmond de Goncourt (1822-1896)
Au moment ou j'y arrivais, la lune, voilée par des nuages diffus et entourée d'un immense halo, jetait une clarté lugubre sur ce magnifique amas d'écroulements.Victor Hugo (1802-1885)
Pris en soi, ce n'est qu'un récit embrouillé, diffus, sans but et sans méthode, écrit lourdement, mais non sans prétention.Paul Scarron (1610-1660)
De longs rideaux diffus pendaient aux croisées et y faisaient de grands plis cassés très magnifiques.Victor Hugo (1802-1885)
En revanche, le transport par la technique du lotissement, souvent appelé « trafic diffus », n'a que peu d'intérêt pour les entreprises privées au vu de sa rentabilité plus que limitée.Europarl
Prévost, auteur lâche et diffus, ici, sous l'aiguillon d'un sentiment très-personnel, a trouvé une force et une simplicité terribles.Jules Michelet (1798-1874)
C'était bizarre, incohérent, diffus, hérissé de modulations dures, d'harmonies sauvages, dépourvu de mélodie, d'une expression outrée, trop bruyant et d'une difficulté horrible.Johannès Weber (1818-1902)
Il reflète aussi le sentiment de nombreux citoyens d'autres pays membres, même si ce sentiment est parfois plus diffus, faute de moyens d'expression.Europarl
Le soutien au trafic diffus doit donc être considéré comme une mission de service public car faisant partie intégrante d'une stratégie de mobilité durable.Europarl
J'insiste, en particulier, sur les risques sur le lieu de travail, mais aussi sur les risques diffus, notamment les effets sur la reproduction, qui ont été largement sous-estimés jusqu'à présent.Europarl
Quelque soin qu'on apporte à être serré et concis, et quelque réputation qu'on ait d'être tel, ils vous trouvent diffus.Jean de La Bruyère (1645-1696)
Dans d'autres, les médias commerciaux sont plus faibles ou morcelés et diffus, de sorte qu'ils ne génèrent pas de pression concentré ou ne constituent pas un environnement médiatique concentré.Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DIFFUS, USE » adj.

Prolixe, étendu. Il ne se dit que du discours & des écrits. Cet Advocat plaide bien, mais il est trop diffus. Les Commentateurs souvent sont trop diffus pour vouloir paroistre trop sçavants. Un Dictionaire ne sçauroit estre trop diffus, car on n'est jamais trop instruit sur le mot qu'on cherche, & on n'est pas obligé de lire le reste.