verbeux

 

définitions

verbeux ​​​ , verbeuse ​​​ adjectif

péjoratif Qui dit les choses en trop de paroles, trop de mots. Un orateur verbeux. ➙ bavard, prolixe. Commentaire verbeux.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans une série de verbeux développements, il établit en principe que le partage est susceptible des conséquences les plus funestes.Albert Vandal (1853-1910)
Enfin, ce mode d'enseignement par dialogues est lent, verbeux, diffus ; il emploie inutilement cent fois plus de paroles que la vérité n'a besoin d'en employer pour se manifester à l'esprit.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Il est verbeux et obscur, son enthousiasme a l'expression vulgaire, c'est la rengaine emphatique dans toute sa platitude.George Sand (1804-1876)
Elle admirait et adorait ce verbeux et astucieux bellâtre, elle raffolait de lui.Albert Cim (1845-1924)
Un monsieur, très-verbeux, après lui avoir fait déposer une certaine somme, lui jura qu'il avait son affaire et la fit revenir dix fois inutilement.Émile Gaboriau (1832-1873)
Beausire écrivit sa déclaration dans des termes magnifiques, mais un peu verbeux, comme sont les relations de tout exploit dont s'enorgueillit l'auteur.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Quoique je ne sois pas un critique verbeux, il est de mon devoir de protester contre la profanation du mot ami.Edward John Trelawney (1792-1881), traduction Victor Perceval (1835-1887)
Les détails me manquent un peu sur ces époques reculées, je deviendrai moins sec et moins verbeux à mesure que je m'approcherai de l'intervalle de 1826 à 1830.Stendhal (1783-1842)
Par ailleurs, je ne crois pas que les nombreux et verbeux amendements puissent lui redonner l'élan et les contenus initiaux.Europarl
Son mérite particulier est de n'être point verbeux, de se hâter vers l'évènement ; mérite bien rare chez les modernes et surtout chez ceux de sa nation.Auguste Du Roure de Beaumont (1783-1858)
On se mit à table au milieu de cette agréable excitation, qui, doucement entretenue par les fumées du repas, se traduisit par un déchaînement de verbeux commérages.Octave Feuillet (1821-1890)
On le voyait en butte aux obsessions de monsignori verbeux, sourieurs, de petits nobles florentins vieillis par les angoisses de l'intrigue.Paul Adam (1862-1920)
Je dois cependant dire, en ma qualité de citoyen et de parlementaire, que, jusqu'ici, les débats m'ont semblé verbeux, vagues et dépourvus de volonté et de motivation politiques.Europarl
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Ennui Ennui

Contrairement aux apparences, l’ennui prend deux sens, deux directions : un sens fort, dans la langue classique, et un sens atténué qui domine aujourd’hui.

Aurore Vincenti 30/04/2020