Email catcher

disgracier

Définition

Définition de disgracier ​​​ verbe transitif

littéraire Priver (qqn) de la faveur qu'on lui accordait. Disgracier un ministre. ➙ destituer, renvoyer.

Conjugaison

Conjugaison du verbe disgracier

actif

indicatif
présent

je disgracie

tu disgracies

il disgracie / elle disgracie

nous disgracions

vous disgraciez

ils disgracient / elles disgracient

imparfait

je disgraciais

tu disgraciais

il disgraciait / elle disgraciait

nous disgraciions

vous disgraciiez

ils disgraciaient / elles disgraciaient

passé simple

je disgraciai

tu disgracias

il disgracia / elle disgracia

nous disgraciâmes

vous disgraciâtes

ils disgracièrent / elles disgracièrent

futur simple

je disgracierai

tu disgracieras

il disgraciera / elle disgraciera

nous disgracierons

vous disgracierez

ils disgracieront / elles disgracieront

Synonymes

Synonymes de disgracier verbe transitif

destituer, renvoyer

Exemples

Phrases avec le mot disgracier

Plusieurs officiers que le dauphin avoit feint de disgracier, furent rappelés à la cour.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Menée trop tôt, l'action n'aurait pas abouti puisqu'elle aurait eu lieu au moment où le roi accordait encore toute sa confiance au commandant que l'on voulait disgracier.Hypothèses, 2008, Fadi El Hage (Cairn.info)
Est-ce que cela me regarde que mon père vous ait fait disgracier ?Michel Zévaco (1860-1918)
Il résolut de le déplacer sans le disgracier, de lui réserver l'administration de sa maison, dont la direction moins absorbante lui serait un repos.Albert Vandal (1853-1910)
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de DISGRACIER v. act.

Esloigner quelqu'un de sa presence, luy oster la faveur, la protection qu'on luy donnoit. Un favori qui est disgracié perd tous ses flatteurs & la plus-part de ses amis.
 
DISGRACIÉ, ÉE. part. & adj.
 
Outre la signification de son verbe, on le dit aussi des hommes malfaits de corps ou d'esprit, comme s'ils n'avoient receu aucunes graces du ciel ou de la nature. Cet homme est fort disgracié, boiteux, borgne, bossu.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots de l'année 2023 Top 10 des mots de l'année 2023

Pour la première fois, Le Robert présente le Top 10 des mots ayant marqué l’année qui vient de s’écouler. Sélectionnés à partir des statistiques...

La rédaction des Éditions Le Robert 08/01/2024
sondage de la semaine