Email catcher

disgracier

définitions

disgracier ​​​ verbe transitif

littéraire Priver (qqn) de la faveur qu'on lui accordait. Disgracier un ministre. ➙ destituer, renvoyer.

conjugaison

actif

indicatif

présent

je disgracie

tu disgracies

il disgracie / elle disgracie

nous disgracions

vous disgraciez

ils disgracient / elles disgracient

imparfait

je disgraciais

tu disgraciais

il disgraciait / elle disgraciait

nous disgraciions

vous disgraciiez

ils disgraciaient / elles disgraciaient

passé simple

je disgraciai

tu disgracias

il disgracia / elle disgracia

nous disgraciâmes

vous disgraciâtes

ils disgracièrent / elles disgracièrent

futur simple

je disgracierai

tu disgracieras

il disgraciera / elle disgraciera

nous disgracierons

vous disgracierez

ils disgracieront / elles disgracieront

synonymes

disgracier verbe transitif

destituer, renvoyer

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On se rappelle que la gouvernante des filles de la reine fit griller leurs fenêtres et fut disgraciée.Jules Michelet (1798-1874)
Le pauvre homme en fut disgracié quinze jours.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
L'un d'eux, professeur de grec, a parlé si profondément de l'inspiration, de la création et des causes finales, qu'on l'a disgracié.Hippolyte Taine (1828-1893)
Enfin, je le ferai voir disgracié par la cour pour son intégrité, et voulant porter sa tête sur l'échafaud avec son souverain.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Il résolut de le déplacer sans le disgracier, de lui réserver l'administration de sa maison, dont la direction moins absorbante lui serait un repos.Albert Vandal (1853-1910)
Si je ne me déguise pas, je suis tout fait disgraciée.Mademoiselle George (1787-1867)
Il fut pourtant disgracié une fois pour long-temps, et il ne profita guère de son rétablissement.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Je dis l'air parce qu'on ne s'avance jamais jusqu'à dire qu'un homme soit disgracié, quoiqu'il le paraisse quelquefois.Astolphe de Custine (1790-1857)
Plusieurs officiers que le dauphin avoit feint de disgracier, furent rappelés à la cour.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Tout ce paysage est d'une écrasante tristesse ; mais il est si chétif d'apparence, si disgracié, si misérable, qu'on finit presque par l'aimer.Jules Legras (1866-1939)
Il appelle à son secours l'expérience d'un ancien ministre disgracié.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
Est-ce que cela me regarde que mon père vous ait fait disgracier ?Michel Zévaco (1860-1918)
Dépourvu d'expérience, de coup d'œil, de résolution, il était, d'ailleurs, tout à fait disgracié sous le rapport physique.Adolphe Thiers (1797-1877)
Cependant il les supportait sans se plaindre, car il craignait par-dessus tout d'être disgracié.Gaston Maugras (1850-1927)
Tous les ministres, tous les fonctionnaires successivement disgraciés pendant les fluctuations du directoire, accoururent aussi auprès du nouvel arrivé.Adolphe Thiers (1797-1877)
Une observation qui nous frappa et nous réconcilia beaucoup avec l'humanité, fut de trouver un infiniment petit nombre de crânes disgraciés.George Sand (1804-1876)
Peu importe ; je sais que, n'ayant pas fourni au ministre les faux derrière lesquels il aurait abrité l'infamie qu'il méditait, je serai disgracié.Georges Darien (1862-1921)
Par une ridicule affectation de générosité, dès qu'un homme étoit disgracié, il le vouloit connoître, et lui alloit faire offre de services.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Tel courtisan n'auroit jamais été disgracié, s'il eût fait l'aveugle à propos.Sylvain Maréchal (1750-1803)
Votre devoir est de dire la vérité, même au risque de déplaire, d'être rappelé, d'être disgracié : après trois mois on vous rendra justice.Albert Du Casse (1813-1893)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DISGRACIER » v. act.

Esloigner quelqu'un de sa presence, luy oster la faveur, la protection qu'on luy donnoit. Un favori qui est disgracié perd tous ses flatteurs & la plus-part de ses amis.
 
DISGRACIÉ, ÉE. part. & adj.
 
Outre la signification de son verbe, on le dit aussi des hommes malfaits de corps ou d'esprit, comme s'ils n'avoient receu aucunes graces du ciel ou de la nature. Cet homme est fort disgracié, boiteux, borgne, bossu.
Drôles d'expressions Chaud devant Chaud devant

Dans la restauration, celui qui court entre la cuisine et la salle en portant des plats brûlants signale sa présence par un sonore « chaud devant ! »,...

Marcelle Ratafia et Yves Camdeborde 22/10/2021