disgracier

 

définitions

disgracier ​​​ verbe transitif

littéraire Priver (qqn) de la faveur qu'on lui accordait. Disgracier un ministre. ➙ destituer, renvoyer.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je disgracie

tu disgracies

il disgracie / elle disgracie

nous disgracions

vous disgraciez

ils disgracient / elles disgracient

imparfait

je disgraciais

tu disgraciais

il disgraciait / elle disgraciait

nous disgraciions

vous disgraciiez

ils disgraciaient / elles disgraciaient

passé simple

je disgraciai

tu disgracias

il disgracia / elle disgracia

nous disgraciâmes

vous disgraciâtes

ils disgracièrent / elles disgracièrent

futur simple

je disgracierai

tu disgracieras

il disgraciera / elle disgraciera

nous disgracierons

vous disgracierez

ils disgracieront / elles disgracieront

 

synonymes

disgracier verbe transitif

destituer, renvoyer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On le plaignit ; sans le disgracier, on fit si bien qu'il dut se retirer de lui-même.Jules Michelet (1798-1874)
Est-ce que cela me regarde que mon père vous ait fait disgracier ?Michel Zévaco (1860-1918)
Elles donnèrent l'exemple utile de disgracier des ministres, et nommèrent enfin un trésorier pour disposer, suivant leurs ordres, des subsides qu'elles accorderoient.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Plusieurs officiers que le dauphin avoit feint de disgracier, furent rappelés à la cour.Gabriel Bonnot de Mably (1709-1785)
Il résolut de le déplacer sans le disgracier, de lui réserver l'administration de sa maison, dont la direction moins absorbante lui serait un repos.Albert Vandal (1853-1910)
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DISGRACIER » v. act.

Esloigner quelqu'un de sa presence, luy oster la faveur, la protection qu'on luy donnoit. Un favori qui est disgracié perd tous ses flatteurs & la plus-part de ses amis.
 
DISGRACIÉ, ÉE. part. & adj.
 
Outre la signification de son verbe, on le dit aussi des hommes malfaits de corps ou d'esprit, comme s'ils n'avoient receu aucunes graces du ciel ou de la nature. Cet homme est fort disgracié, boiteux, borgne, bossu.
Le mot du jour Infirmière, infirmier Infirmière, infirmier

Il faut la fermeté et la solidité des infirmières et des infirmiers pour soutenir la fragilité des infirmes.

Aurore Vincenti 12/05/2020