doublement

définitions

doublement ​​​ adverbe

De deux manières ; pour une double raison. Elle est doublement fautive.

doublement ​​​ nom masculin

Action de rendre double.

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je pense que nous pouvons avoir une stratégie doublement gagnante : gagner en stabilité, mais gagner aussi en croissance ; gagner en compétitivité, mais gagner aussi en cohésion économique et sociale.Europarl
Et doublement, par des moyens contraires, et comme sainte et comme femme, j'entends comme fille nerveuse, sensible, et, par faiblesse, peut-être sensuelle.Jules Michelet (1798-1874)
Enfin, si nous voulons un transport plus sûr, nous devons encourager plutôt que décourager le doublement de personnel sur les longues distances.Europarl
Loin de satisfaire à un engagement qu'il devait regarder comme doublement sacré, il n'en promet pas même l'accomplissement.Albert Du Casse (1813-1893)
Deuxièmement, ce doublement tient-il compte de la durée du programme, de l’inflation, de l’élargissement et de la nécessité de soutenir de nouvelles actions ?Europarl
Enfin, mon père m'a fait donner de l'éducation quand même, et je l'en remercie doublement.Jean de la Brète (1858-1945)
Je souhaiterais l'en remercier doublement, premièrement en tant que rapporteur pour avis de la commission du développement régional, et deuxièmement en tant que représentant de mon groupe politique.Europarl
Cette somme fournira pratiquement 10 millions d'euros par année, ce qui représente une augmentation de 100%, un doublement des ressources actuelles.Europarl
Les consommateurs en feront doublement les frais : d'une part, parce que le prix des marchandises augmentera en conséquence.Europarl
Plus grand fut le succès, plus dure reste la chute qui nous laisse, au bout de soixante-dix ans, doublement mutilés.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
Il avait doublement tort de manquer à la foi qu'il lui avait jurée ; car je ne lui savais, pour ma part, aucun gré de son parjure.Ida Saint-Elme (1776-1845)
À mes yeux, les crédits affectés sont beaucoup trop limités et ne suffiront pas à obtenir un doublement.Europarl
En outre, je suis persuadée que le doublement de son budget est non seulement encourageant, mais également nécessaire, puisqu’il permet d’élargir la gamme d’objectifs et d’actions.Europarl
Il fut plein d'éloquence ; il nous donna à entendre qu'on revivait dans ses enfants, et que, sous le poids d'embarras pécuniaires, toute augmentation dans leur nombre était doublement bien venue.Charles Dickens (1812-1870), traduction Paul Lorain (1799-1861)
Adeline était perdue dans ses pensées : la tristesse de sa situation se présentait doublement à son imagination.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Ce procédé est inconvenant et me paraît contraire à la politesse qui sied doublement à un auteur.Nicolaas Beets (1814-1903), traduction Léon Wocquier (1821-1864)
S'il vous était possible de m'en envoyer un autre exemplaire, je vous en serais doublement obligée.George Sand (1804-1876)
Je ne crois certes pas qu'elles soient suffisantes car on s'attend à un doublement du trafic aérien au cours des dix prochaines années.Europarl
En réalité, nous parlons tout simplement d'un doublement des chiffres, qui s'élèvent à une somme rondelette.Europarl
C’est pourquoi je vous le demande : êtes-vous d’accord avec cette interprétation du doublement ?Europarl
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « DOUBLEMENT » adv.

En deux manieres. Cette terre luy appartient doublement, par double titre, l'un comme acheteur, l'autre comme heritier du vendeur. Qui retient le bien d'autruy avec parjure, peche doublement.

Définition de « DOUBLEMENT » s. m.

Terme de Finances. C'est une derniere enchere qui se fait dans la huitaine aprés l'adjudication des Fermes & Domeines du Roy, qui est le double du tiercement. Elle doit estre de neuf encheres courantes. Or l'enchere courante est une somme certaine que le Conseil fixe à proportion de la Ferme qu'on adjuge. Desorte que si l'enchere courante est de dix mille francs, le doublement doit estre de trente mille écus, moyennant quoy on est receu à la place de celuy qui en étoit adjudicataire. On revient contre les adjudications des Fermes du Roy par doublements & par tiercements. Dans les autres affaires le doublement est la moitié du prix de l'adjudication dont on doit faire l'enchere.
 
DOUBLEMENT, se dit aussi d'un bataillon, quand on double les rangs ou les files pour les augmenter en front, ou en hauteur.