Email catcher

écailler

Définition

Définition de écailler ​​​ verbe transitif

Enlever, racler les écailles de (un poisson). Écailler une carpe.
Ouvrir (une huître). ➙ écailler.
Faire tomber en écailles (un enduit). pronominal La peinture s'écaille.

Définition de écailler ​​​ , écaillère ​​​ nom

Personne qui ouvre et vend des huîtres, des fruits de mer.

Conjugaison

Conjugaison du verbe écailler

actif

indicatif
présent

j'écaille

tu écailles

il écaille / elle écaille

nous écaillons

vous écaillez

ils écaillent / elles écaillent

imparfait

j'écaillais

tu écaillais

il écaillait / elle écaillait

nous écaillions

vous écailliez

ils écaillaient / elles écaillaient

passé simple

j'écaillai

tu écaillas

il écailla / elle écailla

nous écaillâmes

vous écaillâtes

ils écaillèrent / elles écaillèrent

futur simple

j'écaillerai

tu écailleras

il écaillera / elle écaillera

nous écaillerons

vous écaillerez

ils écailleront / elles écailleront

Synonymes

Synonymes de écailler verbe transitif

[des huîtres] ouvrir

Synonymes de s'écailler verbe pronominal

s'effriter, se crevasser, se fendiller

Exemples

Phrases avec le mot écailler

Il a aussi mis la main à la pâte et, couteau à la main, a décroché le prix spécial du meilleur député écailler !Ouest-France, 22/11/2014
Se remettra-t-elle à écailler le pangolin et à passer à nouveau les chauves-souris à la broche ?Études, 2020, Frédéric Denhez (Cairn.info)
Le commerce d'écailler, repris par un jeune couple quelques mois avant le confinement, sort renforcé de cette épreuve.Ouest-France, 02/06/2020
En effet, on s'est affairé en coulisses pour écailler, éventrer, vider, laver les poissons rapportés tout frais par une estafette.Ouest-France, 22/08/2016
La première leçon consiste à apprendre à écailler, à désarêter, à lever les filets et à prélever la peau de trois lieus jaunes.Ouest-France, 12/10/2019
Concours d'écailler, de virage de poches, de mise en bourriche.Ouest-France, 06/09/2019
Il y jurait à écailler le crépi des murs.Émile Gaboriau (1832-1873)
La nôtre avait été décorée dans le frais du ciment d'une vague imitation de rocaille qui achevait de s'écailler.La pensée de midi, 2004, Xavier Girard (Cairn.info)
Dans la posture et les gestes, dans l'opération, et enfin dans la représentation mentale de ce qu'est l'acte de couper, d'éplucher ou d'écailler.Cahiers d'anthropologie sociale, 2006, Marie-Claude Mahias (Cairn.info)
Ils écailleraient mes mosaïques, crèveraient mes tableaux, briseraient mes cristaux, que sais-je !Paul Féval (1816-1887)
Préparant son bac pro de poissonnier, écailler, traiteur, il est actuellement en apprentissage dans une grande surface et va s'occuper de la transformation du poisson.Ouest-France, 15/08/2020
Lorsque vous faites le constat que votre cabane de jardin en bois commence à s'écailler ou à blanchir, vous devrez renouveler cette opération.Ouest-France, 10/06/2021
L'appel à candidatures vise à installer un primeur, un fromager avec crémerie et yaourterie, un écailler poissonnier, un boulanger, un boucher, un traiteur, une pâtisserie, une épicerie et un chocolatier.Ouest-France, 29/06/2021
On dira que l'huître est ouverte par l'écailler, ou que la vache est nourrie par l'agriculteur.Zilsel, 2020, Dominique Guillo (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ÉCAILLER v. act.

Ouvrir un poisson écaillé, ou luy oster les écailles. A Roüen on ouvre, on écaille les huistres par le dos, & plus proprement qu'à Paris. On n'écaille point les carpes qu'on met au court bouillon. On écaille le saumon, la moruë.
 
ÉCAILLER, se dit avec le pronom personnel, des choses qui tombent par croutes, par morceaux. Les enduits de plastre sont sujets à s'écailler. Les tableaux sur du bois ont cet avantage, qu'ils ne sont point sujets à s'écailler.
 
ÉCAILLÉ, ÉE. part. Les Poëtes appellent les poissons, les peuples écaillés.
 
ÉCAILLÉ. Terme dont on use dans le Blason en parlant des poissons, qu'on accompagne souvent du mot ombré. Il portoit de sable au crocodile d'argent écaillé & ombré de sinople.

Définition ancienne de ÉCAILLIER, ou Écailleur

Celuy qui vend des écailles. Les Écailliers n'ont de l'employ qu'aux mois où il y a des r, c'est à dire, depuis Septembre jusqu'en Avril, auquel temps seulement on mange des écailles.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.