écumer

définitions

écumer ​​​ verbe

verbe intransitif
(mer) Se couvrir d'écume. ➙ moutonner.
Baver. —  au figuré Écumer (de rage), être au comble de la fureur.
verbe transitif
Débarrasser (qqch. qui cuit) de son écume, des impuretés (➙ écumoire). Écumer un pot-au-feu.
au figuré Écumer les mers, les côtes, y exercer la piraterie. —  Prendre ce qui est le plus profitable ou intéressant dans. Les antiquaires ont écumé la région.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'écume

tu écumes

il écume / elle écume

nous écumons

vous écumez

ils écument / elles écument

imparfait

j'écumais

tu écumais

il écumait / elle écumait

nous écumions

vous écumiez

ils écumaient / elles écumaient

passé simple

j'écumai

tu écumas

il écuma / elle écuma

nous écumâmes

vous écumâtes

ils écumèrent / elles écumèrent

futur simple

j'écumerai

tu écumeras

il écumera / elle écumera

nous écumerons

vous écumerez

ils écumeront / elles écumeront

synonymes

écumer

verbe intransitif

mousser, moutonner

enrager, bouillir, rager

verbe transitif

piller, razzier

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il suffit de la faire bouillir un quart d'heure et de l'écumer ; on verse alors cette solution de gomme dans un tonneau.Jean-Sébastien-Eugène Julia de Fontenelle (1780-1842)
Cette clarification consiste à écumer, quand le liquide bout, toutes les impuretés contenues dans le moût.Joseph Audibert (1854-1921)
Ailleurs un jeune hubin prenait leçon d'épilepsie d'un vieux sabouleux qui lui enseignait l'art d'écumer en mâchant un morceau de savon.Victor Hugo (1802-1885)
Elle n'attendait, pour se montrer, jaillir et écumer en fleurs, qu'un peu de calme et de soleil.Auguste Angellier (1848-1911)
C'est comme si elle me parlait d'un corps chimique nouveau : je prends un air bête, mais bête, qui la fait écumer tout de suite.Paul-Jean Toulet (1867-1920)
Il doit écumer les barrières, à moins qu'il n'achève ses études dans quelque maison centrale.Émile Gaboriau (1832-1873)
Un torrent, que grossit la pluie diluvienne, cache le pavé, vient écumer contre les murs.Georges Darien (1862-1921)
Il la bat à tour de bras, la frappe du talon, la fait écumer, et, terrible, au milieu, chasse vers les bords le troupeau des vagues courroucées.Jules Renard (1864-1910)
La seule part qu'elle prendrait à cette préparation chimique serait de gratter les légumes, d'écumer le pot-au-feu et de vider les volailles ; je me chargeais du reste.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Et cela la faisait écumer, elle, qui poussait le souci maternel jusqu'à ne point vouloir gêner les ébats de sa fille par sa présence.Fernand Kolney (1868-1930)
Alors il battit en retraite plus loin et revint vers un autre village qu'il espéra plus hospitalier et dont il se disposait à écumer les alentours.Louis Pergaud (1882-1915)
Sans écumer précisément, elle a une teinte blanchâtre très-prononcée qui contraste avec le bleu profond de la rivière en amont et en aval de la chute.Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
Justement à cette seconde, la grande barque passait avec une vélocité furieuse, décrivant ses spirales comme un oiseau de proie, et faisant écumer l'eau sur sa route.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Être toujours paisible, cela ne dépend pas plus du progrès que du fleuve ; n'y élevez point de barrage, n'y jetez pas de rocher ; l'obstacle fait écumer l'eau et bouillonner l'humanité.Victor Hugo (1802-1885)
Les marmites le tentèrent les premières, et il eût de bon cœur pris le soin de les écumer.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Or, cette rencontre était à craindre dans ces mers resserrées que les pirates pouvaient écumer sans risques.Jules Verne (1828-1905)
Je ne me défends plus contre ton flot amer ; cesse donc d'écumer et de mugir.Marie d'Agoult (1805-1876)
Le marin s'était enrichi à écumer les flots de la côte méditerranéenne, et il apportait six mille francs à sa future.Georges Ohnet (1848-1918)
Salut à tes rochers contre lesquels le perpétuel retour des marées fait écumer le flot blanchâtre !George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Inconscient du malheur qui me menaçait, je continuais toujours mes visites, les entourant de plus en plus d'une discrétion dont l'excès faisait écumer le père de mon ami.Charles Des Écores (1852-1905)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESCUMER » v. act. & n.

Jetter de l'escume. Le vin, la biere & toute autre liqueur qui fermente, escume. Le pot a escumé tout seul, c'est à dire, il n'y a personne qui ait eu soin d'en tirer l'escume. Le miel escume beaucoup. On dit d'un homme fort en colere, Il escume comme un verrat. Un Cuisinier doit avoir soin d'escumer le pot.
 
ESCUMER, en termes de Fauconnerie, se dit quand l'oiseau passe sur le leurre ou sur la proye sans s'arrester. Escumer la remise, c'est quand il passe sur la perdrix qu'il a poussée dans le buisson. Il se dit aussi, quand l'oiseau espie le gibier que les chiens levent pour courir dessus.
 
ESCUMER, signifie aussi, Pirater, voler sur la mer. Les Corsaires d'Alger vont escumer les mers du Ponant, du Levant.
 
ESCUMER, se dit figurément en choses morales, pour dire, Prendre la graisse, le meilleur d'une affaire ; extraire ce qu'il y a de bon dans les livres, & se l'appliquer ; aller en divers reduits pour y attraper quelque secret, & en faire son profit.
 
ESCUMÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020