éden

définitions

éden ​​​ nom masculin

littéraire Lieu de délices. Des édens.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
À dater de ce jour, ce fut un ravissement de vivre, une délivrance, un éden récupéré, dans ce désirable endroit.Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Être seuls, pour eux, c'était un autre éden.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Un véritable éden, la propriété de mon parrain !Alphonse Allais (1854-1905)
Qui est venu nous arracher de cet éden ?Eugène Sue (1804-1857)
Comme il adorait cet éden refermé à jamais, dont il était sorti volontairement et follement descendu !Victor Hugo (1802-1885)
Il avait fallu quitter cet éden à la déclaration de guerre.Gabriel-Tristan Franconi (1887-1918)
Sa dépense émerveilla la propriétaire, et le soudard, choyé, dorloté, s'établit à demeure dans cet éden où chacun obéissait à sa voix, où il trouvait toujours des amis pour trinquer.Lucien Biart (1828-1897)
Et des fleurs, une profusion de fleurs ; tout ce pays était fleuri comme un éden : des chèvrefeuilles, de grands asphodèles en quenouilles blanches et des digitales en quenouilles roses.Pierre Loti (1850-1923)
La pluie, la bienfaisante pluie inconnue au désert, tambourine sur nos tentes, arrose abondamment cet éden de verdure où nous sommes.Pierre Loti (1850-1923)
Le décor est un décor de casino, d'éden, d'alcazar, de bastringue, de mauvais lieu.Jules Lemaître (1853-1914)
Le mot du jour « Abruti ! » « Abruti ! »

Abruti est le participe passé du verbe abrutir.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 18/06/2021