effluve

 

définitions

effluve ​​​ nom masculin

littéraire (surtout au pluriel) Émanation qui se dégage d'un corps vivant, ou de certaines substances. ➙ effluence, exhalaison. Les effluves légers des tilleuls en fleur.
Effluve électrique, décharge électrique à faible luminescence.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Nos regards se fixèrent les uns sur les autres, nos âmes échangèrent je ne sais quelle effluve sympathique ; elle me tendit les bras ; les miens étaient liés derrière mon dos...Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Où donc avait-elle déjà senti pareille effluve douce ?Aimery de Comminges (1862-1925)
Ton odorat ne reçoit-il donc pas le moindre effluve ?Comte de Lautréamont (1846-1870)
Cette scène lui avait communiqué comme un effluve de tendresse, toute nouvelle.William Dean Howells (1837-1920), traduction Louis Fréchette (1839-1908)
Le premier commis était tiré à quatre épingles et avait versé sur sa personne tout un flacon de parfum ; chacun de ses mouvements était suivi d'un effluve d'arôme subtil.Ivan Tourgueneff (1818-1883), traduction Michel Delines (1851-1914)
Elle sent la foi de ces paysans l'imprégner de son effluve.Hector Bernier (1886-1947)
Pourquoi cette effluve ne serait-elle pas heureuse ou malheureuse d'après le mode d'émission et l'angle sous lequel l'objet la reçoit ?Théophile Gautier (1811-1872)
Et tous trois, à travers un effluve lumineux de quelques secondes, entrevirent ce disque mystérieux que l'œil de l'homme apercevait pour la première fois.Jules Verne (1828-1905)
L'amour primordial, le principal effluve de la divinité s'est répandu dans l'air que je respire ; ma poitrine s'en est remplie....Elme-Marie Caro (1826-1887)
Ils cassaient autant sous l'effluve que sous le vent.Victor Hugo (1802-1885)
Sans l'effluve, une foule de faits demeurent énigmatiques.Victor Hugo (1802-1885)
L'effluve électrique épuisé, tout se tranquillise, même la vague, qui, dans les tourmentes ordinaires, conserve souvent une longue agitation.Victor Hugo (1802-1885)
Le vent est visible par les nuées, le flot est visible par l'écume ; l'effluve est invisible.Victor Hugo (1802-1885)
Le vent et le flot ne sont que des poussées ; l'effluve est un courant.Victor Hugo (1802-1885)
En ce moment, les voyageurs rentraient dans ce bienfaisant effluve des rayons solaires.Jules Verne (1828-1905)
Cette force, la même dans l'air et dans l'eau, c'est l'effluve.Victor Hugo (1802-1885)
L'amour primordial, la principale effluve de la divinité, s'est répandu dans l'air que je respire ; ma poitrine s'en est remplie.George Sand (1804-1876)
Soyez donc calmé ; cher ami ; je n'ai pas d'effluve magnétique ; mais je crois, sans illusion désormais, et c'est tout le secret de ma petite force.George Sand (1804-1876)
Le relent dont l'atelier était saturé, ce fade et puissant parfum du baume noir l'avait saisie, la charriait, sous le souffle violent du premier effluve.Victor Margueritte (1866-1942)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Télétravail Télétravail

En ce 1er mai 2020 un peu particulier, la fête des travailleurs et des travailleuses accueille assez massivement une nouvelle forme d’acteurs confinés : les télétravailleurs·euses. L’occasion de se questionner sur l’origine de ce mot.

Aurore Vincenti 01/05/2020