égaré

définitions

égaré ​​​ , égarée ​​​ adjectif

Qui a perdu son chemin. Un voyageur égaré.
Qui a été égaré. Un objet égaré.
Qui est comme fou ; trahit le désordre mental. Un regard égaré.

synonymes

égaré, égarée adjectif

hagard, éperdu, fou, halluciné

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je m'efforçai de me réveiller avec force verres de laffitte, et, n'y pouvant réussir, de désespoir j'eus recours à un numéro de journal égaré près de moi.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
L'enfant regardait d'un œil égaré cette grosse étoile qu'elle ne connaissait pas et qui lui faisait peur.Victor Hugo (1802-1885)
Je me suis égaré dans vos satanés chemins, et du diable si je sais où je me trouve...Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Je m'y plais, ainsi que vous le dites et tenez, il me serait très pénible d'en avoir égaré les autres tomes.Remy de Gourmont (1858-1915)
Cela signifie que l'argent durement gagné par les contribuables s'est égaré pendant des années dans des voies mystérieuses.Europarl
J'allai à la ferme qu'il faisoit valoir, et je fus bientôt convaincu que sa tendresse pour moi l'avoit égaré dans ses projets.Joseph Fiévée (1767-1839)
Et pourtant, comment aurait-il été assez misérable pour dire de leur mère une chose pareille s'il n'avait pas été lui-même égaré par le désespoir ?Guy de Maupassant (1850-1893)
Je trouve ces expressions nécessaires, et pourtant bien placées ; le roi a fait des fautes ; ses affections l'ont égaré ; il n'y a rien là de trop.Henry Lytton Bulwer (1801-1872), traduction Georges Perrot (1832-1914)
Il errait en imagination sur ces terrasses, il s'y était même égaré lorsqu'il entendit tousser encore.Charles Dickens (1812-1870), traduction Alfred des Essarts (1811-1893)
C'était cette même voix enrouée, ce même front terni et ridé par le hâle, ce même regard libre, égaré et vacillant.Victor Hugo (1802-1885)
La nuit approche, les neiges tombent ; seul, tremblant, égaré, il fait quelques pas, et se perd sans retour.Alexandre Vinet (1797-1847)
Et puis, parmi tant de coups que j'eusse reçus, il s'en fût bien égaré quelques-uns sur elle !...Michel Zévaco (1860-1918)
Je prends ce jeune homme sous ma spéciale protection ; aussi bien je suis persuadé que son père même, dont je connaissais les vertus, n'a été qu'égaré.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
Elle y revint sans cesse, et presqu'à son insu, de même qu'on revient sans cesse et malgré soi au point central d'un labyrinthe où l'on est égaré.Eugène Sue (1804-1857)
Celui-ci pourtant semblait plein de raison ; il n'y avait rien d'égaré dans son regard, d'altéré dans son accent.Eugène Sue (1804-1857)
Je restai là tout le jour, égaré, absurde, ridicule ; mais exalté, mais amoureux, mais jeune !George Sand (1804-1876)
J'avais alors pour voisine une espèce de folle, dont l'esprit s'était égaré sous les coups du malheur.Guy de Maupassant (1850-1893)
Cropole s'inclina profondément et partit avec un air égaré qui accusait chez lui un cœur excellent et du remords véritable.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Au sujet d’une fondation caritative qu’elle avait créée, le texte dit : «une partie de l’argent s’est égaré».Europarl
Il tournait ses regards autour de lui, comme un homme égaré qui cherche à reconnaître le lieu où il se trouve.Denis Diderot (1713-1784)
Afficher toutRéduire
Les deux font la paire Épices et espèces Épices et espèces

Le mot « espèce » est utilisé depuis le Moyen Âge : attesté au XIIIe siècle, son sens est notamment celui de « catégorie d’êtres vivants » (le « genre humain », par exemple).

Dr Orodru 12/06/2021