embuscade

 

définitions

embuscade ​​​ nom féminin

Manœuvre par laquelle on dissimule une troupe en un endroit propice, pour surprendre et attaquer l'ennemi. ➙ guet-apens, traquenard. Être en embuscade.
 

synonymes

embuscade nom féminin

guet-apens, piège, traquenard, embûche (vieux)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il avait donné dans une embuscade : un rapide coup-d'œil lui fit apercevoir des fantômes tapis ras de terre au milieu des buissons.Gustave Aimard (1818-1883) et Jules Berlioz d'Auriac (1820-1913)
Quand le brave fuit, c'est que l'embuscade est découverte, et l'homme prudent doit se réserver pour une meilleure occasion.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Charles Furne (1794-1859)
Il se glisse près d'eux à la dérobée, ou se tient en embuscade, et s'élance de l'endroit où il est tapi.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
J'enduisis de miel le timon d'un chariot, et je me plaçai non loin de là en embuscade, pendant la nuit.Rudolph Erich Raspe (1736-1794) et Gottfried August Bürger (1747-1794), traduction Théophile Gautier (1836-1904)
Lorsqu'il se trouva en face de notre embuscade, nous nous élançâmes tous les deux par la porte ouverte et lui barrâmes le passage.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Ce plan consistait à ramener la guerre dans l'intérieur de l'île et à décimer le corps d'occupation par une série de combats d'embuscade à laquelle se prêtait cette région montagneuse.André Le Glay (1785-1863)
Il forme un entonnoir un peu plus large qu'une pièce de cent sous, creux en proportion, et il s'installe dans le fond, en embuscade.Guy de Maupassant (1850-1893)
Les chasseurs ne tardèrent pas à se lasser de leur embuscade, et, malgré le danger, ils résolurent d'attaquer l'animal.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Soit adresse, soit bonheur, il était parvenu à sortir d'une embuscade vie et bagues sauves.Victor Cherbuliez (1829-1899)
Cet homme était un bandit, qui, étant parti de nuit pour aller chercher de la poudre à la ville, était tombé en route dans une embuscade de voltigeurs corses.Prosper Mérimée (1803-1870)
À cet égard, nous réclamons la vérité sur le sort mystérieux de deux jeunes portugais disparus récemment lors d'une brutale embuscade.Europarl
A onze heures et demie, elle vit fort bien son père et son frère se placer en embuscade sur le grand balcon de pierre au-dessous de sa fenêtre.Stendhal (1783-1842)
Ma pensée en marche s'arrête soudain et recule meurtrie comme un bataillon décimé dans une embuscade, jusqu'aux retranchements du silence.Émile Hennequin (1858-1888)
Pendant le chemin, si court qu'il fût, le bandit avait paru fort inquiet, regardant autour de lui et craignant que je ne voulusse le faire tomber dans quelque embuscade.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Ostap comprit le geste de son père ; et, sortant de son embuscade, chargea vigoureusement la cavalerie polonaise.Nikolaï Vassilievitch Gogol (1809-1852), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Vous échappez à une escouade par un adroit détour ; six autres, un peu plus loin, vous guettent en embuscade.Fernand Neurey (1874-1934)
Nous décidâmes qu'on se mettrait en embuscade derrière les broussailles, de notre côté, et qu'on attaquerait à l'improviste les envahisseurs au passage.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Il faut les suivre ; parvenu, en tremblant, au sommet du mur, toutes mes appréhensions se renouvellent : la police a-t-elle eu le temps de dresser son embuscade ?Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Au même instant sortirent d'une embuscade des cavaliers qu'à leurs housses rouges nous reconnûmes pour des nôtres.Arnauld d'Abbadie (1815-1893)
Ils plaçaient une grosse troupe en embuscade sur le chemin de leur retraite, prête à surprendre les coureurs lancés à leur poursuite.Anatole France (1844-1924)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EMBUSCADE » s. f.

Trouppe de gens cachez dans un bois, ou en quelque autre lieu secret, pour attaquer un ennemi, ou pour l'enfermer, & luy donner à dos. Les ennemis sont tombez dans l'embuscade qu'on leur avoit dressée.
 
EMBUSCADE, se dit au figuré. Cet envieux est toûjours en embuscade, pour voir s'il n'échappera point quelque parole à son ennemi dont il puisse prendre avantage.
Le mot du jour Patience, patients ! Patience, patients !

Le patient, la patiente a toutes les raisons d’être impatiente.

Aurore Vincenti 13/05/2020