Email catcher

empâté

Définition

Définition de empâté ​​​ , empâtée ​​​ adjectif

Devenu épais. ➙ bouffi. Des traits empâtés.

Synonymes

Synonymes de empâté, empâtée adjectif

bouffi, épais

Exemples

Phrases avec le mot empâté

Enfin, le petit écu sur le tout a un contour très empâté.Le Moyen Âge, 2017 (Cairn.info)
Ses touches empâtées, jetées rapidement, donnent de la force et sculptent les arêtes des rochers taillés à vif.Ouest-France, 13/08/2019
De là, cet aspect tour à tour grêle et empâté qu'on voit à ses portraits.Madame de La Fayette (1634-1693)
Ces surfaces empâtées, couvertes de matières diverses – sable, terre, pigments, ficelles, paille – appellent le toucher autant que la vue.Spirale, 2011, Simone Korff-Sausse (Cairn.info)
Il tend à partir en même temps dans tous les sens, il est empâté dans son lieu.EMPAN, 2010, Noëlle Portets (Cairn.info)
Samedi, les ouvriers ont empâté les boues à la chaux pour les solidifier.Ouest-France, 20/04/2019
Elles évitent les traces, les taches, le fluide, le grumeleux, l'empâté, le relief, somme toute le volume et ses informités.Le Coq-héron, 2010, Catherine Couanet (Cairn.info)
De sa beauté qui avait eu tant d'admirateurs, il ne lui restait plus qu'un port majestueux et des traits empâtés.Albert Savine (1859-1927)
Il entr'ouvrit les yeux... voulut parler ; mais sa langue lourde et empâtée refusa le service, et il retomba.Laure Junot d'Abrantès (1784-1838)
Lui-même est empâté, visiblement de chairs peu saines.Jules Michelet (1798-1874)
Voilà ce que j'ai cherché si longtemps, cet empâté ferme et pourtant fondu.Eugène Delacroix (1798-1863)
Un disque bien moins empâté que l'étrange créature qui l'illustre.Ouest-France, Philippe RICHARD, 06/03/2021
Au premier coup d'œil c'était un peu aussi le même homme, gras et d'une physionomie très fine sous un masque empâté.George Sand (1804-1876)
Les formes ont cette mollesse qu'il semble qu'il n'y ait qu'une peinture empâtée qui puisse la donner, et en même temps les contours sont vigoureux.Eugène Delacroix (1798-1863)
Et son masque empâté d'empereur avait l'immobilité inexorable de la toute-puissance.Émile Zola (1840-1902)
Les traits arrondis, empâtés et mous, n'affirmaient ni la volonté, ni l'énergie, mais beaucoup de bonhomie.Antoine-François Marmontel (1816-1898)
Ni pur réflexe ni réflexion lucide, le comportement est du symbolique empâté ou du corps signifiant, du sens obscur.La lettre de l'enfance et de l'adolescence, 2007, Catherine Heyvaerts (Cairn.info)
C'était une jolie personne, des yeux noirs magnifiques, un peu courte de sa personne, une tournure un peu empâtée ; mais sa tête était théâtrale.Mademoiselle George (1787-1867)
Ses yeux se fermaient de lassitude dans son visage rougi, sa bouche amère et empâtée ne trouvait plus les mots.Émile Zola (1840-1902)
Le personnage au droit est très empâté et peu distinct.Revue du Nord, 2016, Jean-Marc Doyen, Jean-Patrick Duchemin, Luc Severs, (Cairn.info)
Afficher toutRéduire
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.
Top 10 des mots Top 10 des mots qui viennent du chinois Top 10 des mots qui viennent du chinois

Le français, au cours de son histoire, s’est continuellement enrichi de mots venus d’autres langues : l’anglais, bien sûr, mais aussi...

Marjorie Jean 07/02/2024
sondage de la semaine