bouffi

définitions

bouffi ​​​ , bouffie ​​​ adjectif

Gonflé, enflé de manière disgracieuse. ➙ boursouflé, soufflé. Un visage bouffi. Yeux bouffis, aux paupières gonflées.
au figuré, péjoratif Bouffi d'orgueil, rempli d'un orgueil démesuré. Un style bouffi.

synonymes

bouffi, bouffie adjectif

gonflé, boudiné, boursouflé, gras, gros, joufflu, mafflu, gonfle (région., Suisse, Québec, Afrique), vultueux (littéraire)

ampoulé, emphatique, grandiloquent, pompeux

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Certes une vie passée à boire des petits verres et à se donner du bon temps l'avait rendu bouffi et lourd.Arthur Conan Doyle (1859-1930), traduction Albert Savine (1859-1927)
Le pauvre garçon, quoique n'ayant ni bu ni mangé depuis notre départ, était parfaitement bouffi, et avait les yeux gonflés comme des œufs, et les lèvres grosses comme des saucisses.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Derrière la voiture était assise une femme à l'air maussade, aux boucles pleureuses emprisonnées dans un voile vert, et sur le siége trônait un gros domestique bouffi.William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Il était un peu trop gras, un peu bouffi, bien que jeune ; le ventre tendait son gilet.Guy de Maupassant (1850-1893)
L'avocat revint le lendemain tout bouffi de colère, et, lui montrant ce quatrain, lui dit qu'on ne se moquoit pas ainsi des gens.Gédéon Tallemant des Réaux (1619-1690)
Bouffi d'orgueil, il voulait éclater dans son rôle d'arbitre suprême et de roi des rois.Jules Michelet (1798-1874)
Il engraissa rapidement, il devint même bouffi, gonflé d'une graisse jaunâtre et molle, lui dont les os crevaient les pommettes et dont on eut pu compter les côtes.Henry de Graffigny (1863-1934) et Georges Le Faure (1856-1953)
Je vais donc appartenir à un petit faquin de sénateur tout bouffi de ses talents, de son esprit, de sa figure, de son équipage et de ses aïeux.Denis Diderot (1713-1784)
On ne pouvait voir quelque chose de plus laid : court et bouffi, de gros yeux saillants, des cheveux hérissés, des dents sales, et malgré cela l'air pas trop ignoble.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
Oûgiouk est gras, luisant, bouffi de bien-être et de santé.Louis Boussenard (1847-1910)
Il est bien nourri, bien renté, bouffi d'orgueil, presque savant, très classique, bon logicien, fort théoricien, joyeux, puissant, affable au besoin, beau parleur, et content de lui.Victor Hugo (1802-1885)
Il étoit bouffi de colère ; je ne lui avois jamais vu faire une pareille action pour témoigner sa colère.Jean Héroard (1551-1628)
Il l'a représenté bouffi, en toutes rondeurs de formes féminines, tel qu'était cet homme de lettres inverti.Gustave Coquiot (1865-1926)
C'est un gros homme à la face épanouie ; l'habitude qu'il a prise de toujours gonfler ses joues comme s'il soufflait sur sa soupe, lui donne un faux air d'ange bouffi.Émile Gaboriau (1832-1873)
Avec quel air souriant les commis des plus grands magasins la reconduisent à sa voiture marquée du bienheureux losange, et surmontée d'un cocher gras et bouffi !William Makepeace Thackeray (1811-1863), traduction Georges Guiffrey (1827-1887)
Fagette désigna du doigt un jeune homme bouffi qui se tenait, la canne sous le menton, à l'orchestre.Anatole France (1844-1924)
Un gros petit homme, ventru et bouffi, aux yeux gris pleins de malice et à la physionomie railleuse, sortit de la venta et s'approcha du hamac.Gustave Aimard (1818-1883)
C'est un vieux petit monsieur excessivement bouffi, avec de gros yeux ronds et un vaste menton double.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Elle pleurait, et, avec le mouchoir dont elle s'épongeait les yeux, elle essuya doucement mon visage tout bouffi et gercé par les larmes.Judith Gautier (1845-1917)
C'était un gros garçon brun, au visage correct et bouffi, le cheveux ras, les moustaches déjà fortes.Émile Zola (1840-1902)
Afficher toutRéduire