emprunteur

définitions

emprunteur ​​​ , emprunteuse ​​​ nom

Personne qui emprunte (1) de l'argent. ➙ débiteur.

synonymes

emprunteur, emprunteuse nom

débiteur

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Il y a à la rétribution du capital une limite au delà de laquelle on n'emprunte plus ; cette limite est zéro-service pour l'emprunteur.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Que la baisse se fit : pouvait-il alors contraindre l'emprunteur, qui s'y refusait d'avance, à l'augmentation du nantissement ?Paul Adam (1862-1920)
L'intérêt est une petite portion du travail que mon prêt a mis l'emprunteur à même d'exécuter.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il arrive souvent que l'emprunteur croit qu'il payera sa dette ; il en a la ferme volonté, il fait ses efforts pour cela.François Guizot (1787-1874)
De bonne heure, on y pratiqua le prêt ; mais en exigeant de l'emprunteur un gage équivalant au prix du volume prêté.Gabriel Richou (1852-1915)
Qui plus est, la plupart de ces emprunts ont été contractés selon des conditions laissant l'emprunteur assumer tous les risques liés aux taux de change.Europarl
Par une bizarrerie dont nous ne connaissons pas d'autre exemple, le même ouvrage ne peut être prêté de nouveau au même emprunteur que six mois après sa restitution.Gabriel Richou (1852-1915)
L'acte ne doit-il pas faire mention de la livraison des espèces, et les notaires déclarer les avoir vu remettre par le prêteur à l'emprunteur ?Honoré de Balzac (1799-1850)
Ne voit-on pas d'ailleurs que l'emprunteur, libre de le faire, refusera, s'il n'a pas avantage à accepter, et que l'emprunt ne peut jamais empirer sa condition ?Frédéric Bastiat (1801-1850)
Cette disposition a l'inconvénient d'imposer à l'emprunteur un double déplacement sans utilité bien appréciable ; il suffirait, selon nous, d'exiger la représentation des volumes.Gabriel Richou (1852-1915)
L'emprunteur me donne en caution des cassonades avec condition que je vendrais si le remboursement n'avait pas lieu à une époque fixe.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Nous pouvons ne pas nous accorder sur la nature et le nom de ce quelque chose ; mais quelque chose est dû par l'emprunteur.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Dans mon rapport, j'ai aussi développé un peu plus en détail le rôle d'emprunteur de la banque sur les marchés des capitaux.Europarl
Ainsi, nous étions d'accord tout à l'heure sur ce point, que l'emprunteur doit quelque chose en sus de la simple restitution.Frédéric Bastiat (1801-1850)
La nécessité, voilà ce qui explique l'exigence du prêteur ; la force, voilà ce qui fait la résignation de l'emprunteur.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il peut être renouvelé, deux fois au plus, mais à chaque fois l'ouvrage doit être rapporté à la bibliothèque et n'est remis que le lendemain au même emprunteur.Gabriel Richou (1852-1915)
Il est également primordial d’établir le principe d’un emprunt responsable, en mettant tout particulièrement l’accent sur les obligations du prêteur et de l’emprunteur.Europarl
Et comme les capitaux, en augmentant, augmentent la facilité d'en créer d'autres, il s'ensuit que la condition de l'emprunteur s'améliore sans cesse.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Mais dans ce grotesque juron, il y avait un accent de haine qui n'annonçait rien de bon pour son emprunteur.Eugène Chavette (1827-1902)
Serait de même exclu du prêt tout emprunteur convaincu d'avoir remis à un tiers les volumes à lui confiés.Gabriel Richou (1852-1915)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « EMPRUNTEUR » s. m.

Qui emprunte. C'est un personnage fort mauvais que celuy d'un emprunteur. Panurge a fait l'éloge des Debiteurs & des Emprunteurs.