enchevêtrer

 

définitions

enchevêtrer ​​​ | ​​​ verbe transitif

Engager l'une dans l'autre (diverses choses) de façon désordonnée, ou particulièrement complexe. Enchevêtrer des fils. ➙ embrouiller. —  pronominal Les branches s'enchevêtrent.
au figuré Embrouiller. —  pronominal Toutes ces idées s'enchevêtrent dans sa tête.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'enchevêtre

tu enchevêtres

il enchevêtre / elle enchevêtre

nous enchevêtrons

vous enchevêtrez

ils enchevêtrent / elles enchevêtrent

imparfait

j'enchevêtrais

tu enchevêtrais

il enchevêtrait / elle enchevêtrait

nous enchevêtrions

vous enchevêtriez

ils enchevêtraient / elles enchevêtraient

passé simple

j'enchevêtrai

tu enchevêtras

il enchevêtra / elle enchevêtra

nous enchevêtrâmes

vous enchevêtrâtes

ils enchevêtrèrent / elles enchevêtrèrent

futur simple

j'enchevêtrerai

tu enchevêtreras

il enchevêtrera / elle enchevêtrera

nous enchevêtrerons

vous enchevêtrerez

ils enchevêtreront / elles enchevêtreront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Et comment peut-on oser, avec de la terre, édifier tant de petits dômes, et les enchevêtrer, les superposer en pyramides ?Pierre Loti (1850-1923)
Et puis, dans quelles extraordinaires complications le roman va-t-il s'enchevêtrer !Louis Maigron (1866-1954)
De plus, les aspérités présentées par les pierres permettent aux premiers cristaux de se fixer, de s'enchevêtrer, puis de s'accroître jusqu'à former un bloc de glace.Émile Bouant (1847-1926)
Le grand point est d'enchevêtrer par des intrigues de cabinet tous les fils de la politique européenne de façon à jouer tour à tour les puissances avec qui l'on traite.Maurice Joly (1829-1878)
Elles avaient des contournements épileptiques des poignets, qui faisaient s'enchevêtrer leurs longues griffes enfermées dans des étuis d'or.Pierre Loti (1850-1923)
Parle simplement, uniment, sans t'embrouiller et t'enchevêtrer, comme je te l'ai dit mainte et mainte fois.Miguel de Cervantès Saavedra (1547-1616), traduction Louis Viardot (1800-1883)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENCHEVESTRER » v. act.

Mettre le chevestre, le licol à une beste de somme. Il a peu d'usage au propre. Ce mot vient d'incapistrare.
 
ENCHEVESTRER, se dit figurément en Morale, pour dire, S'embarrasser en quelque affaire, se trouver engagé dans certaines choses dont on a de la peine à se tirer. Cet homme s'est allé engager dans des procés, dans des cautionnements, où il est tellement enchevestré, qu'il n'en sortira de sa vie. Il s'est fourré dans des brossailles, dans des espines, où il est demeuré enchevestré plus d'une heure. Elle avoit les jambes enchevestrées dans sa juppe, elle a failli à tomber.
 
ENCHEVESTRÉ, ÉE. part. & adj.
Drôles d'expressions Être bien, mal luné Être bien, mal luné

Être bien, mal luné : être de bonne, de mauvaise humeur. 

Alain Rey 23/04/2020