enfouir

 

définitions

enfouir ​​​ verbe transitif

Mettre en terre, sous terre, après avoir creusé le sol. ➙ enterrer. —  au participe passé Trésor enfoui.
Enfouir sous, dans qqch. : enfoncer, cacher. —  pronominal S'enfouir sous ses draps.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'enfouis

tu enfouis

il enfouit / elle enfouit

nous enfouissons

vous enfouissez

ils enfouissent / elles enfouissent

imparfait

j'enfouissais

tu enfouissais

il enfouissait / elle enfouissait

nous enfouissions

vous enfouissiez

ils enfouissaient / elles enfouissaient

passé simple

j'enfouis

tu enfouis

il enfouit / elle enfouit

nous enfouîmes

vous enfouîtes

ils enfouirent / elles enfouirent

futur simple

j'enfouirai

tu enfouiras

il enfouira / elle enfouira

nous enfouirons

vous enfouirez

ils enfouiront / elles enfouiront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce rapport est enfin publié et, favorable à la question, il va, comme de juste, et à la tradition fidèle, s'enfouir dans les cartons.Félix Nadar (1820-1910)
Il est de ces sentiments que les femmes devinent malgré le soin avec lequel les hommes mettent à les enfouir.Honoré de Balzac (1799-1850)
Il ne formula pas sa menace, il était arrivé ; il se hâta d'aller enfouir dans la cave de la maison le coffre qui lui avait été si vivement recommandé.Alexis Bouvier (1836-1892)
Tout allait donc s'enfouir dans les constructions de ces monstrueux châteaux, aujourd'hui trop grands pour des rois.Jules Michelet (1798-1874)
Cet or, qu'ils avaient découvert dans mes vêtements, et que j'avais négligé d'enfouir, cet or leur tenait en tête !Henri-Émile Chevalier (1828-1879)
D'abord je pensai à le coudre dans mon traversin ou dans mes matelas, puis à le cacher dans mes vêtements, à l'enfouir dans le jardin, à le jeter au feu.Denis Diderot (1713-1784)
Cessons donc, chers collègues, d'enfouir nos têtes dans le sable en pensant que cela suffira à faire disparaître la nécessité de doser les problèmes.Europarl
Je fus sur le point d'enfouir ces billets dans ma poche, mais je me ravisai.Arnould Galopin (1863-1934)
Les élèves, fort espiègles, avaient pris l'habitude d'enfouir sous les terres du remblai des redoutes qu'ils construisaient, les outils qu'on leur remettait pour leurs travaux.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
De cette manière, l'argent, échangé soit contre l'assignat, soit contre la marchandise, ne pouvait valoir son prix réel, et il ne restait plus qu'à l'enfouir.Adolphe Thiers (1797-1877)
Celui qu'on se disposait à enfouir sous la terre s'en allait seul au sépulcre comme il avait vécu ; nul ne s'apercevrait sans doute de sa fin.Émile Souvestre (1806-1854)
Je préfère me cacher dans le tonneau sans voir le ciel ou m'enfouir dans l'abîme, que de te voir toi, ciel de lumière, terni par les nuages qui passent !Fredéric Nietzsche (1844-1900), traduction Henri Albert (1869-1921)
Après tout, avoir un problème et ne pas le regarder en face, cela revient à enfouir sa tête dans le sable, comme les autruches le font.Europarl
Et l'enfant s'amusait des mines de contentement de la bête et de sa hâte à enfouir dans les poches de ses joues les bonnes choses qu'elle lui apportait.Oscar Méténier (1859-1913)
Le père occupe le fauteuil où il se prélasse d'ordinaire, il a cessé tout à coup d'y enfouir son dos et sa tête languissamment.Hector Bernier (1886-1947)
C'était comme dix années de notre propre vie, que nous venions d'enfouir là dans la terre...Pierre Loti (1850-1923)
Il n'avait eu qu'à allonger le bras, enfouir les liasses dans ses poches, prendre son chapeau et quitter la banque.Arnould Galopin (1863-1934)
Les papillons d'azur, qui dorment au soleil dans les grandes herbes, s'élevèrent en tourbillons pour aller s'enfouir dans ces mystérieuses retraites où on ne les trouve jamais.George Sand (1804-1876)
Les routiers et les soudoyers avaient coutume d'enfouir ainsi dans un trou les voyageurs qu'ils délivraient ensuite, moyennant rançon.Anatole France (1844-1924)
Pour qui sait l'histoire de la terre dans ces pays ingrats, réussir sans enfouir dans le sol plus d'argent qu'il n'en peut rendre est un problème ardu.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENFOUIR » v. act.

Enfoncer dans la terre. Ce Jardinier n'a pas enfoui assez avant ces arbres dans terre, ils ne pourront pas profiter.
 
ENFOUIR, signifie aussi, Cacher en terre. Les avares ont coûtume d'enfouir leurs tresors dans des lieux inconnus, de peur qu'on ne les vole. Ce mot vient du Latin infodere.
 
ENFOUIR, se dit aussi figurément des choses spirituelles. Un Predicateur ne doit pas enfouir le talent que Dieu luy a donné, il s'en doit servir.
 
ENFOUI, IE. part. & adj.
Déjouez les pièges ! « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ? « Elle a l'air gentille » ou « elle a l'air gentil » ?

Vous aussi, vous hésitez toujours ?... Alors consultez les règles d'or de l'accord de l'adjectif qualificatif avec « avoir l'air ».

27/02/2020