ensevelir

 

définitions

ensevelir ​​​ | ​​​ verbe transitif

littéraire Mettre (un mort) au tombeau. ➙ enterrer.
Envelopper dans un linceul.
(sujet : chose) Faire disparaître sous un amoncellement. L'avalanche a enseveli plusieurs villages.
au figuré, littéraire Enfouir en cachant. Ensevelir un trésor.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'ensevelis

tu ensevelis

il ensevelit / elle ensevelit

nous ensevelissons

vous ensevelissez

ils ensevelissent / elles ensevelissent

imparfait

j'ensevelissais

tu ensevelissais

il ensevelissait / elle ensevelissait

nous ensevelissions

vous ensevelissiez

ils ensevelissaient / elles ensevelissaient

passé simple

j'ensevelis

tu ensevelis

il ensevelit / elle ensevelit

nous ensevelîmes

vous ensevelîtes

ils ensevelirent / elles ensevelirent

futur simple

j'ensevelirai

tu enseveliras

il ensevelira / elle ensevelira

nous ensevelirons

vous ensevelirez

ils enseveliront / elles enseveliront

 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Commandant en chef de la place, j'avais juré de m'ensevelir sous ses ruines ; commandant en second, je suis le sort de tous.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
D'où nous sommes, les portiques, toute la base, semblent disparaître dans des amas de terre et de décombres ; les maisons centenaires d'alentour, éboulées aux trois quarts, ont commencé de l'ensevelir.Pierre Loti (1850-1923)
N'ayant plus la force de les ensevelir, on (p. 181) les jetait dans le canal, et les eaux en étaient couvertes.Jules Michelet (1798-1874)
Par son attitude à la fois énergique et calme, elle inspirait aux autres la résolution, qu'elle avait prise elle-même, de vaincre ou de s'ensevelir sous les ruines de la patrie.Alphonse Esquiros (1812-1876)
Alors, comme les coqs chantaient dans les poulaillers et comme le jour allait poindre, il se mit à l'œuvre pour ensevelir l'homme.Guy de Maupassant (1850-1893)
C'est alors que, retiré dans un couvent de moines où je voulais m'ensevelir pour toujours, j'ai rencontré ce pauvre capucin qui m'a ranimé par sa ferveur austère et sublime.George Sand (1804-1876)
Quatre cœurs qu'on arrache à la fois les uns des autres, ça fait du bruit autant que quatre planches qu'on scie et qu'on cloue pour ensevelir quatre vies !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Comme elles couvrent vite tout ce qu'elles ont mission de détruire et d'ensevelir, et comme elles font promptement d'effrayantes profondeurs !Victor Hugo (1802-1885)
Il le trouva luttant contre le désir exprimé par sa femme de retourner près de l'enfant pour l'ensevelir.Comtesse de Ségur (1799-1874)
Voilà donc à quoi se réduit le colossal amas d'accusations sous lequel on a menacé d'ensevelir, à jamais, l'honneur du général !Marie Quinton (1854-1933)
L'hiver a neigé dessus : on n'aurait qu'à m'y ensevelir comme dans un suaire dont ils ont déjà la blancheur.Camille Lemonnier (1844-1913)
Ils disaient que c'était folie ; s'exposer sûrement à se faire ensevelir sous cette montagne de sable.Jacques Fernay (1849-?)
Cette dame résolut d'aller ensevelir ses regrets et ses chagrins à la campagne ; elle acheta le petit bien que vous voyez.Ida Saint-Elme (1776-1845)
Les alliés se montrèrent inflexibles, et le gouvernement se détermina à s'ensevelir sous les ruines de la capitale.Pierre Daru (1767-1829)
Pour mon compte, je ne voulais pas ensevelir avec moi mes études si curieuses et si nouvelles.Jules Verne (1828-1905)
Il faut, s'écriait-il, nous envelopper de notre drapeau, et nous ensevelir sous les mers, plutôt que de permettre l'admission de tels principes, dans le droit maritime des nations.Adolphe Thiers (1797-1877)
Où se cache-t-il, sinon dans le sable, pour y ensevelir son vilain corps qui ressemble à une hideuse araignée de jardin !Henri de La Blanchère (1821-1880)
Pichegru partit donc avec les principaux émigrés français pour cette expédition, où il allait ensevelir à jamais sa gloire, déjà flétrie, et sa vie, qui aurait mérité d'être employée autrement.Adolphe Thiers (1797-1877)
Le ciel, gris et terne, semblait toucher les toits ; les flocons s'amoncelaient le long des murailles, comme s'il voulaient ensevelir les maisons.Henry Gréville (1842-1902)
Que tardez-vous à ensevelir dans vos profonds abîmes ces deux hommes que je ne puis sentir ?François de Fénelon (1651-1715)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENSEVELIR » v. act.

Envelopper un corps mort dans un drap, dans un suaire, pour luy donner ensuite la sepulture dans la terre. C'est un ouvrage de misericorde corporelle, d'ensevelir les morts. Tobie & quelques autres Hebreux ont monstré un grand zele pour ensevelir les morts.
 
ENSEVELIR, signifie aussi, Enterrer un mort. Les Chrestiens ensevelissent leurs morts, les enterrent. Les Romains & les Orientaux les brusloient, au lieu de les ensevelir. On a dit autrefois en ce sens, ensepulturer.
 
ENSEVELIR, se dit aussi en parlant des corps abysmez ou peris. Tout cet équipage a été enseveli dans les ondes avec le vaisseau & les marchandises. Cette ville a enseveli tous ses habitans sous ses ruines par un tremblement de terre. Un bon citoyen se doit ensevelir sous les ruines de sa patrie.
 
ENSEVELIR, se dit figurément en Morale, des choses qui s'abolissent, ou dont la memoire se perd. Les plus grandes actions sont avec le temps ensevelies dans un profond oubly. Sa gloire a été ensevelie avec luy. Il faut ensevelir la memoire des grands crimes. On dit aussi qu'un homme est enseveli dans un profond sommeil, quand il dort profondément. On le dit aussi dans une grande lethargie. On dit aussi de celuy qui s'enferme dans un hermitage, ou qui se retire du monde, qu'il se va ensevelir dans la solitude. Il ne faut pas ensevelir un beau secret, le cacher si bien, qu'on le laisse perdre.
 
ENSEVELI, IE. part. pass. & adj.
Le mot du jour Ce qu’autorise le couvrefeu Ce qu’autorise le couvrefeu

On peut écrire plusieurs types de billets sur la langue. Il y a d’abord ceux des passionnés, des exégètes, qui vous font goûter avec une verve jubilatoire les mille et une richesses truculentes de l’histoire d’un mot.

Arnaud Hoedt et Jérôme Piron 03/11/2020