enlacer

définitions

enlacer ​​​ verbe transitif

Entourer plusieurs fois en serrant.
Serrer (qqn) dans ses bras, ou en passant un bras autour de la taille. ➙ embrasser (I, 1), étreindre. Danseur qui enlace sa cavalière. —  pronominal Les amoureux s'enlaçaient. —  au participe passé Ils dormaient enlacés.
(complément au pluriel) Passer l'un autour de l'autre, l'un dans l'autre. ➙ entrecroiser, entrelacer. Enlacer des rubans.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'enlace

tu enlaces

il enlace / elle enlace

nous enlaçons

vous enlacez

ils enlacent / elles enlacent

imparfait

j'enlaçais

tu enlaçais

il enlaçait / elle enlaçait

nous enlacions

vous enlaciez

ils enlaçaient / elles enlaçaient

passé simple

j'enlaçai

tu enlaças

il enlaça / elle enlaça

nous enlaçâmes

vous enlaçâtes

ils enlacèrent / elles enlacèrent

futur simple

j'enlacerai

tu enlaceras

il enlacera / elle enlacera

nous enlacerons

vous enlacerez

ils enlaceront / elles enlaceront

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Éloigne ce spectre qui se dresse devant mes yeux, quand je veux te saisir et t'enlacer...Albert Delpit (1849-1893)
Afin de rendre la chute plus dangereuse, il l'aurait volontiers enlevé plus haut, mais le naja l'en empêcha en essayant de l'enlacer dans ses plis.Mayne Reid (1818-1883), traduction Émile Gigault de La Bédollière (1812-1883)
Surpris par cette brusque attaque, celui-ci chancela et se sentit saisir et enlacer dans les bras de fer de ce furieux.Eugène Sue (1804-1857)
Je l'engageai fréquemment à jouer, et m'appliquai, avec la ruse habituelle du joueur, à lui laisser gagner des sommes considérables, pour l'enlacer plus efficacement dans mes filets.Edgar Allan Poe (1809-1849), traduction Charles Baudelaire (1821-1867)
Les vents frais et légers se disputaient son voile blanc ; le lierre paraissait vouloir enlacer son pied délicat.Madame de Krudener (1764-1824)
Dussé-je ne jamais la presser sur mon cœur, je veux contempler encore cette poitrine et ces épaules que je voudrais enlacer dans mes bras.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
J'allais céder, je le sentais ; j'allais revenir la première, j'allais l'enlacer dans mes bras, car il faudrait vraiment n'avoir point d'âme pour rester insensible devant de pareilles douleurs.Henry Murger (1822-1861)
Va chercher le jeune homme dont les bras peuvent s'enlacer aux tiens avec grâce ; mais ne me le dis pas.François-René de Chateaubriand (1768-1848)
L'on ne taisait son nom, et la louange de son nom, que pour s'enlacer encore jusqu'à l'épuisée détresse.Victor Segalen (1878-1919)
Pour remplacer ce chaste et dangereux plaisir que verse le regard, ils laissèrent leurs mains s'enlacer.George Sand (1804-1876)
La mer ne se glace pas, petite : elle se fait plus lente pour mieux permettre à notre songe, à notre âme de s'enlacer sur elle.Ernest La Jeunesse (1874-1917)
Chacun de ses efforts pour sortir de l'homicide réseau ne fait que l'y enlacer davantage...Eugène Sue (1804-1857)
Ne puis-je présumer qu'une de ces sirènes daigne vous enlacer de ses froides écailles, et qu'elle a fait la réponse dont les prosaïques considérations m'attristent ?Honoré de Balzac (1799-1850)
Elle en resta muette de surprise et ne sut que l'enlacer amoureusement de ses bras.Arsène Bessette (1873-1921)
Enfin l'araignée s'approche... le touche... et il sent les grandes pattes froides et velues de l'horrible bête l'attirer, l'enlacer... pour le dévorer...Eugène Sue (1804-1857)
De grosses larmes coulaient aussi sur sa paupière ; elle prit mes mains, et les unissant aux siennes, son rosaire se trouva dessus comme pour les enlacer.Ida Saint-Elme (1776-1845)
C'est lorsque les liens qui commencent à l'enlacer auront fait tant de tours autour d'elle, qu'il n'y aura presque plus moyen de l'en débarrasser.Denis Diderot (1713-1784)
Jamais ils ne se promenaient sans enlacer, à la mode des couples bas-bretons, leurs petites mains déjà durcies par le travail qu'on exigeait d'eux.Édouard Corbière (1793-1875)
Nymphes sublimes, inséparables sœurs, elles semblaient s'enlacer l'une à l'autre et s'entraîner en s'invitant aux chastes voluptés du bain.George Sand (1804-1876)
Des plantes admirables semblaient vouloir m'enlacer dans leurs vertes chevelures ; mais la passion du mouvement et de la liberté me reportait toujours vers les eaux libres et rapides.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENLACER » v. act.

Faire un lacs ou lacis, mesler plusieurs cordes, filets ou rubans, & les passer l'un dans l'autre. Les Indiens faisoient des ouvrages merveilleux avec des plumes d'oiseaux qu'ils enlaçoient ensemble, & representoient toute sorte de figures. Les pieces du noeud Gordien étoient tellement enlacées ensemble, qu'il étoit impossible de les dénoüer. Ce mot vient du Latin illaqueare.
 
ENLACER, se dit aussi des branches d'arbres, de vignes, & d'autres choses pliantes, qu'on passe l'une dans l'autre, ou à travers des perches, pour faire des espaliers, des clostures, & autres choses semblables.
 
ENLACÉ, ÉE. part. pass. & adj.