ennoblir

définitions

ennoblir ​​​ verbe transitif

Donner de la noblesse, de la grandeur morale à (qqn, qqch.).

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'ennoblis

tu ennoblis

il ennoblit / elle ennoblit

nous ennoblissons

vous ennoblissez

ils ennoblissent / elles ennoblissent

imparfait

j'ennoblissais

tu ennoblissais

il ennoblissait / elle ennoblissait

nous ennoblissions

vous ennoblissiez

ils ennoblissaient / elles ennoblissaient

passé simple

j'ennoblis

tu ennoblis

il ennoblit / elle ennoblit

nous ennoblîmes

vous ennoblîtes

ils ennoblirent / elles ennoblirent

futur simple

j'ennoblirai

tu ennobliras

il ennoblira / elle ennoblira

nous ennoblirons

vous ennoblirez

ils ennobliront / elles ennobliront

synonymes

ennoblir verbe transitif

élever, grandir, rehausser, relever

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'entends lui fournir les moyens d'ennoblir son âme, et de pratiquer la justice, la charité, la loyauté.George Sand (1804-1876)
Pour vous montrer à quel point les arts sont en honneur chez nous, apprenez, monsieur, qu'il n'est aucune science que nous ne tâchions d'ennoblir.Voltaire (1694-1778) et Frédéric II de Prusse (1712-1786)
Les marchands qui vendaient des tableaux aux amateurs ont dû, eux aussi, ennoblir de leur mieux leur marchandise, et les amateurs insister sur cet ennoblissement, une fois le tableau acheté.Paul Bourget (1852-1935)
Un contrat de vente honteux, qui cherche à s'ennoblir par l'éclat, par l'ostentation des vaines cérémonies dont il s'entoure.Marie d'Agoult (1805-1876)
Toutes choses à la fois, les mœurs, les relations sociales, la littérature, doivent s'épurer et s'ennoblir.Alexandre Vinet (1797-1847)
Il y a mille et mille formes pour ennoblir un édifice consacré à de pareils souvenirs.Johann Wolfgang Goethe (1749-1832), traduction Aloïse Christine de Carlowitz (1797-1863)
Vous savez bien qu'il a repoussé l'idée d'ennoblir sa vie en allant l'offrir à la cause que vous servez.George Sand (1804-1876)
Que de fois je fus tenté de choisir une vie simple et vulgaire, que j'aurais su ennoblir par l'intérieur.Ernest Renan (1823-1892)
Et n'y avait-il pas là de quoi ennoblir ma gourmandise et donner quelque gloire à ma tranche de pâté ?Victor Cherbuliez (1829-1899)
N'ai-je pas essayé de consoler celui-ci de sa honte, et d'ennoblir celle-là aux yeux du poëte ?George Sand (1804-1876)
Je fus confondue de l'esprit et de la grâce avec lesquels il savait relever et ennoblir notre condition à nos propres yeux.George Sand (1804-1876)
Ceci montre qu'il n'est pas de position dans la vie qu'on ne puisse ennoblir et sanctifier.Pétrus Borel (1809-1859)
Ce salon était tout littéraire ; la noblesse de naissance n'y figurait que pour s'ennoblir par la fréquentation de la noblesse de nature : le génie !Alphonse de Lamartine (1790-1869)
Mais en même temps ils ont cultivé et poussé à leurs bornes extrêmes les plus belles facultés dont se puisse ennoblir notre nature.Michel Corday (1869-1937)
Parmi les forces capables d'ennoblir et de transformer les volontés, d'augmenter le bonheur, il n'en est peut-être aucune d'un emploi plus universel.Charles Wagner (1852-1918)
Il sentait d'ailleurs instinctivement que cette instruction était un moyen d'ennoblir la pensée, et, par suite, un commencement d'affranchissement.Émile Souvestre (1806-1854)
Le monde, en d'autres termes, a fini par commercialiser l'acte le plus sacré de la vie, le don de soi-même, que l'amour seul a le privilège de justifier et d'ennoblir.Charles Turgeon (1855-1934)
Celui-là, me disais-je, n'est-il pas mon frère, le rêveur, l'idéaliste, le poëte sacré qui pourrait ennoblir et déifier ma vie ?George Sand (1804-1876)
Elle méconnaît, sous prétexte d'humanité, les sentiments qui contribuent le plus à élever le cœur des hommes, à fortifier leur caractère et à ennoblir leur destinée.Gustave Le Bon (1841-1931)
Ses pensées étaient des théorèmes et ses paroles de vrais problèmes, comme si elle eût cru que le mystère devait les ennoblir.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENNOBLIR » v. act.

Rendre plus noble, plus illustre, plus excellent. Cette terre est ennoblie depuis qu'un tel Prince en a porté le nom. Cette Université s'est fort ennoblie, depuis qu'il y a eu tant de grands hommes qui sont entrez dans son Corps.
 
ENNOBLI, IE. part. pass. & adj.
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020