Email catcher

élever s'élever

Définition

Définition de élever ​​​ | ​​​ verbe transitif

Mettre ou porter plus haut. ➙ hisser, lever, soulever. Dresser. Élever les bras au-dessus de sa tête.
Faire monter à un niveau supérieur. ➙ hausser. Les pluies d'été ont élevé le niveau de la rivière. Élever la maison d'un étage. ➙ surélever.
Construire (en hauteur). Élever un mur. ➙ bâtir. Élever une statue. ➙ dresser, ériger.
Géométrie Élever une perpendiculaire à une droite, la tracer en partant d'un point de cette droite.
au figuré
Porter à un rang supérieur. Il a été élevé au grade de colonel. ➙ promouvoir.
Porter à un degré supérieur. ➙ augmenter, relever.
Mathématiques Élever un nombre au carré, au cube.
Élever le ton, la voix, parler plus haut ; parler avec autorité.
Rendre moralement ou intellectuellement supérieur. Lecture qui élève l'esprit.
Amener (un enfant) à son plein développement physique et moral. ➙ entretenir, nourrir, soigner ; élève. Ils ont eu beaucoup de mal à élever cet enfant.
Faire l'éducation de (un être humain). ➙ éduquer ; élevé (II). Ses parents l'ont bien élevé.
Faire l'élevage de (un animal). Élever des lapins.

Définition de s'élever ​​​ | ​​​ verbe pronominal

Aller plus haut, monter. Le cerf-volant s'élève dans le ciel.
(hauteur, édifice) Se dresser jusqu'à une certaine hauteur. La falaise s'élève à pic.
(personnes) S'élever contre : intervenir pour combattre. Je m'élève contre son attitude.
(personnes) Arriver à un rang supérieur. Elle s'est élevée par son seul travail. ➙ réussir.
(choses mesurables) Augmenter, devenir plus haut. La température s'élève. Le prix s'élève à deux mille euros.

Conjugaison

Conjugaison du verbe élever

actif

indicatif
présent

j'élève

tu élèves

il élève / elle élève

nous élevons

vous élevez

ils élèvent / elles élèvent

imparfait

j'élevais

tu élevais

il élevait / elle élevait

nous élevions

vous éleviez

ils élevaient / elles élevaient

passé simple

j'élevai

tu élevas

il éleva / elle éleva

nous élevâmes

vous élevâtes

ils élevèrent / elles élevèrent

futur simple

j'élèverai

tu élèveras

il élèvera / elle élèvera

nous élèverons

vous élèverez

ils élèveront / elles élèveront

Synonymes

Exemples

Phrases avec le mot élever

Cette morale de l'intérêt abaisse sans doute quelques individus, mais elle a par ailleurs le mérite d'élever l'espèce.Informations sociales, 2008, Patrick Savidan (Cairn.info)
Il devrait encore s'élever à 8,8 % fin 2019 contre 8,9 % en décembre 2018.Capital, 14/03/2019, « Une assurance auto moins chère pour les jeunes, des prévisions… »
Je serai si heureuse et si fière, si je viens à bout de l'élever sans que son éducation soit abandonnée !George Sand (1804-1876)
De quoi attirer les jeunes couples, qui souhaitent se mettre au vert pour élever leurs enfants.Ouest-France, 10/09/2021
Or, nous ne pouvons nous élever au-dessus de nous-même que par un effort plus ou moins pénible.Émile Durkheim (1858-1917)
Et le peuple, qui se charge de l'élever ?Jules Michelet (1798-1874)
Chez les humains comme chez les gorilles, il faut tout un village pour élever un enfant.Géo, 22/03/2021, « Chez les gorilles, les familles s'unissent pour soutenir les jeunes… »
Ce n'est pas une grande fortune, mais cela vous aidera à élever votre petite fille !Céleste de Chabrillan (1824-1909)
Je ne voulais pas, je l'avais fait élever dans un couvent, pour un bon mariage.Émile Zola (1840-1902)
Je crois, donc, que ceci n'est ni le cadre, ni le moment d'élever des obstacles ou d'imposer des limites.Europarl
Ces exemples proviennent de sites partenaires externes. Ils sont sélectionnés automatiquement et ne font pas l’objet d’une relecture par les équipes du Robert. En savoir plus.

Dictionnaire universel de Furetière (1690)

Définition ancienne de ÉLEVER v. act.

Bastir en hauteur. Nembrod éleva une tour fort haute pour se garentir d'un nouveau deluge, s'il en arrivoit. Cette Eglise n'estoit élevée alors qu'à hauteur d'imposte. On dit aussi, qu'un terrain s'éleve peu à peu, quand il n'est pas de niveau.
 
ÉLEVER, signifie simplement, Dresser, ériger. Le Pape a fait élever un obelisque à Rome. Les Anciens élevoient des statuës, des trophées, des autels à leurs Capitaines, à leurs Empereurs.
 
ÉLEVER, se dit aussi de ce qui monte en l'air, de ce qu'on y tire, qu'on y tient suspendu. Dieu s'éleva sur une nuée à la veuë de ses Apostres, lors de son ascension. Une aigle s'éleve en l'air d'un vol rapide & fort haut. On éleve les pierres avec des gruës & des machines. On éleve des eaux avec des pompes & autres machines hydrauliques. En la distillation les vapeurs s'élevent par le moyen du feu, de la même maniere que le Soleil éleve les nuës, les brouillards. Il faut élever ce chauderon d'un cran.
 
ÉLEVER, se dit aussi de la voix, de la veuë, des mains qu'on leve en haut. Moyse éleva ses yeux & ses mains au Ciel, tandis que son peuple combattoit. Un Orateur éleve sa voix, quand il veut faire quelque invective, émouvoir quelque forte passion. Il faut dans les afflictions élever les yeux au Ciel.
 
ÉLEVER, signifie aussi, Naistre, commencer. Quand un ouragan s'éleve, on a de la peine à mettre à l'abri les vaisseaux. Quand la poussiere s'éleve, c'est une marque d'orage. Le peuple commence à s'élever, est prest de faire une sedition.
 
ÉLEVER, signifie aussi, Cultiver, nourrir, aider à croistre à un corps vivant, soit plante, soit animal. Voilà des oeuillets, des tulippes que ce Jardinier a élevées de graine. On a du mal à élever des élephants en Europe. Cette femme ne peut élever d'enfans, ils meurent tous jeunes.
 
On dit en termes de Marine, qu'un vaisseau s'éleve, lors qu'il tire à la mer, qu'il court au large, & qu'il s'éloigne d'une rade, ou d'une coste.
 
ÉLEVER, se dit figurément en choses morales. Un bon Chrêtien doit souvent élever son ame à Dieu, élever son esprit au dessus des choses temporelles, des vanitez du monde. Le Sauveur a predit qu'il s'éleveroit de faux Prophetes qui causeroient des troubles, des scandales dans son Eglise ; que les Ninivites s'éleveroient au jour du Jugement contre les pecheurs qui n'auront pas fait penitence, que leur peché s'élevera contre eux.
 
On dit aussi, que la fortune éleve ceux qu'il luy plaist, qu'elle les tire, qu'elle les éleve de la bouë ; qu'il est difficile de s'élever par son merite ; qu'on s'est elevé dans les charges. Les Poëtes promettent aux Princes, qu'ils éleveront leur nom, leur gloire, au dessus des nuës. Ils élevent leur Mecenas jusqu'au neuviéme ciel. Ils élevent, ils enflent leur stile, &c.
 
ÉLEVER, signifie encore figurément, Cultiver l'esprit, instruire les jeunes gens aux sciences, aux arts, aux bonnes moeurs. Ce Prince a esté bien élevé, bien instruit. Ce Gentilhomme a esté elevé Page chez le Roy. Cette fille a esté élevée en Religion. Cet Abbé a esté élevé dans un Seminaire dans l'esprit de Clericature.
 
ÉLEVER, signifie aussi, Se revolter, se declarer contre quelqu'un. Il ne faut jamais s'élever contre son Prince. Le peuple s'éleve dans les seditions. Dés que ce Docteur eut avancé cette proposition scandaleuse, toute l'assemblée s'éleva contre luy.
 
On dit aussi, que la peau s'éleve par l'attouchement de quelque chose de venimeux & de sale, qui y fait venir quelques petites bubes ou cloches ou escorchures.
 
ÉLEVÉ, ÉE. part. pass. & adj.
Ces définitions du XVIIe siècle, qui montrent l'évolution de la langue et de l'orthographe françaises au cours des siècles, doivent être replacées dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. Elles ne reflètent pas l’opinion du Robert ni de ses équipes. En savoir plus.
Drôles d'expressions Être libre comme l'air Être libre comme l'air

La gravitation terrestre est l’une des contraintes les plus simples qui s’exercent sur nous : parce qu’elle nous empêche de voler, elle symbolise en...

Maxime Rovere 11/07/2022