entacher

définitions

entacher ​​​ verbe transitif

littéraire Marquer d'une tache morale. ➙ salir, souiller, ternir. Cette condamnation entache son honneur.
Entaché, ée de : gâté par (un défaut). —  Droit Un acte entaché de nullité.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'entache

tu entaches

il entache / elle entache

nous entachons

vous entachez

ils entachent / elles entachent

imparfait

j'entachais

tu entachais

il entachait / elle entachait

nous entachions

vous entachiez

ils entachaient / elles entachaient

passé simple

j'entachai

tu entachas

il entacha / elle entacha

nous entachâmes

vous entachâtes

ils entachèrent / elles entachèrent

futur simple

j'entacherai

tu entacheras

il entachera / elle entachera

nous entacherons

vous entacherez

ils entacheront / elles entacheront

synonymes

entacher verbe transitif

salir, gâter, souiller, ternir

compromettre, flétrir, ternir

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
J'espère en outre que des conflits de procédure ne viendront pas entacher le succès de ce réseau et de cette initiative importante.Europarl
D'après les discours officiels, aucun problème ne serait donc venu entacher cette naissance triomphale.Europarl
Un gouvernement toujours assez jaloux d'effacer de tels souvenirs, les respectait en lui, et n'eût osé s'entacher de la honteuse persécution d'un vieillard aimable, reconnaissant et si généralement aimé.Claire-Élisabeth-Jeanne Gravier de Vergennes Rémusat (1780-1821)
Le dépôt du bilan n'était occasionné ni par l'imprudence de ce commerçant, ni par de fausses spéculations, ni par aucune raison qui pût entacher son honneur.Honoré de Balzac (1799-1850)
Celui qui a voué sa vie à une cause sainte telle que la vôtre, ne doit pas entacher cette cause en faisant une action contre l'honneur !Albert Delpit (1849-1893)
Nous venons vous conjurer au nom de notre amitié, quelque affaiblie qu'elle soit, de ne pas vous entacher ainsi.Honoré de Balzac (1799-1850)
Sur certains points toutefois, un manque de rigueur et de sérénité est venu entacher le débat.Europarl
Ma vie est pure, elle est celle d'un bon citoyen, et on voudrait l'entacher d'infamie !Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Elle est en fait obligatoire et elle doit donc s'opérer selon une procédure qu'aucune incertitude ne doit entacher, sous peine de nullité de l'ensemble du processus menant à l'union monétaire.Europarl
Il est regrettable qu'elle vienne entacher ce qui eût pu être une excellente journée parlementaire, tout le monde étant d'excellente humeur.Europarl
Je ne crois pas notre amour capable de s'entacher d'impureté pour devenir un peu plus vif avec nos années.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ENTACHER » v. n.

Estre infecté de quelque vice moral ou naturel. Cet homme est fort entaché d'heresie, d'avarice. Il estoit entaché d'un vilain mal dés le ventre de sa mere. La Vierge n'a point été entachée du peché originel.