salir

 

définitions

salir ​​​ verbe transitif

Rendre sale. ➙ souiller, tacher. Tu as sali tes gants. Elle s'est sali les mains.
pronominal (réfléchi) Elle s'est salie en tombant. —  (passif) Un tissu clair qui se salit vite. ➙ salissant.
au figuré Abaisser, avilir. Chercher à salir la réputation de qqn, à le salir.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je salis

tu salis

il salit / elle salit

nous salissons

vous salissez

ils salissent / elles salissent

imparfait

je salissais

tu salissais

il salissait / elle salissait

nous salissions

vous salissiez

ils salissaient / elles salissaient

passé simple

je salis

tu salis

il salit / elle salit

nous salîmes

vous salîtes

ils salirent / elles salirent

futur simple

je salirai

tu saliras

il salira / elle salira

nous salirons

vous salirez

ils saliront / elles saliront

 

synonymes

salir verbe transitif

souiller, crotter, éclabousser, encrasser, graisser, maculer, noircir, poisser, tacher, barbouiller (familier), cochonner (familier), dégueulasser (familier), saloper (familier), empéguer (familier, région.), [les dents, les doigts] jaunir

contaminer, polluer

[moralement] corrompre, abîmer, déshonorer, éclabousser, entacher, flétrir, nuire à, porter atteinte à, souiller, ternir

calomnier, diffamer, discréditer, traîner dans la boue, baver sur (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ce mot est devenu si populaire qu'il faut bien lui permettre de salir cette page.Honoré de Balzac (1799-1850)
Maintenant, à peine arrivée, dégantée, la jupe épinglée pour ne pas la salir, elle bousculait tout ; elle rangeait la vaste pièce en trois tours.Émile Zola (1840-1902)
De tous les animaux, c'est le seul qui prenne le soin de ne pas salir sa litière quand on la lui tient propre.Augustine Fouillée (1833-1923)
Celle-ci se trouve à la tête de millions auxquels elle ne touchera pas, de peur de se salir, mais auxquels elle ne laissera pas toucher.Louis Ulbach (1822-1889)
Nous ne proposons pas de rêver d'une belle maison, nous proposons des briques, du ciment et la volonté de salir nos mains pour la construire.Europarl
En tout cas, à ta place, j'aurais cru me salir en relevant de pareilles vilenies.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Si l'on me répond que le timbre a pour but de salir les livres, le but est rempli, je n'ai rien à dire.Alphonse Karr (1808-1890)
L'âme semble vivre dans un vase en verre, et l'homme peut le salir ou le tenir propre.Léon Tolstoï (1828-1910), traduction Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936)
Beaucoup de gentilshommes passèrent la nuit dans leurs lourdes armures, à cheval, sans doute pour ne pas les salir dans la boue ; boue profonde, pluie froide ; ils étaient morfondus.Jules Michelet (1798-1874)
La reine, qui le blâma, sans doute, fut pourtant curieuse, et, dit-on, voulut voir, eut le tort d'en salir ses yeux.Jules Michelet (1798-1874)
Elle sait ce qu'est la grande tâche humaine et qu'il faut parfois se salir les mains.Anatole France (1844-1924)
Sentant sa position très forte, il était comme grisé par la conscience de ses avantages sur son interlocutrice ; il éprouvait un besoin de blesser, de salir, de montrer sa puissance.Fedor Dostoïevski (1821-1881), traduction Victor Derély (1840-1890)
Une fois, à quinze ans, devant toute la cour, elle s'enivra avec son père et fut malade, au point de salir tout.Jules Michelet (1798-1874)
Eh bien, il faut rendre cette chose à sa destinée, qui est d'être ramassée dans la boue par les personnes qui ne craignent pas de se salir les mains.George Sand (1804-1876)
En face de lui sa femme est également assise sur le roc, sans paraître redouter de froisser ni de salir son élégant ajustement.Armand Dayot (1851-1934)
Il jurait, cherchait des mots orduriers, s'abîmait en pleine boue, avec la rage froide d'un esprit tendre et exquis qui doute de lui et qui rêve de se salir.Émile Zola (1840-1902)
Il ne mettait pas son nez dans les affaires des autres ; il aurait eu trop peur de le salir, d'abord !Émile Zola (1840-1902)
On n'était pas toujours à se salir les mains avec de l'or et de l'argent.Jules Michelet (1798-1874)
Ce jour-là, sa sœur et elle, dans la chambre des enfants, s'étaient promenées comme de grandes personnes, sans jouer, pour ne pas se salir.Émile Zola (1840-1902)
Elle faisait une première toilette avant d'entrer au bain, afin de ne point salir l'eau dans laquelle elle allait rester une heure.Mademoiselle George (1787-1867)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « SALIR » v. act.

Gaster quelque chose, la faire devenir sale. Le blanc & les couleurs éclatantes se salissent aisément. On ne sçauroit manier du beurre, de la poix, sans se salir les doigts, ses habits. Les pieds-plats qui entrent crottez dans les chambres les salissent. Cet homme est si propre, qu'il porte long-temps son linge sans le salir.
 
SALIR, se dit figurément en Morale. Le peché salit, souille nostre ame. Les vilaines paroles qui donnent de vilaines idées, salissent l'imagination. La derniere action qu'il a faite a sali, a terni sa reputation.
Les mots croisés du Robert Les mots du bord de mer Les mots du bord de mer

Laissez-vous bercer par le bruit des vagues avec cette grille de mots croisés estivale !

17/07/2020