ternir

 

définitions

ternir ​​​ verbe transitif

Rendre (qqch.) terne. ➙ décolorer, faner. —  pronominal L'argenterie se ternit. —  au participe passé Couleurs ternies. ➙ passé.
Porter atteinte à la valeur morale, intellectuelle de. ➙ flétrir. Ternir la réputation de qqn. ➙ salir.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

je ternis

tu ternis

il ternit / elle ternit

nous ternissons

vous ternissez

ils ternissent / elles ternissent

imparfait

je ternissais

tu ternissais

il ternissait / elle ternissait

nous ternissions

vous ternissiez

ils ternissaient / elles ternissaient

passé simple

je ternis

tu ternis

il ternit / elle ternit

nous ternîmes

vous ternîtes

ils ternirent / elles ternirent

futur simple

je ternirai

tu terniras

il ternira / elle ternira

nous ternirons

vous ternirez

ils terniront / elles terniront

 

synonymes

se ternir verbe pronominal

se dépolir, se décolorer, se faner, pâlir, passer

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Leurs yeux gardaient un calme limpide d'eau de source, sans que rien d'impur montât de leur chair pour en ternir le cristal.Émile Zola (1840-1902)
Que lui faisait cette accusation, cette infamie qu'on lui jetait au front pour ternir sa loyauté ?Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Nous ne devons cependant pas laisser ces craintes vis-à-vis des risques liés à cette nouvelle technologie ternir ces possibilités potentielles pour l'homme et l'environnement.Europarl
Physiquement, le théâtre la fatigue ; au moral, elle est comme le diamant, dont rien ne peut ternir le pur éclat.Paul Féval (1816-1887)
Aujourd'hui, cette position écologique risque, sous la pression entre autres des industries automobiles allemande et française, de se ternir à jamais.Europarl
De plus, et cela est aussi très appréciable, aucun nuage n'est venu ternir notre lune de miel.Arnould Galopin (1863-1934)
En ce qui concerne les accusations, le député est la cible de fumus persecutionis ; en d'autres termes, cette procédure ne vise qu'à ternir la réputation du député concerné.Europarl
Parlez et prouvez que vous avez eu de justes motifs pour ternir ainsi ma réputation.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Ils osoient à peine poser le pied sur les tapis précieux ; & ils se gardoient bien d'approcher trop près des glaces, dans la crainte de les ternir par leur haleine.Sylvain Maréchal (1750-1803)
Nos adversaires, quoi que l'on fasse, s'efforcent toujours de ternir l'éclat de nos sentimens les plus purs.Madame de Staël (1766-1817)
Aujourd'hui par exemple, je connais vingt notabilités qui s'observent, hésitent et ne sont retenues que par la crainte de ternir l'éclat de leur nom.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Nous ne pouvons par conséquent pas ternir par des commentaires génériques l'ensemble des produits chimiques.Europarl
La date de révision devrait effectivement être modifiée en 1998 de manière à ternir compte du temps écoulé depuis la rédaction du texte.Europarl
Nous ne devons pas laisser l'image de l'euro se ternir mais nous devons, au contraire, faire tout notre possible pour soutenir l'union monétaire à long terme.Europarl
Je m'en voudrais de ternir cette belle harmonie mais je souhaite mentionner trois points problématiques du rapport avec lesquels je ne suis pas d'accord, malgré mon approbation générale.Europarl
Peut-être s'y trouvait-il un écrit oublié capable de ternir la pureté d'acier de sa mémoire.Émile Gaboriau (1832-1873)
Elle le sent lui déchirer la gorge, monter jusqu'à ses paupières et lui ternir les yeux.Michel Corday (1869-1937)
Préservez-vous du désir puéril de les montrer à ceux qui n'ont rien ; car, dans sa colère, le pauvre haineux et jaloux pourrait cracher sur ces richesses et les ternir.George Sand (1804-1876)
Puisque vous vous êtes avisé de ternir ainsi mon honneur, ce n'aura pas été pour rien, je l'espère.Guillaume Apollinaire (1880-1918)
Sa sérénité, si forte, assurée par un universel respect et par la conscience d'un demi-siècle d'activité glorieuse, généreuse, irréprochable, sembla se ternir, comme d'une ombre.Daniel Lesueur (1854-1921)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « TERNIR » v. act.

Faire perdre son premier & naturel éclat. L'air ternit tout ce qui brille, & sur tout quand il est corrompu. Le grand jour ternit & mange les couleurs. Ce tableau est tout terni, on n'a pas eu soin de le conserver. Les femmes qui ont leurs ordinaires gastent & ternissent les miroirs.
 
TERNIR, se dit aussi figurément en Morale, de ce qui diminuë la gloire, la reputation d'une personne. La mort de Clitus a terni la reputation d'Alexandre, aussi-bien que son yvrognerie.
 
TERNI, IE. part. pass. & adj.
Les mots croisés du Robert Les mots croisés de la musique Les mots croisés de la musique

Testez vos talents de cruciverbiste avec cette grille exclusive consacrée à la musique ! Niveau standard.

11/05/2020