érotique

 

définitions

érotique ​​​ adjectif et nom

didactique Qui a rapport à l'amour. Poésie érotique.
nom Poète qui écrit des textes érotiques. Les érotiques grecs.
Qui a rapport à l'amour physique (➙ sexuel) avec une dimension symbolique. Des désirs érotiques. Un film érotique. —  Qui provoque le désir amoureux, le plaisir sexuel. Des dessous érotiques. ➙ excitant, sexy.
 

synonymes

érotique adjectif

amoureux

sensuel, sexuel, voluptueux

excitant, coquin, émoustillant, bandant (très familier), sexy (familier), torride (familier)

pornographique, cochon (familier)

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Je dirais la même chose pour une monnaie, même si certains d'entre nous entretiennent un rapport très émotionnel, voire érotique, avec la monnaie.Europarl
Rien, ni jupes ni corset, ne s'opposa à leur fureur érotique.Honoré-Gabriel de Riqueti de Mirabeau (1749-1791)
Cette longue épreuve peut devenir d'ailleurs la source des plus pures joies ; voici comment deux troubadours rajeunissent un lieu commun de la poésie érotique.Joseph Anglade (1868-1930)
Dictionnaire érotique moderne, par un professeur de langue verte.Alfred Delvau (1825-1867)
Il fut tout ce qu'était son temps : néo-grec, didactique, encyclopédiste, érotique, romanesque, sensible, sentimental, tolérant, athée, feuillant.Anatole France (1844-1924)
Si, dans cette abondante nomenclature, le nom de catin ne figure pas, c'est qu'il n'a été introduit dans la langue érotique qu'à une époque très-rapprochée de nous.Paul Lacroix (1806-1884)
Réduit à ces deux éléments premiers, le vocabulaire érotique serait encore bien restreint, et la nécessité d'un glossaire spécial se ferait à peine sentir.Alcide Bonneau (1836-1904)
Mais que serait-il sans les palpitations délicieuses de son cœur, sinon un fou érotique, à livrer aux médecins ?Jules Lemaître (1853-1914)
Il est certain que, bien avant les progrès de l'hétairisme érotique, les femmes et filles de condition libre appelaient hétaires leurs connaissances intimes et leurs meilleures amies (+philas hetairas+).Paul Lacroix (1806-1884)
Il est atteint de folie érotique et macabre.Guy de Maupassant (1850-1893)
Après cette élucubration érotique le notaire se baigna le front dans l'eau glacée.Pamphile Le May (1837-1918)
Pétrarque, ce beau génie, ce créateur de la poésie érotique moderne, avait aussi créé un spiritualisme, une mysticité d'amour et de langage, sur lesquels on se piquait encore de renchérir.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
Le comique s'y montre à peine ou pas du tout ; le sentiment est forcé, dépourvu de naturel ; la portion érotique est de beaucoup la plus importante.Marquis de Sade (1740-1814)
Certains trouvent aux dossiers un attrait érotique, mais la plupart des gens ne sont pas de cet avis !Europarl
Apulée, dans son roman érotique, peint une courtisane qui lance des coups d'œil obliques et mordants (limis atque morsicantibus oculis).Paul Lacroix (1806-1884)
Et cela explique ces chapelets de gastéropodes spintriens où l'on voit se réaliser innocemment, et selon le vœu inéluctable de la nature, des imaginations charnelles dont se vante l'humanité érotique.Remy de Gourmont (1858-1915)
L'internet, les consoles de jeux et les jeux d'ordinateur comportent un important contenu violent, brutal et érotique.Europarl
Le poëte s'était arrêté, dans son travail érotique, après avoir fait quatre mille vers ; un autre poëte se présenta pour compléter l'œuvre.Paul Lacroix (1806-1884)
Il ne le vend pas comme des punaises ou comme des ordinateurs ; il a plutôt un comportement complexe, extrêmement louche, pour ne pas dire précairement érotique à son égard.Europarl
Tout est encore à faire pour la connaissance de la vieille langue érotique française ; les matériaux sont innombrables, et cependant, ils n'ont jamais été recueillis et mis en œuvre.Paul Lacroix (1806-1884)
Afficher toutRéduire
Le mot du jour Touché ! Touché !

Contact, tact, tactile, toucher : ces mots viennent du latin tangere, « toucher ». C’est ce contact qui est au cœur de nos pratiques sociales : la poignée de main, la bise, l’accolade, le câlin.

Aurore Vincenti 05/05/2020