escouade

 

définitions

escouade ​​​ nom féminin

Petite troupe, groupe de quelques hommes.
 

synonymes

escouade nom féminin

troupe, brigade, groupe, peloton

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Dans ce but, je me rendis à la municipalité du quartier avec mon escouade de témoins.Marquise de La Tour du Pin Gouvernet (1770-1853)
Quelques amis s'approchèrent ; le quadrille était fini, la foule bigarrée se dispersait, pendant qu'une autre escouade de musiciens remplaçait les premiers et jouait des morceaux d'un caractère plus sérieux.Henry Gréville (1842-1902)
L'escouade de police regagna donc la route, où les vainqueurs ne se risqueront pas à la poursuivre, et la nuit reprit son calme un instant troublé.Jules Verne (1828-1905)
Aussi honteux que des renards pris par une escouade de poules, ils gravirent l'un après l'autre l'échelle de meunier.Eugène-François Vidocq (1775-1857)
A deux heures, l'escouade d'ouvriers libres condamnés par le sort à une détention de huit jours, arriva dans la salle.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
La police a décidé qu'on la laisserait dans sa chambre surveillée par une escouade de policemen, jusqu'à son rétablissement.Pierre Ponson du Terrail (1829-1871)
Sous le prétexte qu'il était le plus fort, on le chargeait des ustensiles communs à toute l'escouade, la grande marmite et le bidon, pour la provision d'eau.Émile Zola (1840-1902)
Quoiqu'il se fut fait accompagner par une escouade de policemen, il vit bien que ni lui ni ses gens ne réussiraient à s'emparer du coupable.Bénédict-Henry Révoil (1816-1882)
Un instant, il parut sur le point d'interpeller l'escouade, au sujet du scandale qu'elle soulevait, avec sa volaille.Émile Zola (1840-1902)
Au milieu de ses transports arrive un exempt suivi de l'abbé périgourdin et d'une escouade.Voltaire (1694-1778)
Car qu'est-ce que la gloire d'un tirailleur qui périt sans témoin, qui n'est loué, blâmé ou regretté que par une escouade ?Philippe-Paul de Ségur (1780-1873)
Les hommes qui doivent composer la garde de nuit sont tous de notre escouade : je m'en suis informé ; ce sont de bons camarades qui voudraient vous voir au diable.Amédée Achard (1814-1875)
Je suis chef d'escouade, c'est-à-dire de vingt-quatre hommes, et inspecteur-général de leur tenue et de leur coiffure.George Sand (1804-1876)
La cloche du quart sonne allègrement l'heure de midi : une escouade nouvelle de marins accourt à la manœuvre.Hector Bernier (1886-1947)
Vous échappez à une escouade par un adroit détour ; six autres, un peu plus loin, vous guettent en embuscade.Fernand Neurey (1874-1934)
Le premier des chefs d'escouade qui n'en aura pas fait autant que moi dans une semaine, aura sur le dos pendant quinze jours.Édouard Corbière (1793-1875)
Il y a presque toujours autour d'un évêque une escouade de petits abbés comme autour d'un général une volée de jeunes officiers.Victor Hugo (1802-1885)
Quelle que fût ma répugnance, je dus l'accueillir ; mais le lendemain de son arrivée, une escouade de gendarmerie se présenta accompagnée du procureur impérial.Émile Souvestre (1806-1854)
L'escouade, cependant, commençait à grogner, fâchée de ne pouvoir se mettre sur l'estomac quelque chose de chaud.Émile Zola (1840-1902)
Presque tous les gars de l'escouade ont quelque haut fait militaire à leur actif et, successivement, les croix de guerre se sont alignées sur leurs poitrines.Henri Barbusse (1873-1935)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESCOÜADE » s. f.

Une partie d'une compagnie d'Infanterie, qui répond à ce qu'on appelle Brigade dans la Cavalerie. Les Compagnies d'Infanterie sont ordinairement divisées en trois Escoüades. Les Escoüades se relevent & montent la garde l'une aprés l'autre, & sont commandées par un bas Officier.
Le dessous des mots Les surnoms donnés aux villes Les surnoms donnés aux villes

« Monaco-PSG : Paris s’impose rarement sur le Rocher » (Le Parisien, 15 janvier 2020).

La périphrase, figure de style qui remplace un mot précis par une expression, permet d’éviter les répétitions, souci stylistique bien français. Les grandes villes du monde, les pays possèdent des surnoms conventionnels. Ces formules figées, fréquemment employées par les journalistes pour désigner les lieux, restent parfois obscures quant à leur motivation.

Marie-Hélène Drivaud 10/06/2020