peloton

 

définitions

peloton ​​​ | ​​​ nom masculin

Petite pelote de fils roulés.
Groupe de soldats, troupe en opérations. ➙ section. —  Peloton d'exécution, groupe chargé de fusiller un condamné.
Groupe compact (de concurrents dans une compétition). Coureur cycliste qui prend la tête du peloton. —  locution, au figuré Être dans le peloton de tête, dans les premiers (compétition, concours).
 

synonymes

peloton nom masculin

groupe, troupe

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le grand carrosse rouge et or était traîné par six chevaux, entouré par la garde suisse, suivi par un peloton de gardes-nobles.Émile Zola (1840-1902)
Tenez, vous n'avez qu'à prendre ce peloton, le fil n'en rompra jamais ; vous attacherez le bout à la porte de votre maison, et vous le tiendrez à votre main.Marie-Catherine d'Aulnoy (1651-1705)
Si les feux de peloton cessaient subitement, c'était signe que les royalistes avaient le dessous ; si les feux saccadés continuaient et s'enfonçaient à l'horizon, c'était signe qu'ils avaient le dessus.Victor Hugo (1802-1885)
Mais, brusquement, dans ce malaise, les applaudissements de la claque crépitèrent avec la régularité d'un feu de peloton.Émile Zola (1840-1902)
C'est vraiment un pays qui est en tête du peloton et qui doit être surtout congratulé pour les progrès en matière de législation sur la citoyenneté.Europarl
Nous partons un à un, et nous gagnons par une marche circulaire le derrière du petit bois, où nous reformons le peloton.Jean-Baptiste de Marbot (1782-1854)
Peu à peu la colonne se forma, et le premier peloton défila entre les sapins, vers la cabane des bûcherons.Paul Adam (1862-1920)
Notre peloton, qui poursuivait l'ennemi dans sa fuite simulée, fut le premier à s'apercevoir du piége, sans avoir le temps de l'éviter.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Elle sourit un peu ; elle enroulait le fil du tricot autour du peloton, sans mot dire.Paul Adam (1862-1920)
Elle pouvait ainsi, sans quitter sa position, ramener à soi le peloton de laine, lorsqu'il était retombé.Joseph Marmette (1844-1895)
Cet imbécile parterre les claque à tout rompre, et ne s'aperçoit pas que nous sommes un peloton d'agréments ; il est vrai que le peloton grossit un peu ; mais qu'importe ?Denis Diderot (1713-1784)
Au milieu d'un silence recueilli, nous entendîmes, avant de rien voir, le pas d'un peloton qui arrivait en sens inverse.Amédée Delorme (1850-1936)
Ils crurent à une surprise et, réunis en peloton, ils se préparèrent à la défense.Pamphile Le May (1837-1918)
Sur cette réponse, le peloton d'exécution mit en joue les condamnés qui s'étaient embrassés pour la dernière fois.Jules Verne (1828-1905)
On ne peut accepter plus longtemps que le membre le plus lent du peloton détermine le calendrier futur.Europarl
Croyez-en, monsieur, ma vieille expérience ; il est des choses que la peinture ne peut pas rendre ; les feux d'artifice et les feux de peloton sont de ce nombre.Émile Bergerat (1845-1923)
En effet, son peloton avait enlevé, dans un village, quelques fantassins protégeant cette vivandière dont le cheval déferré ne traînait plus la charrette.Paul Adam (1862-1920)
Jamais on n'a fait une marche aussi pénible, on ne nous a pas donné une heure de sommeil, jour et nuit en marche par peloton.Jean-Roch Coignet (1776-1865)
Je l'ai vu commander son peloton, composé de grenadiers dont la taille était double de la sienne.Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont (1774-1852)
Edme ne répondit pas, actif à saisir de nombreux prisonniers dans son peloton de trompettes ; prisonniers maladroits, peureux, sautillant afin d'éviter les pas des bêtes saigneuses.Paul Adam (1862-1920)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « PELOTON » s. m.

Petite pelote. On le dit premierement du fil, de la laine, de la soye, &c. devidées en rond, & faisant une petite boule. On dit figurément en ce sens, qu'on devide le peloton, quand on débrouille une affaire, & qu'on la suit depuis sa naissance jusqu'à sa fin.
 
PELOTON, est aussi ce qui sert à mettre des espingles, un petit sac empli de bourre, ou de son, qu'on attachoit autrefois à la ceinture à un demi-ceint.
 
PELOTON, est aussi une balle découverte qui est dépouillée de la laine ou du cuir qui l'environne. Dans les petits tripots on jouë quelquefois avec des pelotons.
 
PELOTON, se dit aussi en parlant de quelques oiseaux qui sont fort gras. Les guignards, les ortolans, sont de petits pelotons de graisse.
 
PELOTON, se dit aussi de la posture d'un homme dont les membres sont ramassez ensemble en forme de boule. Il s'étoit caché dans un petit coin, & mis en un petit peloton. En hiver il se tient dans son lit en petit peloton, pour avoir plus grand chaud, il n'étend point ses membres.
 
PELOTON, se dit aussi d'une petite trouppe de gens qui s'assemblent en rond pour s'entretenir. On voit dans les places publiques les Nouvellistes qui s'assemblent par pelotons pour apprendre des nouvelles.
 
PELOTON, en termes de Guerre, se dit de petits corps de 40. ou 50. soldats qu'on pose entre des Escadrons de Cavalerie pour les soûtenir, ou dans des embuscades, des deffilez, ou autres lieux où il ne faut pas des Escadrons, ou des Regiments entiers.
Le mot du jour Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète Sauvageon, ensauvager, ensauvagement… Les mots d’une société inquiète

L’emploi des mots de la famille de sauvage pour décrire des problèmes de sécurité fait aujourd’hui polémique. Si le rôle des linguistes et des lexicographes n’est pas de se prononcer ni de porter un jugement, l’analyse des choix lexicaux des personnalités publiques peut être révélatrice des préoccupations de notre époque.

Édouard Trouillez 17/09/2020