espacement

définitions

espacement ​​​ nom masculin

Disposition de choses espacées.
Distance entre deux choses.

synonymes

espacement nom masculin

distance, écart, écartement, espace, intervalle

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Elles sentaient l'iris ; et il y avait, dans la forme des caractères et l'espacement irrégulier des lignes, comme un désordre de toilette qui le troubla.Gustave Flaubert (1821-1880)
Le difficile, c'était de parvenir à mettre un certain espacement entre tant de sensations accumulées.Victor Hugo (1802-1885)
Leur équarrissage et leur espacement sont déterminés par leur portée et la charge qu'elles doivent subir.Eugène Viollet-le-Duc (1814-1879)
Sans briser réellement, laissa-t-il voir, peut-être malgré lui, par l'espacement des lettres, par leur froideur, leur gêne, le changement qui s'était fait en lui ?Auguste Angellier (1848-1911)
Le rapport inclut une proposition invitant les compagnies aériennes européennes à informer les usagers sur l'espacement longitudinal des sièges pour les passagers voyageant en classe économique.Europarl

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESPACEMENT » s. m.

Terme d'Architecture. L'espace qu'on laisse entre deux choses. L'espacement des solives, des poteaux d'une cloison. L'espacement des pilastres, des colomnes, doit estre proportionné à leur hauteur & grosseur.
Drôles d'expressions L'herbe est toujours plus verte ailleurs L'herbe est toujours plus verte ailleurs

On croit toujours que les autres sont mieux lotis, qu’on trouvera mieux ailleurs.

Stéphane Marie et Nathalie Gendrot 28/06/2021