intervalle

 

définitions

intervalle ​​​ nom masculin

Distance d'un point à un autre, d'un objet à un autre. ➙ espacement. Bornes placées à trois mètres d'intervalle, tous les trois mètres.
Écart entre deux sons, mesuré par le rapport de leurs fréquences. Intervalles de tierce, de quarte.
Espace de temps qui sépare deux époques, deux faits. Un intervalle d'une heure. À intervalles rapprochés, à longs intervalles. Dans l'intervalle, pendant cet intervalle. ➙ entre-temps. Par intervalles : de temps à autre (→ par moments*).
Mathématiques Ensemble des nombres compris entre deux nombres donnés.
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Cela ne signifie-t-il pas que la décision prise en avril était une erreur puisque, dans l'intervalle, aucun choc imprévu n'a eu lieu ?Europarl
Puis, les rapports deviennent de plus en plus nombreux et rapides, et les invasions épidémiques se succèdent à bref intervalle.Charles Anglada (1806-?)
Dans l'intervalle, vous renverrez vos commis inutiles, vous vous logerez modestement, vous vendrez vos équipages, et, peu à peu, vous rétablirez vos affaires.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Je lui porterai la lettre, mais ce ne peut etre avant huit jours et je songe que dans cet intervalle je peux encore recevoir une lettre de vous.Alphonse de Fortia de Piles (1758-1826) et Pierre-Marie-Louis de Boisgelin de Kerdu (1758-1816)
En contrepartie, deux réacteurs à eau ordinaire lui seraient fournis ainsi que du fuel lourd lui permettant d'assurer sa production d'électricité dans l'intervalle.Europarl
Pas de dents canines ; à leur place, un large intervalle existant entre les incisives qui sont très fortes et les dents molaires.René Martin (1846-1925)
Dans cet intervalle ses corps marchaient, et il lui était facile de les rejoindre à cheval en quelques heures.Adolphe Thiers (1797-1877)
Dans l'intervalle, je crains que les perspectives financières et économiques ne soient qu'une facette du problème.Europarl
Dans l'intervalle, nous poursuivons activement nos stratégies pour les problèmes de santé liés à la nutrition, la surcharge pondérale, l'obésité et l'alcool.Europarl
Dans l'intervalle on les conduisait de ville en ville avec des danses, tandis que les prêtres, les chilans et les autres officiers observaient les jeûnes accoutumés.Abbé Brasseur de Bourbourg (1814-1874)
Ces gravures ont ceci de particulier, qu'elles sont comme le produit d'une double collaboration, à quarante-cinq ans d'intervalle.Alcide Bonneau (1836-1904)
Cependant il y eut un intervalle tranquille, jusqu'à ce qu'enfin elle demanda qu'on lui remît la lettre qu'on avait apportée pour elle.Pierre Choderlos de Laclos (1741-1803)
L'intervalle qui se trouve entre ces deux plans est la cuve proprement dite, ou la fosse de la cuve.Antoine Lavoisier (1743-1794)
Un intervalle de trois jours seulement sépare ces deux anniversaires ; aussi les fêtes comprenaient-elles un espace de cinq jours.Gérard de Nerval (1808-1855)
Pendant cet intervalle, le travail continue à s'exécuter, les services à s'échanger comme si je n'existais pas.Frédéric Bastiat (1801-1850)
Il se mit aussitôt à parler, mais seulement par intervalle, et me reconnut, me tutoyant et m'appelant frère.Gérard de Nerval (1808-1855)
Il me semble si difficile, sans un travail tendu, de rendre ces yeux, cet intervalle entre la paupière supérieure et ce qui la sépare du sourcil !Eugène Delacroix (1798-1863)
Ses lettres m'auraient consolé ; mais il y avait deux jours d'intervalle entre l'instant où il me les écrivait et celui où je les recevais.George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
La rotation entre les principaux cabinets d’audit devrait intervenir au moins tous les sept ans, avec un intervalle d’engagement d’au moins deux ans.Europarl
Il y eut un intervalle de silence, après lequel ils se parlèrent d'un ton plus bas.Ann Radcliffe (1764-1823), traduction François Soulès (1748-1809)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « INTERVALLE » s. m.

Distance, espace qui est entre deux extremitez. Il se dit des lieux & des temps. L'inegalité des intervalles, des fenestres des treneaux, oste la symmetrie d'un bastiment. il faut laisser de l'intervalle entre les lignes de ce texte pour y mettre de la glose. Il y a un intervalle infiny entre Dieu & les creatures, toute l'Astrologie n'a pû encore definir l'intervalle qui est entre Saturne & les estoilles fixes. Quepler le met de 60. millions de lieuës. Ce mot vient du Latin intervallum, qui ne signifie autre chose, selon Isidore, que spatium inter fossem & murum.
 
INTERVALLE DE TEMPS, est la distance d'un certain temps à un autre. Il y a un intervalle d'environ 700. ans entre l'Epoque des Chrestiens, qui est la naissance de JESUS-CHRIST, & l'Hegire de Mahomet, qui est celle de Mahomet. les Vibrations d'une pendule se font par des intervalles égaux.
 
INTERVALLE, se dit aussi des nombres & proportions, tant en Musique qu'en Arithmetique. L'Octave, la Quinte, la Quarte, sont des intervalles de Musique. Toute consonance ou dissonance n'est qu'un intervalle d'un certain nombre de tons. l'intervalle de la proportion arithmetique est toûjours égal 2. 4. 6. ou 6. 12. 18. L'intervalle harmonique est la distance d'un son grave à un aigu.
 
INTERVALLE, se dit aussi des choses qui ne sont pas continuées, qui se font à diverses reprises. On ne travaille à cet attelier que par intervalles. la fievre, la goutte, sont des maladies qui ne prennent qu'à certains intervalles, par accés. il n'y a gueres de fous qui n'ait quelques bons intervalles. ces amis ne se visitent que par intervalles, c'est à dire, de temps en temps. les tremblemens de terre ne viennent que par intervalles, c'est à dire, rarement. on fait joüer des violons, danser des ballets dans les intervalles des Actes d'une Comedie.
Le mot du jour Déconfinement Déconfinement

Confinement existait depuis le XVe siècle. Déconfinement, lui, s’est pointé comme une fleur, un 1er avril, pour offrir, dès le début de la période, une perspective de sortie.

Aurore Vincenti 29/04/2020