éventrer

 

définitions

éventrer ​​​ verbe transitif

Déchirer en ouvrant le ventre. ➙ étriper.
Fendre largement (un objet) pour atteindre le contenu. ➙ ouvrir. Éventrer un matelas. —  Défoncer (qqch.). Éventrer un mur.
 

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'éventre

tu éventres

il éventre / elle éventre

nous éventrons

vous éventrez

ils éventrent / elles éventrent

imparfait

j'éventrais

tu éventrais

il éventrait / elle éventrait

nous éventrions

vous éventriez

ils éventraient / elles éventraient

passé simple

j'éventrai

tu éventras

il éventra / elle éventra

nous éventrâmes

vous éventrâtes

ils éventrèrent / elles éventrèrent

futur simple

j'éventrerai

tu éventreras

il éventrera / elle éventrera

nous éventrerons

vous éventrerez

ils éventreront / elles éventreront

 

synonymes

éventrer verbe transitif

étriper

ouvrir, crever, défoncer

s'éventrer verbe pronominal

se faire hara-kiri

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
On me propose cinq mille francs pour aller, dans trois jours, éventrer un coffre-fort où il n'y aura plus rien et forcer des tiroirs mis à sec.Georges Darien (1862-1921)
Madge, assise sur une roche, observait attentivement l'excavation et la muraille qu'il s'agissait d'éventrer.Jules Verne (1828-1905)
Et un quidam quelconque, au nom de la loi, peut éventrer nos malles et nos paquets.Michel Corday (1869-1937)
Tantôt c'est la forêt épaisse qu'il s'agit d'éventrer.Paul d'Ivoi (1856-1915)
Moi, je voudrais les aborder de front, les attirer sur la place publique, et là les éventrer devant tout le monde.François Guizot (1787-1874)
Employer les grands moyens, éventrer ce granit, créer une cascade, cela allait au marin !Jules Verne (1828-1905)
Coconnas étendit la main vers son poignard, le saisit par le manche, et s'apprêta à éventrer son ennemi.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
L'épée romaine n'eut bientôt plus qu'à éventrer des chevaux ou à percer des hommes à moitié étouffés.Amédée Thierry (1797-1873)
Jacques, lui, au théâtre, éprouve la furieuse envie d'éventrer une jeune femme, une nouvelle mariée assise près de lui, qui rit très fort.Edmond Lepelletier (1846-1913)
C'est égal, je viens toujours d'en éventrer un.Victor Hugo (1802-1885)
Puisse le diable éventrer ces maudits, et les étrangler, mordious !Joseph Marmette (1844-1895)
Les deux ouvriers, avec des rires gouailleurs, continuaient d'éventrer le tertre à coups de pioche.André Theuriet (1833-1907)
Il se rua sur lui en droite ligne et se campa sur ses quatre pieds en baissant la tête comme s'il voulait éventrer le cheval et mettre à néant l'équipage.André Lemoyne (1822-1907)
Le voiturier arrive et voit mon oncle dans l'ornière : il tire vivement son couteau pour l'éventrer.Johann Wolfgang von Goethe (1749-1832), traduction Édouard Grenier (1819-1901)
Nous avions, chacun, une bonne carabine très courte, avec de la poudre et des balles en suffisance, et, à la ceinture, un couteau à éventrer les sangliers.Jules Barbey d'Aurevilly (1808-1889)
On l'amuse à voir nettoyer un pourceau ; quand le boucher le voulut éventrer il s'en alla, et ne le y sut-on arrêter.Jean Héroard (1551-1628)
Interrogeons sur ce point le brave homme que je dois éventrer incessamment.Alexandre Dumas (père) (1802-1870)
Vers la fin de la querelle, une commère résolue se jette parmi les combattants avec un grand couteau à choux et les menace de les éventrer s'ils ne cessent pas.Auguste Angellier (1848-1911)
Il est mortel ennemi de l'éléphant ; quand il combat contre lui, il tâche de l'éventrer avec ses cornes.Jean-François de La Harpe (1739-1803)
Sa mère vint à son aide, et de ses cornes longues et pointues elle se préparait à éventrer l'un de nos chiens.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Afficher toutRéduire
 

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « ESVENTRER » v. act.

Ouvrir le ventre pour en tirer les boyaux, les trippes. On esventre les boeufs, les cochons, les poissons, &c. Au Japon on esventre les criminels.
 
ESVENTRER, signifie, Se rompre quelque partie vers le ventre par quelque effort de crier. Un enfant s'esventre à force de crier, cela luy cause quelquefois des descentes de boyau.
Podcasts Relaxez-vous avec Robert : La lettre A Relaxez-vous avec Robert : La lettre A

Alléluia ! L’allégresse auditive vous attend avec les mots en A du Grand Robert.

11/05/2020