Email catcher

expatrier

définitions

expatrier ​​​ verbe transitif

rare Obliger (qqn) à quitter sa patrie. ➙ exiler, expulser. Expatrier des capitaux, les placer à l'étranger.

s'expatrier ​​​ verbe pronominal

Quitter sa patrie pour s'établir ailleurs. ➙ émigrer. Ouvriers qui s'expatrient pour trouver du travail.

conjugaison

actif

indicatif

présent

j'expatrie

tu expatries

il expatrie / elle expatrie

nous expatrions

vous expatriez

ils expatrient / elles expatrient

imparfait

j'expatriais

tu expatriais

il expatriait / elle expatriait

nous expatriions

vous expatriiez

ils expatriaient / elles expatriaient

passé simple

j'expatriai

tu expatrias

il expatria / elle expatria

nous expatriâmes

vous expatriâtes

ils expatrièrent / elles expatrièrent

futur simple

j'expatrierai

tu expatrieras

il expatriera / elle expatriera

nous expatrierons

vous expatrierez

ils expatrieront / elles expatrieront

synonymes

expatrier verbe transitif

exiler, expulser

s'expatrier verbe pronominal

émigrer, s'exiler, se réfugier

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Ma mère, qui nous avait tant persécutés tous deux, l'apprit, ce fatal mariage.... elle força mon époux à s'expatrier.François Guillaume Ducray-Duminil (1761-1819)
Malheureusement, quand cette lettre arriva chez nous, nous étions en pleine débâcle : on venait de vendre la fabrique, et nous aussi nous allions nous expatrier....Alphonse Daudet (1840-1897)
Il s'agit d'un véritable génocide ; les gens sont contraints de s'expatrier vers d'autres pays et d'abandonner leur terre.Europarl
A 25 ans, on n'a pas froid aux yeux pour créer sa boîte, s'expatrier ou rejoindre un gros cabinet.Capital, 21/10/2014, « Parcours professionnel : à chaque âge, ses envies et ses… »
Que la démarche proposée eût lieu, et certainement le baron et sa famille allaient être forcés de s'expatrier peut-être pour toujours...Émile Gaboriau (1832-1873)
Quitte à faire des changements radicaux : la majorité est prête à changer de métier, de région ou carrément à s'expatrier.Capital, 19/11/2013, « Les jeunes actifs désillusionnés, mais pas abattus »
Ils consentirent seulement à mettre en réclusion ceux qui étaient infirmes et qui ne pouvaient s'expatrier.Adolphe Thiers (1797-1877)
Parmi eux on ne trouve ni riches ni mendiants ; cependant l'amour des voyages pousse un grand nombre des habitants à s'expatrier.Élisée Reclus (1830-1905)
Si je suis contrainte de m'expatrier, j'en ferai ma ressource.Denis Diderot (1713-1784)
Conjoints et enfants accepteront-ils de s'expatrier et anticipent-ils des difficultés d'adaptation ?Gestion, 2002, Tania Saba, Victor Haines (Cairn.info)
Mais s'expatrier en ces temps de récession mondiale et de pandémie n'est pas facile.Ouest-France, Chloé DOMAT, 26/10/2020
A deux heures, le combat finissant faute de combattants, il fallut enfin s'expatrier du salon pour monter à la chambre nuptiale.Arsène Houssaye (1815-1896)
Alors on pourrait changer de nom, s'expatrier, vivre !Auguste de Villiers de L'Isle-Adam (1838-1889)
Mais, comme elle ne trouve pas de place dans le village, il faut s'expatrier.Gaston Lavalley (1834-1922)
Vous rêvez de vous expatrier mais ne savez pas vers quelle ville orienter vos recherches ?Géo, 17/08/2021, « Le classement des villes qui offrent le meilleur équilibre entre… »
Toutes ces données ont permis d'établir les meilleures et les pires villes où s'expatrier parmi 66 destinations.Géo, 08/12/2020, « Classement : quelles sont les meilleures (et les pires) villes… »
Il l'abandonne à huit ans, une affaire d'honneur l'obligeant à s'expatrier.Jules Lemaître (1853-1914)
Il allait devant lui, défaillant à présent sous la mélancolie désolée des gens qui vont s'expatrier.Guy de Maupassant (1850-1893)
Le joueur a été contacté par e-mail il y a quelques semaines et pris la décision de s'expatrier avec sa femme et ses trois enfants.Ouest-France, 28/06/2021
Voudrait-il consentir à s'expatrier et, en supposant même qu'il le voulût, son absence assurerait-elle sa tranquillité ?Eugène-François Vidocq (1775-1857)
Afficher toutRéduire