fanatisme

 

définitions

fanatisme ​​​ nom masculin

Comportement de fanatique (1). Fanatisme religieux (➙ intolérance).
Enthousiasme de fanatique (2).
 

synonymes

 

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le fanatisme est la dégénération de ces nobles penchants, c'est le fruit d'un faux jugement, d'un zèle outré et d'une folle superstition.Johann Georg Zimmermann (1728-1795), traduction Xavier Marmier (1809-1892)
Mais je ne sais quelle manie poussa une foule de critiques à déclamer contre ce nouveau genre avec une sorte de fanatisme.Maximilien de Robespierre (1758-1794)
Il faut pourtant faire la part de l'époque, de la jeunesse, de l'exaltation des idées, de cette fièvre et de ce fanatisme républicain qui s'était emparé de toutes les têtes.Louise Fusil (1771?-1848)
Interrogée par le juge, elle reconnut les faits qui lui étaient imputés ; soit simplicité, soit fanatisme, elle professa des sentiments royalistes d'une grande exaltation et se perdit elle-même.Anatole France (1844-1924)
Néanmoins, en matière de sécurité, il faut éviter l’écueil de l’exagération et du fanatisme.Europarl
Il est vrai que je n'ai pas voulu le pousser trop fort ; il faut ménager les bienséances : son fanatisme d'ailleurs m'a paru assez raisonnable.Joseph Fiévée (1767-1839)
Ils acquéraient le fanatisme et la conviction de leur erreur ; le rêve finissait par dominer la raison, en un mot, ils avaient la folie de la sorcellerie.Charles Louandre (1812-1882)
Il serait déplorable que nous adoptions la passion, la partialité, souvent l'ignorance et surtout le fanatisme que le rapporteur voue à la lutte contre le fanatisme.Europarl
Laissez-moi vous dire que ce serait sacrifier le cœur à la tête, le devoir au fanatisme, et que vos vrais amis en seraient consternés.George Sand (1804-1876)
L'aga des janissaires, qui avait eu occasion de le voir, excita encore son fanatisme par ses propres suggestions.Adolphe Thiers (1797-1877)
On voit quel respect, et nous disons même quel fanatisme nous professons pour l'histoire, et par conséquent quelle haute idée nous nous faisons d'un historien.Alphonse de Lamartine (1790-1869)
L'ignorance, la paresse et le fanatisme n'ont leur place nulle part, et peut-être encore moins sous le drapeau de la république américaine qu'en aucune autre partie du monde.Honoré Beaugrand (1848-1906)
L'espace est immense, le fanatisme très-grand, et la grande disproportion des distances rend les hommes hardis.Napoléon Bonaparte (1769-1821)
N'aurait-on voulu que nous montrer les horreurs de la guerre civile et les dangers du fanatisme ?Louis Maigron (1866-1954)
Voyez-vous l'homme qui ne se représente pas les grandes passions furieuses et absorbantes, ambition ou fanatisme, et qui, partant, ne se fait pas une idée vraie de la tragédie.Émile Faguet (1847-1916)
Mais à cette époque de haineuses passions, l'on sacrifiait avec délices les plus chers intérêts du pays aux fureurs du fanatisme et aux appréhensions d'une tyrannie égoïste et soupçonneuse.François-Xavier Garneau (1809-1866)
On a vu plus d'une fois des furieux se mettre à genoux pour recevoir la bénédiction d'un prêtre qui leur ordonnoit d'aller massacrer leurs frères : c'étoit du fanatisme.Joseph Fiévée (1767-1839)
Si elle n'eût vécu dans ce milieu raisonneur et clairvoyant du monde de son temps, elle eût facilement tourné à la superstition et au fanatisme.George Sand (1804-1876)
Dans une situation comme celle où nous sommes, il ne faut pas seulement du dévouement et de la loyauté, il faut du fanatisme au besoin.Albert le Roy (1856-1905)
Il faut transiger avec certaines lois de la conscience paisible, quand on ouvre son âme à notre saint fanatisme.George Sand (1804-1876)
Afficher toutRéduire
Les mots croisés du Robert Les mots de l'hiver Les mots de l'hiver

Une nouvelle grille de saison... Niveau difficile !

03/01/2021