fermentation

définitions

fermentation ​​​ nom féminin

Transformation (d'une substance organique) sous l'influence d'enzymes produites par des micro-organismes. Fermentation alcoolique, qui donne de l'alcool à partir du sucre.
au figuré Agitation fiévreuse (des esprits). ➙ effervescence.

synonymes

exemples

Ces exemples proviennent de sources externes non révisées par Le Robert. N'hésitez pas à nous signaler tout contenu inapproprié. En savoir plus.
Le mécontentement a-t-il mis les troupes en fermentation ; ou bien nulle fermentation n'a-t-elle suivi les perfides potages ?George Gordon Byron (1788-1824), traduction Paulin Paris (1800-1881)
Pourquoi n'en serait-il point de même aujourd'hui, envers les substances dites organiques, pour le phénomène de la fermentation, ou pour toute autre propriété commune ?Auguste Comte (1798-1857)
Autant de petites sphères, de petits cônes, de petits cylindres baroques, qui sont recréés, à l'abri cette fois de toute fermentation.Gustave Coquiot (1865-1926)
Les plus généraux et les plus essentiels d'entre ces phénomènes constituent aujourd'hui la théorie, si intéressante et si imparfaite encore, des différentes espèces de fermentation.Auguste Comte (1798-1857)
Les biocarburants sont des combustibles qui peuvent remplacer les combustibles classiques ou être mélangés avec ceux-ci et qui sont obtenus par transformation ou fermentation de diverses matières biologiques non fossiles.Europarl
Par malheur, la nouvelle s'est répandue parmi les émigrés où commence à régner une fermentation dangereuse.Ernest Daudet (1837-1921)
Ce n'est pas là le mouvement, mais le désordre ; c'est la fermentation sans but et non le progrès.François Guizot (1787-1874)
Le contingent tarifaire remplit une fonction très importante, car l'industrie de la fermentation doit rester concurrentielle sur le plan international.Europarl
Or, le vin rosé résulte de la fermentation de raisins ou de moûts majoritairement rouges.Europarl
La vive peinture des passions fortes auxquelles ces idées sont associées, les met en fermentation et leur donne un nouveau degré d'activité.Sébastien-Roch-Nicolas Chamfort (1741-1794)
En un moment, une effrayante masse de fermentation putride dont on n'osait plus approcher a disparu, est rentrée au courant pur et salubre de la vie universelle.Jules Michelet (1798-1874)
Il n'en est pas moins vrai que la fermentation de la nouvelle sève date des premiers temps.Alexandre Vinet (1797-1847)
Au milieu de cette fermentation de jour en jour plus générale et plus ardente, le pape, malgré sa popularité persistante, ressentait de vives alarmes.François Guizot (1787-1874)
Ces pamphlets n'ont produit aucune fermentation ; mais l'opinion publique est bien molle et l'absence du roi fait un bien mauvais effet.Albert Du Casse (1813-1893)
Notre amitié consista en ce que nous nous apprenions mutuellement, en une sorte de commune fermentation qu'une remarquable conformité d'organisation intellectuelle produisait en nous devant les mêmes objets.Ernest Renan (1823-1892)
Une fermentation s'établit ; et, au bout de trois ou quatre jours, on se trouve en possession d'une liqueur très agréable, ayant toutes les qualités enivrantes du meilleur vin.Eugène Muller (1826-1913)
Cette tête ardente, que la solitude tenait toujours en fermentation, s'exaltait à mesure que le corps s'affaiblissait.Pierre-Louis Ginguené (1748-1816)
C'est là que l'opinion en fermentation formait tous ses projets et rendait tous ses arrêts.Adolphe Thiers (1797-1877)
Elle fut donc mise de nouveau en fermentation par le même procédé, et au bout de peu de jours nous avions une provision d'excellent vinaigre.Johann David Wyss (1743-1818), traduction Isabelle de Montolieu (1751-1832)
Par une combinaison singulière où se réunissaient les traditions des temps les plus divers, cette fermentation avait les foyers les plus propres à la recueillir et à la répandre.François Guizot (1787-1874)
Afficher toutRéduire

définition ancienne (17e siècle)

Ces définitions sont issues du Dictionnaire universel de Furetière, publié en 1690. Il convient de les replacer dans le contexte historique et sociétal dans lequel elles ont été rédigées. En savoir plus.

Définition de « FERMENTATION » subst. fem.

C'est une ébullition naturelle ou artificielle des vegetaux, qui se fait quand leur suc s'eschauffe par l'action & reaction de leurs sels, & lors que leur acide combat contre leur alkali. Ainsi le foin qu'on serre estant verd, s'eschauffe & se pourrit ; le fumier se met en chaleur ; le suc des raisins bout dans le tonneau. L'huile de vitriol & le sel de tartre meslez ensemble se fermentent & s'eschauffent extraordinairement. Willis a fait un beau Traitté de la fermentation.